Accueil Tags Juliette Binoche

Tag: Juliette Binoche

Cannes 70 : Et Cannes créa l’actrice française

0
70 ans, 70 textes, 70 instantanés comme autant de fragments épars, sans chronologie mais pas au hasard, pour fêter les noces de platine des...

Critique : Telle mère telle fille

0
Rarement, les comédies de grossesse nous gratifient de plus qu'une dose accrue d'hystérie féminine, alimentée par la surcharge hormonale de rigueur en pareille circonstance, ainsi que par l'appréhension de la responsabilité parentale. Puis, dès que la progéniture a traversé l'épreuve de passage de l'accouchement, cette anxiété se transforme comme par miracle en un sentiment maternel consensuel, laissant alors au scénario une marge de manœuvre à peine plus large ou longue que le cordon ombilical.

Hommage au cinéaste Abbas Kiarostami

2
Le cinéma iranien existait-il avant Abbas Kiarostami ? Au risque d'être prise pour radicale, la question est plutôt légitime, son œuvre ayant permis de découvrir une cinématographie méconnue à défaut d'être inexistante. Comme vient de le déclarer La dessinatrice et réalisatrice Marjane Satrapi à l'AFP : «Sans lui, je n'aurais jamais pu faire Persepolis. En Europe, on avait vu ses films, donc on ne voyait plus les Iraniens comme un peuple de terroristes, mais comme des êtres humains. Il a ouvert la voie à toute une génération d'artistes iraniens. Nous lui sommes tous redevables». Akira Kurosawa, disparu en 1998, l'avait déjà adoubé avec enthousiasme à l'occasion d'une rencontre en septembre 1993 (compte-rendu à retrouver sur le site Cinephilia & Beyond en anglais) : «Quand Satyajit Ray est décédé, j’ai été très déprimé. Mais après avoir vu les films de Kiarostami, j’ai remercié Dieu de nous avoir donné exactement la bonne personne pour prendre sa place».

Ces deux dernières semaines sur la planète ciné (15 juin 2016)

1
The Nightingale sera le prochain film de l'australienne Jennifer Kent dans un registre différent de son très réussi Mr Babadook : «Il ne s'agit...

Cannes 2016 : les autres prix

1
De nombreux prix sont attribués dans le cadre du Festival de Cannes, on complète ce qui manque à notre compte-rendu avec les prix des...

Cannes 2016 : deux techniciens honorés

3
Le Prix Vulcain de l'artiste technicien est remis cette année à la coréenne Ryu Seong-Hee, 47 ans, pour sa direction artistique précieuse de Mademoiselle...

Bande-annonce foldingue : Ma Loute de Bruno Dumont

2
On devrait rire cette année à Cannes : la bande-annonce du nouveau long-métrage de Bruno Dumont vient d'être révélée et une constatation s'impose : après le...

Critique : Elles

1
La réalisatrice Malgorzata Szumowska ne choisit pas la facilité pour son premier long-métrage tourné en France, après trois autres tournés en Pologne d'où elle est originaire. Cette étude étonnante de la prostitution déjoue les clichés attendus. Elle ne raconte pas le trajet dramatique de victimes mais montre des femmes qui prennent du plaisir à vendre leurs corps et s'en servent pour s'éloigner de la pauvreté, de la misère à laquelle elles étaient promises.

Entretien avec Małgorzata Szumowska, réalisatrice de Elles 2/2

1
Deuxième partie de l'entretien avec la réalisatrice polonaise Małgorzata Szumowska (Festival Européen des Arcs, 2011) pour le film Elles. Critique-Film : Votre productrice précisait que...

Entretien avec Małgorzata Szumowska, réalisatrice de Elles 1/2

1
À l'occasion de la remise du prix Femme de Cinéma à la réalisatrice Małgorzata Szumowska lors de la dernière édition du Festival Européen des...

Critique : Back Home

0
En voulant traiter d'un trop grand nombre de sujets et en triturant par trop son récit dans tous les sens,Joachim Trier nous rend une copie moyenne, heureusement réhaussée par la qualité de la photographie et par le jeu des comédiens.

Test DVD : L’épreuve

0
Arriver à s'accomplir professionnellement dans un métier à très haut risque et à réussir une vie de famille auprès d'un conjoint et de ses enfants, cela est-il possible ou est-ce un rêve totalement chimérique ? L'est-ce encore plus lorsqu'on est une femme ? Ce sont ces questions que le réalisateur norvégien Erik Poppe a choisi de poser dans "L'épreuve", son 4ème long métrage.