Test Blu-ray : Cigognes et compagnie

0
156

 
États-Unis : 2016
Titre original :
Réalisateur : ,
Scénario : Nicholas Stoller
Acteurs (VO) : , ,
Éditeur : .
Durée : 1h27
Genre : Animation, Comédie
Date de sortie cinéma : 12 octobre 2016
Date de sortie DVD/BR : 15 février 2017

 

 

Pendant longtemps, les cigognes livraient les bébés. Désormais, elles acheminent des colis pour un géant de l’Internet. Junior, coursier star de l’entreprise, s’apprête à être promu. Mais il actionne accidentellement la Machine à Fabriquer les Bébés… qui produit une adorable petite fille, en totale infraction avec la loi ! Avec l’aide de son ami Tulip, seul être humain sur le Mont Cigogne, Junior se précipite pour effectuer sa toute première livraison de bébé. Le temps presse car son patron ne tardera pas à apprendre la nouvelle… Junior pourra-t-il redonner aux cigognes la vraie mission qui est la leur ?

 

 

Le film

[3,5/5]

La carrière de Nicholas Stoller est placée sous le signe de la schizophrénie : adepte du grand écart entre les films d’animation destinés aux enfants (Les Muppets – Le film, Cigognes et compagnie) et les comédies délurées tendance trash tournées aux côtés de la « famille » Judd Apatow (Sex tape, Nos pires voisins 1 & 2), le scénariste / réalisateur est en train de se forger une filmographie assez unique de touche à tout plein d’imagination, à la façon de son camarade et ami Seth Rogen, également passé par la case animation l’année dernière avec Sausage Party.

Réalisé sous les couleurs de Warner, Cigognes et compagnie revisite donc le mythe de la cigogne livreuse de bébé, et s’avère contre toute attente une belle réussite narrative, partant certes dans tous les sens mais slalomant au final de façon très habile entre ses différents arcs narratifs. Les tons et les idées s’enchaînent, non sans quelques maladresses, avec un humour omniprésent et des punchlines très efficaces : gags et tendresse sont donc de rigueur au fil d’un récit tenant autant de la parodie que du récit initiatique traditionnel.

Balançant mine de rien quelques bons tacles aux entreprises tentaculaires dominant le monde (le parallèle avec Amazon est évident et volontaire), Cigognes et compagnie s’impose au final comme un concentré d’énergie frénétique qui pourra paraître épuisant à certains adultes, et trop rapide pour les jeunes enfants, à la façon de La grande aventure Lego avant lui – mais à partir de sept-huit ans, il y a fort à parier que vos enfants adorent…

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Débarquant en Blu-ray sous les couleurs de Warner bros, Cigognes et compagnie s’avère un digne représentant du support Haute-Définition. La galette nous propose en effet une image de toute beauté : piqué, couleurs, tout est magnifique. Côté audio, VF et VO sont toutes deux proposées en DTS-HD Master Audio 7.1 : ces deux mixages s’avèrent d’une efficacité et d’une finesse assez redoutables, la spatialisation est épatante, bluffante même : il y a littéralement des effets dans tous les coins, tandis que les basses explosent tout sur leur passage : un excellent boulot acoustique.

Rayon suppléments, c’est complet et assez vivant : on commencera avec deux court métrages (le premier met en scène Pigeon Lerelou, un des personnages du film, le second étant issu de l’univers Lego Ninjago) et un clip vidéo sur une chanson de Jason Derulo (« Kiss the sky »), et on poursuivra avec une série de scènes coupées non finalisées, et donc présentées sous la forme de storyboards animés, un amusant bêtisier. Enfin, on pourra également écouter un commentaire audio de Nicholas Stoller et Doug Sweetland sur le film, mais ce dernier est proposé sans le moindre sous-titre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici