Accueil Tags Emile Hirsch

Tag: Emile Hirsch

Vu sur OCS : The Lost Soldier

0
C'est une fin de carrière assez triste que vit ces dernières années le réalisateur danois Bille August. Membre atypique du club prestigieux des cinéastes doublement palmés, il n'a en effet vu aucun de ses films sortir au cinéma en France depuis treize ans.

Critique : Freaks (2018)

0
Premier film en duo pour Adam B. Stein et Zach Lipovsky (réalisateur en solo de Leprechaun origins et Dead rising : Watchtower), le projet Freaks est le résultat d’années de frustrations pour les deux aspirants-cinéastes. Ayant pris le parti de produire, scénariser et réaliser eux-mêmes « leur » film, et leur acharnement a porté ses fruits : Freaks a en effet sillonné les festivals à travers le monde, et s’est même payé le luxe d’être récompensé par plusieurs prix. En France, le film a remporté le Prix du Jury aux Utopiales (Nantes) et carrément trois prix au PIFFF (Paris International Fantastic Film Festival) l’an dernier : l’Œil d’or long-métrage, le prix des lecteurs Mad Movies, et le prix Ciné+ Frisson. La découverte du film, qui sortira le 8 janvier en Blu-ray, DVD et VOD sous les couleurs de l’éditeur Lonesome Bear (filiale de The Jokers), nous confirme que cette excellente réputation n’était pas usurpée…

Test DVD : Never grow old

0
Tourné  en Irlande et au Luxembourg par un réalisateur irlandais, "Never grow old" est un des meilleurs westerns arrivés sur nos écrans depuis qu'on a changé de siècle.

Test Blu-ray : The Jane Doe identity

0
Attention, second coup de cœur de Gérardmer 2017 (après Split), The Jane Doe identity a glacé le public du festival. Un véritable film d’horreur sans concession qui met mal à l’aise dès son entame (en même temps, une morgue ça aide bien). Le film nous fait plonger dans l’autopsie la plus terrifiante jamais vu à l’écran. On ne ressort pas indemne de The Jane Doe identity… pour le plus grand bonheur des fans de cinéma de genre.

Killer Joe

0
Chris, 22 ans, minable dealer de son état, doit trouver 6 000 dollars ou on ne donnera pas cher de sa peau. Une lueur d’espoir germe dans son esprit lorsque se présente à lui une arnaque à l’assurance vie. Celle que sa mère a contractée pour 50 000 dollars. Mais qui va se charger du sale boulot ? Killer Joe est appelé à la rescousse. Flic le jour, tueur à gages la nuit, il pourrait être la solution au problème. Seul hic : il se fait payer d’avance. Chris tente de négocier mais Killer Joe refuse d’aller plus loin. Il a des principes…jusqu’à ce qu’il rencontre Dottie, la charmante sœur de Chris.

Festival de Deauville 2012 : 3ème

0
Remis de nos émotions fortes de la soirée précédente (surtout pour Julien et sa rencontre tant attendu avec Rachel Weisz), nous attaquons ce 3ème jour de festivités avec 3 projections : Electric Children, Elle s'appelle Ruby et Killer Joe ainsi que 2 événements : la remise du prix Le nouvel Hollywood décerné à Paul Dano ainsi que l'hommage à William Friedkin.

Un extrait pour le Killer Joe de William Friedkin

0
Après la bande annonce, le nouveau William Friedkin livre un extrait mettant en scène son acteur principal, Matthew McConaughey.

Savages : bande-annonce du prochain film d’Ovlier Stone

0
Voici la bande-annonce de Savages, le prochain film d'Oliver Stone mettant en scène John Travolta et Taylor Kitsch.

Savages : première image du film avec Blake Lively et Benicio...

0
Première photo officielle pour Savages réalisé par Oliver Stone avec Blake Lively et Benicio Del Toro.

Savages

0
Savages USA : 2012 Titre original : Savages Réalisateur : Oliver Stone Scénario : Shane Salerno , Don Winslow Acteurs : Aaron Johnson, Taylor Kitsch, Benicio Del Toro, Blake...

Killer Joe

0
Killer Joe USA : 2011 Titre original : Killer Joe Réalisateur : William Friedkin Scénario : Tracy Letts Acteurs : Emile Hirsch, Matthew McConaughey, Thomas Haden Church Distribution : Pyramide...

The Darkest Hour

2
Avertissement de la Rédaction : si vous aviez décidé d'aller voir ce film, fermez immédiatement cette fenêtre, ou changez le programme de votre sortie ciné. Parce que, oui, The Darkest Hour vous décevra, et oui, vous regretterez votre choix une fois la séance terminée.