Les sorties du 5 février 2020

0
118
© Ad Vitam Distribution Tous droits réservés

Après une brève embellie la semaine dernière, l’offre cinéma de celle-ci revient à la dominante terne qui a l’air d’être la norme dangereuse en ce début d’année 2020. Seuls trois films sortent ainsi tant soit peu du lot – à notre humble avis, bien entendu – alors que le début des vacances d’hiver aurait dû fournir aux salles obscures une programmation riche et variée. En tête de nos recommandations hebdomadaires figurent deux belles histoires au féminin venues du continent africain. Tandis que dans de Atiq Rahimi il est question du génocide rwandais dont l’idéologie néfaste se prépare sournoisement dans un lycée d’élite pour filles, vingt ans avant les faits, dans Adam de Maryam Touzani, présenté à Un certain regard au dernier Festival de Cannes, l’amitié improbable entre deux femmes marocaines interroge de façon subtile les mœurs du pays maghrébin. Enfin, beaucoup plus proche de chez nous, le documentaire de Étienne Chaillou et Mathias Théry constitue une incursion fascinante dans le monde cadenassé de l’extrême droite par le biais de l’accompagnement d’un jeune militant au fil de la dernière campagne présidentielle.

© Christopher Raphael / Miramax / SND Films Tous droits réservés

Les films secondaires qui pourraient éventuellement valoir le détour ne sont pas non plus légion cette semaine. Après une parenthèse américaine qui a au moins porté ses fruits d’un point de vue commercial, le réalisateur britannique Guy Ritchie est de retour dans son pays d’origine et auprès de l’univers déjanté de gangsters qui avait fait sa réputation il y a vingt ans. Est-ce que The Gentlemen saura renouer avec la démesure enjouée de Arnaques crimes et botanique et Snatch Tu braques ou tu raques ? Rien n’est moins sûr. L’autre documentaire de la semaine s’appelle Aquarela L’Odyssée de l’eau au cours duquel le réalisateur Victor Kossakovsky a assemblé d’impressionnantes images de l’eau sous presque toutes ses formes, le plus souvent sur fond de sa force destructrice. Quant à de Jacek Borcuch, il pourrait s’agir d’un conte sur le choc des cultures et des générations comme seul le cinéma européen sait si bien les faire. Enfin, le seul film en reprise en ce début du mois de février, L’Homme du sud de Jean Renoir, est évidemment indispensable, grâce à son constat social sans appel sur la cruauté du modèle économique américain.


de Éric Lartigau (France, Comédie dramatique, 1h38, distribué sur 400 copies) avec Alain Chabat, Doona Bae et Blanche Gardin

Adam de Maryam Touzani (Maroc, Drame, 1h40) avec Lubna Azabal, Nisrine Erradi et Douae Belkhaouda (critique)

L’Amour aime les hasards 2 de Omer Faruk Sorak et Ipek Sorak (Turquie, Drame romantique, 2h05) avec Nesrin Cavadzade, Yigit Kiraczi et Elif Dogan

Aquarela L’Odyssée de l’eau de Victor Kossakovsky (Royaume-Uni, Documentaire, 1h30)

de Federico Milella et Aina Jarvine (Allemagne, Animation, 1h25)

de Cathy Yan (États-Unis, Fantastique, 1h49, distribué sur 595 copies) avec Margot Robbie, Mary Elizabeth Winstead et Jurnee Smollett-Bell

La Cravate de Étienne Chaillou et Mathias Théry (France, Documentaire, 1h38, distribué sur 59 copies)

de Léo Karmann (France, Fantastique, 1h43, distribué sur 49 copies) avec Camille Claris, Benjamin Voisin et Martin Karmann (critique)

de Élie Semoun (France, Comédie, 1h30) avec Élie Semoun, Émilie Caen et Frédérique Bel

L’Équipe de secours En route pour l’aventure de Janis Cimermanis (Lettonie, Animation, 0h45)

The Gentlemen de Guy Ritchie (Royaume-Uni, Comédie de gangster, 1h53, distribué sur 368 copies) avec Matthew McConaughey, Charlie Hunnam et Henry Golding

Noni Le Fruit de l’espoir de Alain Williams (France, Drame, 1h30) avec Robert Hossein, Ragunath Manet et Sylvia Pouget

Notre-Dame du Nil de Atiq Rahimi (France, Drame, 1h34, distribué sur 70 copies) avec Amanda Mugabezaki, Albina Kirenga et Malaika Uwamahoro

de Tanguy De Kermel (France, Animation, 1h18, distribué sur 413 copies)

de Waheed Khan et Ubaydah Abu-Usayd (France, Drame, 1h43, distribué sur 2 copies) avec Soraya Hachoumi, Sonya Mellah et Khalid Berkouz

Un soir en Toscane de Jacek Borcuch (Pologne, Drame, 1h37) avec Krystyna Janda, Kasia Smutniak et Antonio Catania

de Stephen Gaghan (États-Unis, Aventure, 1h41, distribué sur 500 copies) avec Robert Downey Jr., Michael Sheen et Jessie Buckley

Reprise

L’Homme du sud (1944) de Jean Renoir (États-Unis, Drame social, 1h32) avec Zachary Scott, Betty Field et J. Carroll Naish

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici