Séries Mania : palmarès de la 6ème édition

3
840

OLIVE KITTERIDGE 01

Ce n’est que justice, le public du festival Séries Mania a récompensé (entre autres programmes) la mini-série événement de HBO, Olive Kitteridge écrite avec finesse par Jane Anderson d’après le roman de Elizabeth Strout, réalisée avec une rigueur esthétique et une captation discrète de l’émotion par Lisa Cholodenko et portée par une distribution riche portée par Frances McDormand, merveilleuse, énorme, fascinante en femme amère et cruelle avec tous mais surtout avec son mari interprété avec douceur par Richard Jenkins en homme généreux, dont le tempérament est à l’opposé absolu de sa mégère d’épouse. Lui est aimé de tous, elle de personne ou presque. La comédienne, que l’on a admiré dans de nombreux rôles, en premier lieu dans Fargo, nous bouleverse par son jeu qui rend justice à cette femme qui ne s’excuse jamais, peut-être l’une des plus belles créations de mégère jamais vue sur un écran car si humaine. Et malgré des dépressions, des suicides, des fragilités psychologiques, l’humour imprègne des situations désespérées au fort potentiel tragique.

olive kitteridge 06

Un grand moment de cinéma à la télévision où l’on est séduit aussi par la toujours pimpante Zoé Kazan ou Bill Murray dans un rôle secondaire qui détonne avec le reste de la troupe. Comment saisir la détresse de la vie, des sentiments que l’on ne sait pas exprimer dans une succession de malheurs, de déceptions et d’absence d’affection sur une période de 25 ans, avec une ironie étonnante qui permet d’alléger la tension sans la faire disparaître. Le sens de la vie capté avec une détresse abyssale. La durée totale est de 4 heures mais le temps s’écoule doucement avec une réelle magie. À ne pas manquer ce dimanche à 14h30 dans le cadre de la reprise du palmarès de la sixième saison de Séries Mania, toujours au Forum des Images.

OLIVEKITT01W0091447

Le palmarès complet :

Prix du jury de la presse internationale

Meilleure série française : La Vie devant elles (prochainement sur France 3) créé par Dan Franck et Stéphane Osmont, réalisé par Gabriel Aghion, avec Stéphane Caillard, Alma Jodorowsky, Lilly-Fleur Pointeaux, Sabine Haudepin et Bruno Todeschini

Dans le milieu des années 1970, au nord de la France, une explosion survient dans une mine. Trois hommes et leurs secrets se retrouvent alors ensevelis. Alma, Solana et Caroline vont devoir se battre pour l’honneur de leurs pères, prendre en main leur destin et s’émanciper dans une période de grands bouleversements sociaux. Une génération, trois destins.

 

Meilleure interprétation masculine dans une série française :

Mathieu Kassovitz dans Le Bureau des Légendes (à partir du lundi 27 avril sur Canal+) créé par Eric Rochant

La fameuse légende des espions employés par ce bureau de la DGSE vient de leur habileté à se créer une fausse couverture afin de recruter sur le terrain des informateurs. Mais, pour notre héros, difficile d’abandonner cette identité après six ans de mission à Damas…

 

Meilleure interprétation féminine dans une série française :

Alix Poisson dans Disparue réalisé par Charlotte Brändström (actuellement sur France 2)

À Lyon, le soir de la Fête de la musique coïncide avec les dix-sept ans de Léa qui sort s’amuser. Au petit matin, elle n’est toujours pas rentrée… La série suit l’enquête de la police et les conséquences de sa disparition sur sa famille : son père tente de découvrir la vérité par lui-même, sa mère essaie de ne pas s’écrouler et son frère est en proie au remords… Un émouvant portrait d’une famille sous tension, porté par une troupe de comédiens au diapason.

 

Prix des internautes

Meilleure web-série : Ex-Model (France – Chine)

Xin Xin, mannequin d’origine chinoise vivant à Paris, découvre soudainement qu’elle est trop vieille pour travailler alors qu’elle n’a même pas trente ans. Paniquée à l’idée de se reconvertir, elle s’essaye à divers métiers qui l’empêcheront de finir pauvre ou pire… dans l’anonymat ! Sur le chemin de sa nouvelle vie, Xin Xin va faire face aux dures réalités : payer pour aller au restaurant, ne plus être invitée en soirée, se lever tôt, prendre du poids, avoir des rides… Bref, être une femme normale.

http://www.dailymotion.com/video/x2kn64i_ex-model-s2-ep01-fashion-panda-web-series-internationales_shortfilms

 

Prix du jury des blogueurs

Meilleure série du monde : Deutschland 83 (Allemagne / prochainement sur Canal+)

1983, en pleine Guerre froide. Alors que le monde est au bord de la catastrophe nucléaire, la Stasi envoie un jeune espion de l’Est infiltrer l’armée de l’Ouest. Il a pour mission de trouver les secrets de la stratégie militaire de l’OTAN.

 

Double mention du jury des blogueurs :

Blue Eyes (Suède)

Elin Johansson est engagée pour remplacer la directrice de cabinet du ministre de la Justice. Si ses collègues pensent qu’elle est en congé maladie, celle-ci semble en réalité avoir disparu. Elin décide de mener l’enquête. Au même moment, alors que la Suède se prépare à de nouvelles élections, les menaces à l’encontre d’Annika Nilson, candidate sur une liste d’extrême droite, s’intensifient.

Strikers (Belgique)

Deux frères rêvent de devenir footballeurs professionnels. Quand l’un des deux est sélectionne dans un grand club, leur vie change. Attachante et mélancolique, cette série sur le passage à l’âge adulte nous propose les trajectoires opposées de deux jeunes hommes ainsi qu’une réflexion sur le milieu du football, le prix du succès, l’échec, la famille et les choix que l’on fait.

Prix du public

Meilleures séries (ex-æquo) :
Olive Kitteridge (États-Unis, actuellement sur OCS)

Dans une petite ville côtière de la Nouvelle-Angleterre, Olive Kitteridge est professeure de mathématiques à la retraite. Froide et distante, elle est mariée à Henry Kitteridge, un pharmacien attentionné, et a un fils, Christopher. Le temps passe, Olive est de plus en plus seule…

False Flag (Israël)

Cinq citoyens israéliens découvrent un matin dans les médias qu’ils sont les principaux suspects de l’enlèvement d’un politicien iranien à Moscou. Inspirée par l’assassinat du leader du Hamas à Dubaï en 2010.

FALSE-FLAG 01

Pour la première fois, le palmarès sera repris le dimanche 26 avril 2015 à partir de 14h30. Réservations en ligne ouvertes le samedi 25 avril à partir de 23h ou directement sur place aux guichets du Forum des images dimanche 26 avril 2015 à partir de 14h.

 

Programme de cette journée de rattrapages ci-dessous :

palmares agenda

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici