Les sorties du 20 novembre

0
154

les garçons et guillaumer à table_mère

De très bons films sortent cette semaine dans des genres complètement différents. Un coup de cœur pour celui de Les Garçons et Guillaume, à table ! que nous avions vu à Cannes. Du lourd avec , le nouveau thriller du maître Greengrass avec un prodigieux. , également vu à Cannes, devrait en laisser plus d’un sur la touche : c’est clairement le film le plus absurde que l’on ait vu cet année ! Enfin encore du très bon : qui voit la naissance d’une grande réalisatrice.

En outre il sort aussi mais nous ne l’avons pas vu : L’Apprenti Père Noël et le flocon magique, un film d’animation de saison, pour les tout petits !

Bon ciné !


affiche guillaume gallienne les garçons et guillaume à tableLES GARÇONS ET GUILLAUME, À TABLE !

Réalisateur : 
Acteurs : , André Marcon

Synopsis : Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : « Les garçons et Guillaume, à table ! »

La critique

 


capitaine phillips_affiche

Réalisateur : 
Acteurs : 

Synopsis :  retrace l’histoire vraie de la prise d’otages du navire de marine marchande américain Maersk Alabama, menée en 2009 par des pirates somaliens.

La critique

 


affiche

Réalisateur : Alex Van Warmerdam
Acteurs : Jan Bijvoet, Hadewych Minis

Synopsis : Camiel surgit dans les rues tranquilles d’une banlieue cossue, pour sonner à la porte d’une famille bourgeoise. Qui est-il ? Un rêve, un démon, une allégorie, ou l’incarnation bien réelle de nos peurs ?

La critique

 


la maison à la tourelle_afficheLA MAISON À LA TOURELLE

Réalisateur : Eva Neymann
Acteurs : Dmitriy Kobetskoy, Katerina Golubeva

Synopsis : Hiver 1944. Une mère et son fils de huit ans traversent l’Union Soviétique à bord d’un train pour rejoindre leur famille. Au cours du voyage, la mère tombe gravement malade et doit être hospitalisée d’urgence. L’enfant se retrouve alors livré à lui-même dans une ville inconnue et rapidement confronté au règne de la misère et l’indifférence.

La critique

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici