Semaine de la Critique 2016: la sélection dévoilée

jessica chastain semaine critique 2016

Voici le programme complet de la 55e édition de la dévoilé ce lundi 18 avril dans l’après-midi. 1500 courts-métrages et 1100 longs-métrages ont été visionnés pour cette sélection dédiée aux premiers et seconds ou deuxièmes (selon le degré d’espoir) longs-métrages. 6 premiers films et 4 deuxièmes longs-métrages ont été sélectionnés. Dix-sept pays sont représentés avec une forte présence de l’Europe et de l’Asie et un retour en force de la comédie selon le délégué général Charles Tesson (voir vidéo ci-dessous).

Certains réalisateurs invités sont déjà passés par Cannes : Justine Triet (La Bataille de Solférino, ACID 2013), , membre du jury 2016 (L’Institutrice, Semaine de la Critique 2014), César Augusto Acevedo (Semaine de la Critique 2015 et Caméra d’or), Oliver Laxe (Vous êtes tous des capitaines, Quinzaine des Réalisateurs 2010, resté inédit en salles) et Julia Ducournau (le court Junior, Semaine de la Critique 2011) que l’on espérait bien découvrir ici (voir news). D’autres encore se sont déjà fait remarqués : avec L’Été de Giacomo découvert à Locarno, Davy Chou qui passe à la fiction après le documentaire Le Sommeil d’or et , Prix du Syndicat de la Critique du court-métrage en 2014 pour .

Enfin en clôture, trois premiers courts-métrages réalisés par des actrices renommées : Sandrine Kiberlain, et . Les réalisateurs des courts-métrages en compétition seront invités à participer au programme Next Step, un atelier de formation et d’accompagnement vers le long-métrage, initié en 2014.

Longs métrages en compétition

Albüm de Mehmet Can Mertoğlu (Turquie)
de Davy Chou (Cambodge/France)
Grave de Julia Ducournau (France)
Mimosas d’Oliver Laxe (Espagne)
(One week and a day) d’Asaph Polonsky (Israël)
Tramontane de Vatche Boulghourjian (Liban)
de K. Rajagopal (Singapour)

Courts métrages en compétition

Arnie de Rina B. Tsou (Taïwan/Philippines)
Ascensão de Pedro Peralta (Portugal)
Campo de viboras de Cristèle Alves Meira (Portugal)
O Delírio é a redenção dos aflitos de Fellipe Fernandes (Brésil)
L’Enfance d’un chef d’Antoine de Bary (France)
Limbo de Konstantina Kotzamani (Grèce)
de François Jaros (Canada)
Prenjak de Wregas Bhanuteja (Indonésie)
Le Soldat Vierge de Erwan Le Duc (France)
Superbia de Luca Tóth (Hongrie)

Ouverture : Victoria de Justine Triet (France)

Clôture : Bonne Figure de Sandrine Kiberlain (France) + En Moi de Laetitia Casta (France) + Kitty de Chloë Sevigny (États-Unis)

Séance 50+5
Los Pasos Del Agua de César Augusto Acevedo (Colombie)
Myomano Shel Tzalam Hatonot (From the diary of a wedding photographer) de Nadav Lapid (Israël)

Séances spéciales
(Happy Times Will Come Soon) d’Alessandro Comodin (Italie)
de Jean-Christophe Meurisse (France)

Articles semblables

Partage

Auteur

Pascal Le Duff
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(1) Reader Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *