Les sorties du 7 décembre 2022

0
774

Les Bonnes étoiles © 2022 Zip Cinema / CJ Entertainment / Metropolitan Filmexport Tous droits réservés

Cette semaine de cinéma est autant celle de l’avent que de l’avant. C’est-à-dire avant les vacances de Noël, toujours propices aux grosses sorties de fin d’année, et surtout avant la sortie tant attendue de la suite d’Avatar de James Cameron mercredi prochain. Par conséquent, les films à l’affiche depuis hier ne nous inspirent guère autant d’enthousiasme que ceux de la semaine précédente. A condition de bien chercher, vous pourriez tout de même y trouver quelques perles cinématographiques, portées davantage par de jeunes talents à découvrir que par des monstres sacrés qui n’auraient plus rien à prouver.

Dans nos trois conseils principaux de la semaine, on pratique cette fois-ci le grand écart des genres, puisque y figurent un film d’animation, un documentaire, ainsi qu’un film de fiction. Le nombre de salles proposant Archipel de Félix Dufour-Laperrière nous a l’air particulièrement réduit. Pourtant, ce film d’animation presque expérimental nous intrigue fortement, trois ans après le film précédent du réalisateur Ville neuve. Dans le même ordre d’idée de difficulté d’accès, il serait hautement souhaitable qu’un maximum de spectateurs voient La [Très] Grande évasion de Yannick Kergoat, un documentaire coup de poing sur l’évasion fiscale. Enfin, l’exil artistique du réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda en Corée du Sud a donné un beau mélodrame familial, Les Bonnes étoiles qui avait valu à Song Kang-ho le prix d’interprétation masculine au dernier Festival de Cannes.

Sous les figues © 2022 Henia Production / Maneki Films / Jour2fête Distribution Tous droits réservés

On a entendu beaucoup de bien de Les Pires de Lise Akoka et Romane Gueret, pas uniquement de notre critique maison Jean-Jacques mais également ailleurs. Néanmoins, on le placerait plutôt dans le groupe des films à voir, quoique pas nécessairement de toute urgence. La même chose vaut pour le drame tunisien Sous les figues de Erige Sehiri sur un groupe de femmes, embauchées pour une saison de récoltes. Enfin, Rachid Bouchareb poursuit son regard inquisiteur sur l’Histoire française récente avec Nos frangins. C’est un film certes utile, mais nous avons tendance à préférer dans la filmographie du réalisateur des œuvres plus intimistes comme London River et La Voie de l’ennemi, en lieu et place de ses épopées polémiques Indigènes et Hors-la-loi.

Du côté des ressorties, le choix est aussi restreint qu’indéniablement de qualité. La rareté suprême de la semaine est le film fleuve polonais La Poupée de Wojciech Has, le réalisateur vaguement connu et certainement adulé dans les cercles cinéphiles pour Le Manuscrit trouvé à Saragosse et La Clepsydre, tous deux ressortis la dernière fois il y a dix ans. Sinon, on n’entend malheureusement plus trop parler de Coline Serreau, depuis son formidable documentaire sur l’indiscipline routière en France Tout est permis en 2014. Son premier film sur la liberté des amours et des genres Pourquoi pas ! est alors là pour nous rappeler à quel point elle est une réalisatrice essentielle dans le paysage du cinéma français. Bien plus ésotérique, Lost Highway de David Lynch nous revient enfin dans une copie numérique restaurée de toute beauté.

La Poupée © 1968 Zespol Filmowy Kamera / Centrala Wynajmu Filmow / Malavida Films Tous droits réservés

Archipel de Félix Dufour-Laperrière (Canada, Animation, 1h12)

Les Bonnes étoiles de Hirokazu Kore-Eda (Corée du Sud, Drame, 2h09, distribué sur 202 copies) avec Song Kang-ho, Gang Dong-won et Doona Bae

Le Chat potté 2 La Dernière quête de Joel Crawford (États-Unis, Animation, 1h41)

Falcon Lake de Charlotte Le Bon (Canada, Drame, 1h40) avec Joseph Engel, Sara Montpetit et Arthur Igual (critique)

Il nous reste la colère de Jamila Jendari et Nicolas Beirnaert (France, Documentaire, 1h36)

Kanun La Loi du sang de Jérémie Guez (France, Gangster, 1h35) avec Wael Sersoub, Tugba Sunguroglu et Arben Bajraktaraj

Maestro[s] de Bruno Chiche (France, Drame, 1h27, distribué sur 446 copies) avec Yvan Attal, Pierre Arditi et Miou-Miou

Mourir à Ibiza de Anton Balekdjian, Mattéo Eustachon et Léo Couture (France, Comédie dramatique, 1h47, distribué sur 22 copies) avec Mathis Sonzogni, Lucile Balezeaux et Alex Caironi

Nos frangins de Rachid Bouchareb (France, Drame historique, 1h32) avec Reda Kateb, Lyna Khoudri et Raphaël Personnaz

Les Pires de Lise Akoka et Romane Gueret (France, Drame, 1h39, distribué sur 108 copies) avec Mallory Wanecque, Timéo Mahaut et Johan Heldenbergh (critique)

Le Royaume des étoiles de Ali Samadi Ahadi (Allemagne, Animation, 1h25, distribué sur 481 copies)

Samhain de Kate Dolan (Irlande, Horreur, 1h33) avec Hazel Doupe, Paul Reid et Carolyn Bracken

Sous les figues de Erige Sehiri (Tunisie, Drame, 1h32) avec Ameni Fdhili, Fide Fdhili et Feten Fdhili

Soutien de famille de Maxime Berthou et Mark Pozlep (France, Documentaire, 1h15) (critique)

Le Temps des ovnis de Georges Combe (France, Documentaire, 1h52)

La [Très] Grande évasion de Yannick Kergoat (France, Documentaire, 1h54, distribué sur 35 copies) (critique)

Reprises

Lost Highway (1996) de David Lynch (États-Unis, Thriller psychologique, 2h15) avec Bill Pullman, Patricia Arquette et Balthazar Getty

La Poupée (1968) de Wojciech Has (Pologne, Drame, 2h40) avec Mariusz Dmochowski, Beata Tyszkiewicz et Tadeusz Fijewski

Pourquoi pas ! (1977) de Coline Serreau (France, Comédie dramatique, 1h33) avec Sami Frey, Christine Murillo et Mario Gonzales

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici