Test Blu-ray : Chasse à la mafia

0
1202

Chasse à la mafia

France, Espagne : 1963
Titre original : Rififí en la ciudad
Réalisation : Jess Franco
Scénario : Jess Franco, Gonzalo Sebastian de Erice, Juan Cobos
Acteurs : Fernando Fernán Gómez, Jean Servais, Laura Granados
Éditeur : Artus Films
Durée : 1h44
Genre : Thriller, Policier
Date de sortie cinéma : 22 avril 1964
Date de sortie DVD/BR : 7 mars 2023

Alors qu’il s’apprêtait à donner des renseignements à l’inspecteur Ruiz à propos du politicien véreux Leprince, le barman Paco est assassiné à coups de couteau. L’inspecteur mène l’enquête alors que, petit à petit, les participants au meurtre tombent les uns après les autres…

Le film

[3,5/5]

Cinéaste très prolifique, dont la carrière de réalisateur a débuté en 1957 pour s’achever en 2013 à sa rencontre inopportune avec la grande Faucheuse, Jess Franco fait partie de cette petite frange d’ouvriers acharnés du « bis » dont la filmographie est souvent rejetée d’un revers de la main dédaigneux par les cinéphiles. 55 ans de carrière, plus de 200 films répertoriés sur le site de référence IMDb (on peut supposer qu’on pourrait en réalité ajouter encore une poignée de films entamés mais non terminés, ou abandonnés en cours de tournage), et Jess Franco se voit encore le plus souvent méprisé, au même titre qu’un Jean Rollin par exemple, comme s’il avait passé sa carrière à ne filmer que passivement les croupes rebondies et les starlettes en position suggestives.

Et pourtant… Si bien sûr on ne se risquerait pas à soutenir mordicus que tous les films de Jess Franco se valent, il semblerait bien qu’en se mettant des ornières et en rejetant toute sa filmographie en bloc, on puisse passer à côté d’une véritable série de petits chefs d’œuvres, notamment en ce qui concerne sa filmographie du début des années 60, encore malheureusement trop peu connue. Heureusement, Artus Films est là pour nous rafraîchir la mémoire ce mois-ci avec la sortie en Blu-ray de Chasse à la mafia (1963) et de Agent 077 – Opération Sexy (1964) : deux films affichant un style formel absolument bluffant et nous proposant des intrigues qui auraient été tout à fait à leur place dans n’importe lequel des Films Noirs américains sortis juste après-guerre.

D’ailleurs, le titre original de Chasse à la mafia, à savoir Rififí en la ciudad, est une référence explicite au chef d’œuvre de Jules Dassin Du Rififi chez les hommes (1955). Le lien avec le film de Jules Dassin est encore renforcé par la présence au générique de Jean Servais, qui incarne ici Maurice Leprince, un politicien aussi ambitieux que véreux ayant clairement des accointances avec la pègre. Il ne faudra d’ailleurs pas longtemps dans le récit pour que le personnage incarné par Jean Servais soit mêlé à la disparition d’un certain Paco, un indic recherché par un policier du nom de Miguel Mora (Fernando Fernán Gómez).

Après une introduction aussi solide que très portée sur la musique jazz, l’intrigue de Chasse à la mafia – adaptée d’un roman de Charles Exbrayat intitulé « Vous souvenez-vous de Paco ? » – commence à multiplier le nombre de cadavres. En effet, ceux qui semblent liés à la disparition de Paco sont tués l’un après l’autre par un personnage vêtu de noir, et dont Jess Franco ne nous permettra que de voir la silhouette. Avant de mourir, chacun des hommes de main de Leprince entendra la fameuse phrase « Vous souvenez-vous de Paco ? ». L’enquête piétine, et Mora lui-même ne semble peut-être pas tout à fait blanc comme neige. Qui est responsable de cette mystérieuse quête de vengeance autour de la mort de Paco ?

Le mystère au centre de Chasse à la mafia prend parfois des allures de Giallo avant l’heure, mais la tonalité générale du film va bel et bien chercher du côté du Film Noir. Le rythme est excellent, la photo régulièrement superbe et la bande-son jazzy assez entêtante. La mise en scène de Jess Franco est élégante, et évoquera, au moins au détour d’une scène marquante, La Dame de Shanghaï d’Orson Welles. Des références plus que recommandables pour un film à découvrir de toute urgence !

Le Blu-ray

[4,5/5]

C’est l’excellent éditeur Artus Films qui nous propose donc de découvrir Chasse à la mafia en Haute-Définition, avec une belle édition Combo Blu-ray + DVD proposée dans un superbe Digipack aux couleurs du film. Côté Blu-ray, le master HD, naturellement proposé en 1080p, s’avère certes perfectible mais tout à fait recommandable. Proposant une excellente gestion du noir et blanc tout en respectant scrupuleusement la granulation argentique d’origine, le Blu-ray édité par Artus affiche une belle stabilité, même si le piqué demeure un peu doux et que quelques plans sont un peu en deçà du reste. Cependant, au regard de la rareté du film, on ne pourra que saluer l’éditeur, qui nous livre ici une copie des plus enthousiasmantes. Les pistes VF/VO, toutes deux disponibles en LPCM Audio 2.0 et mono d’origine, s’imposent sans peine dans des mixages dynamiques et équilibrés ; on notera que si bien sûr rien n’est meilleur que la VO, la nostalgie nous attire toujours vers ces VF délicieusement surannées absolument inimitables.

Du côté des suppléments, on trouvera tout d’abord une intéressante présentation du film par Stéphane du Mesnildot (20 minutes), qui remettra le film dans son contexte de tournage ainsi que dans la carrière de Jess Franco. Mais ce n’est pas tout, puisque l’éditeur Artus Films est également aller nous dégotter une série de scènes coupées (13 minutes), ainsi que le générique français du film (2 minutes). On terminera le tour des bonus avec la traditionnelle galerie de photos. Pour vous procurer cette édition Blu-ray + DVD de Chasse à la mafia, rendez-vous sur le site de l’éditeur !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici