Marvel’s Agents Of S.H.I.E.L.D Saison 1 Episode 13 – T.R.A.C.K.S.

Il aura fallut attendre le 4 février pour voir la 3e aventure des agents du S.H.I.E.L.D en 2014 ! Mais l’attente en valait la peine. Pour preuve, la série nous délivre un de ces meilleurs épisodes depuis la référence (The Bridge, épisode 10).

Il y a eu un déclic. Indubitablement, quelque chose s’est transformé dans la bande à . À croire que cette seconde moitié de saison lance véritablement toutes les bonnes intentions que la série nous promettait sur le papier.

Comme nous le prédisions dans les critiques des premiers épisodes, les séries du Maître commencent souvent doucement avant d’éclore petit à petit et devenir des grosses machines de divertissement massives ! Si la série avait encore des détracteurs, qu’ils prennent 42 minutes pour regarder T.R.A.C.K.S., cela devrait suffire de les convaincre.

Concrètement, comment cela se traduit à l’écran ? Par un ton plus mature, penchant vers le sombre. On est bien loin de la mièvrerie des premières aventures de l’équipe de ce bon vieux Phil Coulson. Si une bonne dose d’humour reste présente (Ward et Coulson essayant de faire fonctionner la table holographique), on se rapproche presque de la noirceur découverte dans la Starling City d’Arrow. Les personnages principaux sont mis à mal, voire en très fâcheuse posture (May et peuvent en témoigner) et leur maturité n’en est que plus exacerbée.

Chloe Bennet-Skye

Cette noirceur constatée ici est bénéfique à la série et les menaces du prennent désormais des tournures très concrètes. Le trailer présageait une mission à couvert très basique pour laisser place à quelque chose de bien plus périlleux, où l’ennemi s’avère bien plus malin que le S.H.I.E.L.D. l’avait pensé.

En voulant retrouver la trace de Ian Quinn (David Conrad), Coulson et son équipe vont être dupés par le Centipède, qui avait prévu leur intervention bien longtemps en avance. Avec cet avantage considérable, les choses ne pouvaient qu’empirer. Skye est blessée grièvement par Quinn alors qu’elle découvre que Mike Peterson (J. August Richards) est toujours en vie mais contrôlé par le Centipède. À la fin de l’épisode, on découvrira que ce dernier va devenir un personnage cybernétique bien connu des afficionados  : . Au-delà de Star Industries, d’Hammer Industries et de l’A.I.M, nous voici face à une nouvelle organisation scientifique : Cybertek Industries. Celle-ci est clairement entre les mains du Centipède, puisqu’elle a fourni un pied robotique ultrasophistiqué à Deathlok.

L’avenir semble de moins en moins sûr pour nos héros, avec une nouvelle menace bien réelle. Cependant, pourquoi a-t-il ordonné à Mike de ne pas attaquer Coulson et ses agents lorsqu’ils sont venus récupérer Skye et capturer Quinn ? Mystère.

est extrêmement bien construit, et de diverses manières. Nous avons eu l’occasion de revivre plusieurs fois les mêmes scènes mais des points de vue de tous les membres de l’équipe. Ce procédé, utilisé pour la première fois dans la série d’ABC, fonctionne à merveille avec la narration du présent épisode.

Les scènes d’actions sont très bien chorégraphiées et empruntes d’une rare violence pour une série estampillée Disney/Marvel. Et c’est très bien ! La prothèse de Deathlok, entièrement numérique est très bien réalisée à l’écran et confirme tout le bien qu’on peut penser d’une série a si gros budget. Voilà comment l’utiliser à bon escient.

On retiendra également de nombreuses références à l’Univers Cinématographique Marvel, le caméo excellent de (pour une fois qu’il dispose de plus de répliques que dans les films !) et tous ces signes qui nous démontrent que la série de Joss Whedon est définitivement lancée ! On regrettera qu’elle aura mis autant de temps pour le faire, mais les fans ont répondu présents (6.65 millions, plus que l’épisode précédent diffusé deux semaines plus tôt).

Pour savoir si Skye va survivre, il va falloir patienter…

J.O. d’hiver obligent, la série prend une nouvelle pause (!!) et ne sera de retour que le 4 mars ! L’occasion de découvrir de nouveaux secrets du S.H.I.E.L.D., puisque l’épisode s’intitule Tahiti. Voici le trailer pour patienter, une nouvelle fois ! 

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
William

Cet article a été rédigé par William Dang Ha, chroniqueur séries TV de Critique Film.fr.