Independent Spirit Awards 2023 : le palmarès

0
1062

Dans une semaine, jour pour jour, la saison 2022/23 des prix de cinéma sera définitivement derrière nous. Alors que le gratin d’Hollywood peaufine les derniers aspects de la 95ème cérémonie des Oscars, qui aura lieu dans la nuit de dimanche à lundi prochains, heure de Paris, les esprits plus indépendants de l’industrie du cinéma américain s’étaient donnés rendez-vous avant-hier sous une tente du côté de la plage de Santa Monica pour la 38ème cérémonie des Independent Spirit Awards. Malgré la blague du maître de cérémonie Hasan Minhaj, ce n’était pas une remise de trophée supplémentaire sur la longue route vers les Oscars, mais la preuve que les œuvres plus originales, en dehors des formats imposés par les studios et autres services de vidéo en ligne, ont encore de beaux jours devant elles.

Sauf que le grand gagnant de la soirée, Everything Everywhere All At Once de Daniel Kwan et Daniel Scheinert, est également le grand favori pour remporter les plus importants Oscars d’ici quelques jours. Il s’agirait de la huitième fois que les choix suprêmes des membres de l’Académie du cinéma américain et de ceux de l’Independent Film Project coïncident, après Platoon de Oliver Stone en 1987, The Artist de Michel Hazanavicius en 2012, 12 Years a Slave de Steve McQueen, Birdman de Alejandro Gonzalez Iñarritu, Spotlight de Tom McCarthy et Moonlight de Barry Jenkins entre 2014 et 2017, ainsi que Nomadland de Chloé Zhao en 2021.

Traditionnellement pourvus de moins de catégories que les Oscars, les Independent Spirit Awards ont de surcroît tendance à répartir leurs prix entre plusieurs films. Ainsi, en près de quarante ans d’existence, seuls trois films avaient été victorieux à six reprises : Envers et contre tous de Ramon Menendez en 1989, Fargo de Joel et Ethan Coen en 1997 et Sideways de Alexander Payne en 2005. Ce qui veut dire que Everything Everywhere All At Once avec ses sept trophées est le plus grand gagnant dans l’Histoire des Independent Spirit Awards ! Pour les spectateurs qui l’auraient raté lors de sa sortie française fin août, le film ressortira en salles mercredi prochain dans l’espoir de profiter au maximum de l’effet Oscar.

Everything Everywhere All At Once © 2023 Pathé Live Tous droits réservés

Meilleur Film : Everything Everywhere All At Once, produit par Daniel Kwan, Mike Larocca, Anthony Russo, Joe Russo, Daniel Scheinert et Jonathan Wang
Meilleurs réalisateurs : Daniel Kwan et Daniel Scheinert pour Everything Everywhere All At Once
Meilleure interprétation dans un rôle principal : Michelle Yeoh dans Everything Everywhere All At Once
Meilleure interprétation dans un second rôle : Ke Huy Quan dans Everything Everywhere All At Once
Meilleur scénario : Everything Everywhere All At Once par Daniel Kwan et Daniel Scheinert
Meilleur Film étranger : Joyland (Pakistan) de Saim Sadiq
Meilleur Documentaire : Toute la beauté et le sang versé de Laura Poitras, sortie française le 15 mars

Everything Everywhere All At Once © 2023 Pathé Live Tous droits réservés

Meilleure photo : Tár – Florian Hoffmeister
Meilleur montage : Everything Everywhere All At Once – Paul Rogers
Meilleur jeune espoir : Stephanie Hsu dans Everything Everywhere All At Once
Meilleur Premier film : Aftersun de Charlotte Wells
Meilleur Premier scénario : Emily the Criminal par John Patton Ford, sans date de sortie en France
John Cassavetes Award (pour le Meilleur Film produit pour moins d’un million de dollars) : The Cathedral de Ricky D’Ambrose, sans date de sortie en France
Prix Robert Altman : Women Talking de Sarah Polley, sortie française le 8 mars

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici