Test Blu-ray : Au grand balcon

0
636

Au grand balcon

 
France : 1949
Titre original : –
Réalisateur : Henri Decoin
Scénario : Joseph Kessel, Marcel Rivet
Acteurs : Pierre Fresnay, Georges Marchal, Félix Oudart
Éditeur : Pathé
Durée : 1h56
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 30 novembre 1949
Date de sortie DVD/BR : 7 novembre 2018

 

 

Tous les habitants de la pension de famille toulousaine Le Grand Balcon sont possédés par le goût de l’aventure. Carbot, chef de l’Aéropostale de Toulouse, veut prolonger la ligne vers l’Amérique…

 

 

Le film

[3,5/5]

Il y a quelques mois, Pathé avait étonné la petite communauté de cinéphiles français friands de découvertes en Blu-ray en ressortant de l’oubli Premier de cordée, tourné par Louis Daquin en 1944, qui s’avérait un curieux mélange de fiction et de documentaire, et s’imposait avant tout comme une déclaration d’amour à la montagne, majestueuse, sublime… mais surtout très dangereuse. Nouvelle stupéfaction dans les rangs des cinéphiles en ce début du mois de novembre : Pathé a remis ça, nous proposant de (re)découvrir Au grand balcon, film de patrimoine tourné par Henri Decoin en 1949, à vrai dire complètement oublié de nos jours, et dont la particularité est d’être un vibrant hommage aux pionniers de l’aéropostale dans les années 20…

Des pionniers présentés comme de véritables « héros » par un Henri Decoin visiblement admiratif devant tant de courage et d’abnégation, et qui nous livre à cette occasion un exercice de style sobre, documenté et refusant l’esbroufe technique et visuelle que l’on aurait pu attendre étant donné le sujet abordé. Décidant de suivre, pour le coup, une direction artistique diamétralement opposée à l’ambition de Daquin sur Premier de cordée, Decoin écarte d’entrée toute idée de « grand spectacle », et se concentre sur le réalisme et l’efficacité. L’idée se défend, et elle est même carrément respectable. En résulte donc au final un film centré sur une série de personnages aux psychologies bien dessinées, et auxquels on s’attachera forcément beaucoup plus en tant que spectateur. La pudeur est donc le maître mot d’Au grand balcon, par ailleurs porté par l’interprétation sans faille de Pierre Fresnay et Georges Marchal, personnages 100% humains dont le métier tient du sacerdoce. Une belle réussite.

 

 

Le Blu-ray

[5/5]

C’est donc aujourd’hui sous les couleurs de Pathé qu’Au grand balcon passe aujourd’hui le cap de la Haute Définition, venant pour l’occasion grossir les rangs de la prestigieuse collection « Version restaurée par Pathé » initiée il y a quelques années maintenant par l’éditeur français, et réunissant une belle série de perles cinématographiques allant des classiques reconnus (Les enfants du Paradis de Marcel Carné, Paradis perdu d’Abel Gance…) aux films méritant une réhabilitation immédiate (Showgirls de Paul Verhoeven, Le monocle noir de Georges Lautner…).

Et comme d’habitude, le boulot de restauration effectué par les équipes de Pathé est assez bluffant : Au grand balcon s’impose en effet dans une copie de toute beauté, respectueuse de la granulation d’origine, mais proposant un piqué précis et des contrastes soignés : l’image est littéralement superbe, irréprochable, et affichant une stabilité exemplaire. Du côté de la piste sonore, nous avons droit à un mixage DTS-HD Master Audio 2.0 propre, net et équilibré, malgré d’inévitables saturations dues au temps. Un superbe boulot de restauration à ne pas manquer.

Côté suppléments, on commencera avec « La Ligne de conduite », une passionnante présentation du film par Didier Decoin et Olivier Margot. En un peu moins de trois quarts d’heure, ils remettent le film dans son contexte historique et proposent quelques anecdotes tout à fait excellentes. On terminera ensuite avec trois courts extraits d’actualités Pathé issus des archives de l’éditeur, et revenant notamment sur l’inauguration des premières lignes postales aériennes françaises.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici