Les sorties du 8 février 2023

0
1493

Titina © 2022 Mikrofilm / Vivi Film / Les Films du Losange Tous droits réservés

Il n’y a aucun doute, les vacances d’hiver ont bel et bien commencé en France. Les trois zones académiques ne peuvent certes pas encore profiter en simultané de ces quelques jours de repos entre deux grèves, mais le programme cinéma de la semaine s’en ressent tout de même déjà fortement. Ainsi, les grosses sorties populaires françaises se bousculent au portillon de vos salles obscures, tout comme les films d’animation destinés au public familial. Par conséquent, les œuvres cinématographiques un peu plus ambitieuses se voient plutôt mises en retrait, ce qui a une fois de plus rendu un peu hardi notre choix des trois coups de cœur hebdomadaires. Pour celles et ceux qui ne peuvent pas se permettre de partir au loin, nous avons donc concocté un petit programme de voyage par écran de cinéma interposé.

Dépaysement garanti avec Le Retour des hirondelles de Li Ruijun, l’histoire d’un couple de paysans à première vue mal assorti qui finit pourtant à trouver une forme aussi poétique que sobre de l’amour dans leur quotidien démuni. Avec les salutations de la Saint-Valentin, qui tombe cette année en toute fin de la semaine de cinéma ! Le déplacement vous mènera encore plus loin dans le film d’animation norvégien Titina de Kajsa Næss qui évoque de manière lucide l’exploration du pôle Nord en dirigeable par Roald Amundsen en 1926. La pédagogie est aussi au cœur du documentaire La Ferme à Gégé de Florent Verdet sur un paysan normand qui a rendu l’agriculture palpable pour de nombreux enfants depuis un quart de siècle.

Traces © 2022 Leopardo Filmes / arte France Cinéma / Alfama Films Tous droits réservés

Le bizutage, voire la maltraitance peuvent faire figure de thème fédérateur parmi trois autres films remarquables, à voir dans vos cinémas dès aujourd’hui. Dans Traces de Tiago Guedes, il s’agit de vieilles rancunes dans un village portugais. Dans Pour la France de Rachid Hami, l’éthique militaire de l’école de Saint-Cyr est mise en question après une formation qui a tourné au drame. Et dans Emmett Till de Chinonye Chukwu, le public français pourra se familiariser avec l’histoire de ce jeune homme, victime d’un meurtre raciste dans l’Amérique des années 1950. Enfin, la vie compliquée d’un adolescent est au cœur de Astrakan de David Depesseville.

Pour le reste, le cinéma français affiche fièrement sa grande diversité, notamment à travers des contes sur la qualité de vie en ville pour Tant que le soleil frappe de Philippe Petit et à la montagne pour Les Têtes givrées de Stéphane Cazes. Le grand écart des genres se poursuit avec un film très singulier (Lucie perd son cheval de Claude Schmitz), un cauchemar filmique sur l’enfermement (La Tour de Guillaume Nicloux), une fantaisie de saltimbanques (La Grande magie de Noémie Lvovsky) et sinon des films grand public qui n’ont guère besoin de notre modeste coup de pouce (Alibi.com 2 de Philippe Lacheau et Zodi et Téhu Frères du désert de Eric Barbier).

Titanic © 1997 Lightstorm Entertainment / Paramount Pictures / 20th Century Fox / The Walt Disney Company France
Tous droits réservés

Vous en voulez encore plus d’images en mouvement à vous faire rêver et à vous emmener très loin de votre vécu journalier ? La sélection des ressorties répond présent pour satisfaire presque tous vos souhaits de cinéphile. Les qualités d’un film phénomène comme Titanic sont sans doute amplement connues en France. Pourtant, vivre le spectacle du naufrage historique sur grand écran est un privilège auquel une bonne partie des jeunes spectateurs n’ont probablement pas encore goûté. De même, dans un registre complètement différent, le documentaire fleuve de Louis Malle sur son voyage en Inde à la fin des années 1960 était difficilement visible jusqu’à présent, en tout cas sur grand écran. Précipitez-vous alors pour le redécouvrir, animé par une persévérance à longue haleine pour regarder l’ensemble des sept épisodes proposés !

Le malaise provoqué par les deux films de Orson Welles de retour sur nos écrans dès aujourd’hui, Le Procès et F for Fake, est assez enjoué quand on le compare à celui suscité par le conte sur une relation sado-maso Noir et blanc, pour lequel la réalisatrice française Claire Devers avait remporté la Caméra d’or du Meilleur Premier Film au Festival de Cannes en 1986.


Alibi.com 2 de Philippe Lacheau (France, Comédie, 1h30, distribué sur 680 copies) avec Philippe Lacheau, Elodie Fontan et Julien Arruti

Astrakan de David Depesseville (France, Drame, 1h44) avec Mirko Giannini, Jehnny Beth et Bastien Bouillon

Emmett Till de Chinonye Chukwu (États-Unis, Drame historique, 2h10) avec Danielle Deadwyler, Jalyn Hall et Whoopi Goldberg

La Ferme à Gégé de Florent Verdet (France, Documentaire, 1h11)

La Grande magie de Noémie Lvovsky (France, Comédie dramatique, 1h43) avec Denis Podalydès, Sergi Lopez et Noémie Lvovsky (critique)

Louise et la légende du serpent à plumes de Hefang Wei (France, Animation, 0h44)

Lucie perd son cheval de Claude Schmitz (Belgique, Comédie dramatique, 1h22, distribué sur 15 copies) avec Lucie Debay, Hélène Bressiant et Judith Williquet

Pour la France de Rachid Hami (France, Drame, 1h53, distribué sur 104 copies) avec Karim Leklou, Shaïn Boumedine et Lubna Azabal (critique)

Le Retour des hirondelles de Li Ruijun (Chine, Drame, 2h) avec Wu Renlin et Hai-Qing

Sacrées momies de Juan Jesus Garcia Galocha (Espagne, Animation, 1h28, distribué sur 500 copies)

Tant que le soleil frappe de Philippe Petit (France, Drame, 1h25, distribué sur 45 copies) avec Swann Arlaud, Sarah Adler et Grégoire Oestermann (critique)

Les Têtes givrées de Stéphane Cazes (France, Comédie dramatique, 1h42, distribué sur 328 copies) avec Clovis Cornillac, Claudia Tagbo et Maïssa Diawara

Titina de Kajsa Næss (Norvège, Animation, 1h30)

La Tour de Guillaume Nicloux (France, Fantastique, 1h29, distribué sur 90 copies) avec Hatik, Angèle Mac et Ahmed Abdel Laoui

Traces de Tiago Guedes (Portugal, Drame, 2h07) avec Albano Jeronimo, Nuño Lopes et Isabel Abreu

Zodi et Téhu Frères du désert de Eric Barbier (France, Aventure, 1h50, distribué sur 413 copies) avec Alexandra Lamy, Yassir Drief et Youssef Hajdi

Reprises

F for Fake (1973) de Orson Welles (France, Comédie dramatique, 1h25) avec Orson Welles, Oja Kodar et François Reichenbach

L’Inde fantôme (1968) de Louis Malle (France, Documentaire, 7 X 0h59)

Noir et blanc (1986) de Claire Devers (France, Drame, 1h20) avec Francis Frappat, Jacques Martial et Josephine Fresson

Le Procès (1963) de Orson Welles (France, Drame psychologique, 1h58) avec Anthony Perkins, Jeanne Moreau et Elsa Martinelli

Titanic (1997) de James Cameron (États-Unis, Drame historique, 3h15) avec Leonardo DiCaprio, Kate Winslet et Billy Zane

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici