News — 05 septembre 2019
Semaine de la Comédie UGC 2019 : vingt comédies à partir de 4 € la séance
© UGC Tous droits réservés

Est-ce que la rentrée vous pèse, avec ses jours qui se raccourcissent et se rafraîchissent à vue d’œil, ses obligations dont vous vous étiez si bien passé pendant les vacances et le stress de bien démarrer l’année 2019 / 2020 ? Les salles de cinéma UGC ont pensé à vous à travers leur Semaine de la comédie UGC, qui a démarré hier et qui se terminera mardi prochain, le 10 septembre. Car y a-t-il un remède plus efficace contre la morosité automnale que le rire ? De surcroît à petit prix, puisque les treize films en reprise plus ou moins ancienne ont droit à un tarif attractif de quatre euros la séance et les sept avant-premières espèrent démarrer un bouche-à-oreille positif à six euros par spectateur. Cerise sur le gâteau : si vous achetez votre place sur présentation d’une carte activée au Club UGC – carte UGC ou UGC Illimité, peu importe – vous aurez droit à une place supplémentaire offerte pour le même film à la même séance ! Rendez-vous dans douze salles UGC, deux à Paris (UGC Ciné Cité Les Halles et UGC Gobelins) et dix autres en banlieue ou en province, notamment à Lille, Nancy, Strasbourg et Bordeaux.

© The Jokers Tous droits réservés

La comédie française est ce qu’elle est et cet événement promotionnel sert au moins en partie au circuit UGC à donner un ultime coup de pouce aux films distribués au cours des douze mois passés par la maison mère. Le constat se doit cependant d’être plus nuancé du côté des films en avant-première, parmi lesquels un seul sortira sous la bannière d’UGC Distribution. Et puis, la sélection des comédies cultes s’avère joliment variée, puisque elle comprend des films venus de France, d’Espagne et des États-Unis. Enfin, il y a tout de même un intrus de taille – et de qualité exponentiellement supérieure en comparaison avec ces comédies populaires – sous forme de la dernière Palme d’or du Festival de Cannes, le thriller coréen à l’humour noir de Bong Joon-ho, encore à l’affiche dans plus de 250 salles la semaine dernière. Cette inclusion curieuse a donné envie à son distributeur The Jokers d’imaginer à quoi ressemblerait l’affiche du film s’il s’agissait réellement d’une comédie française (voir le résultat ci-dessus).

Les Avant-premières

Chambre 212 © Jean Louis Fernandez / Memento Films Tous droits réservés

Chambre 212 de Christophe Honoré, avec Chiara Mastroianni et Vincent Lacoste, sortie française le 9 octobre

Le Dindon de Jalil Lespert, avec Dany Boon et Guillaume Gallienne, sortie française le 25 septembre

de Yvan Attal, avec Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal, sortie française le 30 octobre

de Valérie Donzelli, avec Valérie Donzelli et Pierre Deladonchamps, sortie française le 18 décembre

de Anthony Marciano, avec Max Boublil et Alice Isaaz, sortie française le 30 octobre

de Woody Allen, avec Timothée Chalamet et Elle Fanning, sortie française le 18 septembre

La Vérité si je mens Les débuts de Gérard Bitton et Michel Munz, avec Yohan Manca et Mickaël Lumière, sortie française le 16 octobre


Les Comédies de l’année

© Kare Productions / UGC Images / Orange Studio / France 2 Cinéma /
Chaocorp Productions / Scope Pictures 4 Tous droits réservés

Beaux-parents de Héctor Cabello Reyes, avec Josiane Balasko et Didier Bourdon

de Louis-Julien Petit, avec Audrey Lamy et Corinne Masiero

La Lutte des classes de Michel Leclerc, avec Leïla Bekhti et Edouard Baer

de Philippe Lacheau, avec Philippe Lacheau et Elodie Fontan

de Guillaume Canet, avec François Cluzet et Marion Cotillard

Parasite de Bong Joon-ho, avec Song Kang-ho et Lee Sun-kyun

Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon dieu ? de Philippe De Chauveron, avec Christian Clavier et Chantal Lauby

de Josh Cooley


Les Comédies cultes

© 1973 Films Pomereu (Paris) / Horse Films (Rome) / Carlotta Films
Tous droits réservés

Les Aventures de rabbi Jacob (1973) de Gérard Oury, avec Louis De Funès et Suzy Delair

Certains l’aiment chaud (1959) de Billy Wilder, avec Marilyn Monroe et Tony Curtis

(1994) de Alain Berberian, avec Chantal Lauby et Alain Chabat

(1991) de Pedro Almodovar, avec Victoria Abril et Marisa Paredes

Tombe les filles et tais-toi (1971) de Herbert Ross, avec Woody Allen et Diane Keaton

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles