Ma vie en l’air

0
920
Ma vie en l'air

affiche du filmMa vie en l'air

Ma vie en l’air

France : 2005

Titre original : Ma vie en l’air
Réalisateur : Rémi Bezançon
Scénario : Rémi Bezançon
Acteurs : Vincent Elbaz, Marion Cotillard, Gilles Lellouche
Distribution : TFM Distribution
Durée : 1h43
Genre : Comédie
Date de sortie : 7 septembre 2005

Globale : [rating:4][five-star-rating]

Avant de réaliser Un heureux évènement, qui connait actuellement un succès plus que mitigé en salles, Rémi Bezançon a démarré sa carrière de réalisateur avec une comédie rafraichissante : Ma vie en l’air.

Synopsis : Instructeur dans une compagnie aérienne, Yann Kerbec évalue la capacité des pilotes sur les simulateurs de vols dans des conditions extrêmes. Mais il a un problème : il a peur de l’avion, une peur panique liée à sa naissance et qui, dans sa jeunesse, l’a empêché de suivre la femme de sa vie au bout du monde.

Ma vie en l'air

C’est pas l’important le bout de la route. L’important c’est la route.

Ma vie en l’air n’est pas la meilleure comédie de tous les temps. C’est avant tout un film léger et drôle. Un de ces films qu’on regarde entre copains, sans trop s’imaginer de quoi ça va parler, et puis qui nous fait passer au final un bon moment.

Les thèmes évoqués sont universels : la crise de la trentaine, la peur de grandir et évidemment l’amour. Ce sont d’ailleurs des thèmes qui reviennent systématiquement dans Le premier jour du reste de ma vie et Un heureux évènement, les deux longs métrages qui ont succédé à Ma vie en l’air.

Le film démarre par une voix off. Celle de Yann Kerbec, interprété par Vincent Elbaz. Elle ne nous quittera pas du film, utilisée efficacement par Rémi Bezançon pour distiller avec humour de multiples détails, anecdotes et statistiques qui donnent tellement de charme à ce long métrage.

Grâce à une bande son efficace composée par Sinclair, le film ne baisse jamais de rythme, les transitions et les flashbacks étant facilités par une petite musique entêtante.

Texte alternatif

Des acteurs de qualité

Le casting du film est une vraie réussite. Vincent Elbaz est très convaincant en trentenaire rêveur et nostalgique, expert en sécurité aérienne mais complètement malade à l’idée de prendre l’avion. Marion Cotillard, qui joue Alice, apporte une petite touche de fraicheur, en dépit d’une coloration capillaire immonde. Le pilote en devenir joué par l’excellent Didier Benaze nous fera beaucoup rire avec ses multiples échecs.

Quant à Gilles Lelouche, il trouve ici un de ses meilleurs rôles, dans la peau de l’ami d’enfance plutôt relou qui s’avère en définitive terriblement attachant. Alors, on aura parfois l’impression de voir la nouvelle coqueluche du cinéma français dans son registre habituel : mal rasé, pote exemplaire cool, marrant. Il faut se rappeler qu’il s’agit là du premier grand rôle de l’acteur et pour moi celui qui l’a vraiment révélé.

Résumé

En dépit d’une histoire relativement simpliste, un trentenaire partagé entre deux femmes, Ma vie en l’air fait preuve de justesse et d’une certaine tendresse. On pourra reprocher à Bezançon de se laisser aller parfois à la facilité, notamment lors de la scène finale. On est loin cependant de la multitude de clichés qui coule Un heureux Evènement. Toute proportion gardée, on est donc face à une comédie française de très bonne qualité.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=d_a_Syq0lTA[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici