Killer Joe

0
240
Emile Hirsch et Matthew McConaughey dans Killer Joe

Killer Joe, l'affiche

USA : 2011
Titre original :
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Distribution : Pyramide Distribution
Durée : 1h 42min
Genre : Thriller, Drame, Policier
Date de sortie : 5 septembre 2012

Globale : [rating:3.5][five-star-rating]

L’adaptation d’une pièce de théâtre par le réalisateur de L’exorciste ou de , c’est forcément un moment particulier. On s’attend à quelque chose de gore, de dérangeant, à une expérience unique. Que l’on se rassure, rempli son cahier des charges à merveilles…

Synopsis : Chris, 22 ans, minable dealer de son état, doit trouver 6 000 dollars ou on ne donnera pas cher de sa peau. Une lueur d’espoir germe dans son esprit lorsque se présente à lui une arnaque à l’assurance vie. Celle que sa mère a contractée pour 50 000 dollars. Mais qui va se charger du sale boulot ? est appelé à la rescousse. Flic le jour, tueur à gages la nuit, il pourrait être la solution au problème. Seul hic : il se fait payer d’avance. Chris tente de négocier mais refuse d’aller plus loin. Il a des principes…jusqu’à ce qu’il rencontre Dottie, la charmante sœur de Chris.

Killer Joe, photo du film

Un film perturbant

est finalement interdit au moins de 12 ans. Cela dit, pas sur non plus qu’un enfant de 13 ans ressorte de la salle sans être un peu choqué par tout ce qu’il va y voir. En 1h42, Friedkin parvient avec brio à mêler à l’écran la violence, le sexe, la religion et la pédophilie sous fond de morale très discutable. Aucun doute qu’en sortant vous ne partiez dans des débats houleux avec vos voisins de ciné…

Atmosphère glauque, symboles appuyés, plans subjectifs et montrant absolument tout, le réalisateur ne nous épargne rien, tant est si bien que certains spectateurs ont envie de quitter la salle avant la fin. Les dialogues sont jouissifs et deviennent eux aussi instantanément cultes. Le réalisateur maîtrise sa caméra de bout en bout, faisant osciller le spectateur entre rires et frissons constamment.

Car même si le côté violence gratuite et gore (comme chez Tarantino) peut déranger, c’est plutôt le message du film, qui vous dégoûtera d’ailleurs un moment du poulet de chez KFC, qui pose soucis. En effet, même si le film est efficace, il tâtonne un bon moment avant de trouver son sujet, reposant sur un scénario simpliste de tueur à gages ripoux. Heureusement, le dernier tiers du film est saisissant et atteint des paroxysmes en tout, plaçant Friedkin au panthéon du « What the Fuck ?! », mais laisse un message flou sur la nécessité de ce film et de cette histoire.

Killer Joe, photo du film

Un film sauvé par ses interprètes

La dernière partie du film nous sauve donc d’un ennui qui aurait pu s’imposer, mais fait surtout éclater le talent de ses acteurs à l’écran. Les plus « petits » rôles comme ou ses beaux-parents ne sont pas à négliger non plus, tant ils apportent humour et compassion au film.

Mais surtout, , nouvelle révélation hollywoodienne excelle en adolescente un peu spéciale, peu gâtée par la vie, coincée dans sa caravane miteuse avec des parents alcooliques. Même s’il est peu crédible qu’elle ait 12 ans comme c’est suggéré (trouvez moi une fille de 12 ans avec un corps pareil !), elle joue l’innocence et la folie à merveille.

Mais elle ne pourrait exercer ses talents sans un partenaire à la hauteur. Et c’est à que revient la lourde tâche d’incarner ce flic ripoux sadique. C’est sans aucun doute l’année McConaughey puisque l’acteur enchaîne en 2012 les excellents Mud, Magic Mike et (et Paperboy aussi, mais on préfère ne pas en parler…). Dans ce film, il est à la fois glacial, habité, fou, brillant, charismatique, cauchemardesque et sadique et nous offre une scène culte à chacune de ses apparitions. Il parvient même à nous faire rire de son atroce violence physique et mentale. N’ayons pas peur des mots, il est brillant et à la hauteur du film!

Résumé

n’est pas un chef d’œuvre, même s’il signe un retour fracassant de W.Friedkin. Toujours aussi glauque et dérangeant que ses films précédents, celui-ci passe un peu trop de temps à chercher son sujet mais assène un coup de massue dans le dernier tiers du film, le propulsant directement au rang de culte. A voir pour les performances d’acteurs surtout et une musique country parfaite !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=d0Y5AcfD3Js[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici