Les sorties du 4 mai 2016

2
320

EddieTheEagle

C’est le calme avant la tempête. Dans moins d’une semaine, tous les yeux seront rivés sur le Festival de Cannes – où comme tous les ans plusieurs membres de la rédaction de Critique-film seront bien sûr présents – qui exercera son influence sur le reste du mois. Car en mai, le seul mercredi où les distributeurs peuvent faire ce qui leur plaît, c’est le premier, suivi de semaines plus légères, anoblies exclusivement par des « locomotives » montées directement de la Croisette. Et comme tous les ans, le public français aura droit à une multitude de jours de sortie décalés, afin de coller encore plus près à l’actualité cannoise, en l’occurrence à travers la sortie de Money Monster de Jodie Foster le jeudi 12 mai, de Ma loute de Bruno Dumont le vendredi 13 mai et de The Nice guys de Shane Black le dimanche 15 mai. Bref, cette semaine pourrait avoir une allure de décharge avant les cadeaux de Noël offerts aux cinéphiles. Sauf que nous y avons tout de même trouvé quelques pépites, en guise de coup de cœur de notre consœur Atlantide pour Eddie the eagle de Dexter Fletcher et de nous-mêmes pour le sublime Mr. Holmes de Bill Condon.

Braqueurs

Le reste du programme n’est pas non plus honteux, grâce notamment à deux films français de genre, au sens large, plutôt réussis : Braqueurs de Julien Leclercq et Vendeur de Sylvain Desclous. Quant au champion du dernier Festival de Venise, Les Amants de Caracas de Lorenzo Vigas, ce n’est pas du tout un conte gay harmonieux, mais au contraire un regard sombre sur le quotidien au Venezuela. Parmi les autres sorties prometteuses, nous ne pouvons qu’être intrigués par le départ d’un certain réalisme social de la part du réalisateur chinois Wang Xiaoshuai dans Red amnesia, par le drôle de pamphlet anticlérical venu d’Amérique latine Dieu ma mère et moi de Federico Veiroj, voire par le conte sympathique sur la coexistence des différentes communautés en Angleterre qu’est sans doute Dough de John Goldschmidt.

TiniLaNouvelleVieDeVioletta

Et puis, il y a tout de même quelques films qui ne nous donnent pas du tout envie de boycotter ces premiers très beaux jours de printemps pour nous enfermer dans une salle obscure. En tête, le nouveau transfert d’une vedette Disney du petit écran vers le grand par le biais de Tini La Nouvelle vie de Violetta de Juan Pablo Buscarini. Puis une reconstitution chrétienne qui tente apparemment de profiter du jeudi de l’Ascension pour attirer un public aux valeurs traditionnelles plus tellement présent dans les cinémas français, mais qui nous rappelle surtout que son réalisateur Kevin Reynolds est vraiment passé de mode. Tout comme un autre Kevin maître du box-office dans les années 1990, Costner guère mieux servi par le thriller à la prémisse abracadabrante de Ariel Vromen Criminal Un espion dans la tête. Enfin, le « meilleur » pour la fin, avec Jean Dujardin rétréci à la taille d’un enfant dans une comédie à l’humour douteux. Les problèmes des trop petits doivent à peu de choses près ressembler à ceux des trop grands et nous appelons donc par solidarité au boycott d’Un homme à la hauteur !


 

Les Amants de Caracas de Lorenzo Vigas (Venezuela, Drame, 1h33, distribué sur 29 copies) avec Alfredo Castro, Luis Silva et Ali Rondon

Baden Baden de Rachel Lang (France, Comédie, 1h35, distribué sur 38 copies) avec Salomé Richard, Claude Gensac et Swann Arlaud

Braqueurs de Julien Leclercq (France, Gangster, 1h21, distribué sur 191 copies) avec Sami Bouajila, Guillaume Gouix et Redouane Behache (critique)

Criminal Un espion dans la tête de Ariel Vromen (Royaume-Uni, Thriller, 1h53, distribué sur 242 copies) avec Kevin Costner, Gary Oldman et Tommy Lee Jones

Dieu ma mère et moi de Federico Veiroj (Chili, Comédie, 1h20, distribué sur 19 copies) avec Barbara Lennie, Marta Larralde et Vicky Pena

Dough de John Goldschmidt (Royaume-Uni, Comédie dramatique, 1h34, distribué sur 37 copies) avec Jerome Holder, Jonathan Pryce et Ian Hart

Eddie the eagle de Dexter Fletcher (Etats-Unis, Comédie sportive, 1h45, distribué sur 194 copies) avec Taron Egerton, Hugh Jackman et Christopher Walken (critique)

L’Homme-fumée de Cédric Laty et Vincent Gérard (France, Documentaire, 1h36)

 

Krampus de Michael Dougherty (Etats-Unis, Horreur, 1h38, distribué sur 34 copies) avec Adam Scott, Toni Collette et David Koechner

Montanha Un adolescent à Lisbonne de Joao Salaviza (Portugal, Drame, 1h30, distribué sur 17 copies) avec David Mourato, Rodrigo Perdigao et Maria Joao Pinho

Mr. Holmes de Bill Condon (Royaume-Uni, Drame de vieillesse, 1h44, distribué sur 88 copies) avec Ian McKellen, Laura Linney et Milo Parker (critique)

Red amnesia de Wang Xiaoshuai (Chine, Thriller, 1h55, distribué sur 26 copies) avec Lü Zhong, Shi Liu et Feng Yuanzheng

La Résurrection du Christ de Kevin Reynolds (Etats-Unis, Drame historique, 1h42) avec Joseph Fiennes, Tom Felton et Cliff Curtis

Tini La Nouvelle vie de Violetta de Juan Pablo Buscarini (Argentine, Comédie musicale, 1h38, distribué sur 357 copies) avec Martina Stoessel, Jorge Blanco et Mercedes Lambre

Un homme à la hauteur de Laurent Tirard (France, Comédie, 1h38, distribué sur 501 copies) avec Jean Dujardin, Virginie Efira et Cédric Kahn

Vendeur de Sylvain Desclous (France, Drame, 1h29, distribué sur 156 copies) avec Gilbert Melki, Pio Marmai et Sara Giraudeau (critique)

The Whole Gritty City de Andre Lambertson et Richard Baber (Etats-Unis, Documentaire, 1h29)

Reprises

 

Chaînes conjugales (1949) de Joseph L. Mankiewicz (Etats-Unis, Drame, 1h43, distribué sur 5 copies) avec Jeanne Crain, Linda Darnell et Ann Sothern

https://youtu.be/bMUn-pZ3N48

Les Egarés (1957) de Francesco Maselli (Italie, Drame, 1h15, distribué sur 5 copies) avec Lucia Bose, Jean-Pierre Mocky et Isa Miranda

La Poursuite infernale (1946) de John Ford (Etats-Unis, Western, 1h37, distribué sur 2 copies) avec Henry Fonda, Linda Darnell et Victor Mature

Spartacus (1960) de Stanley Kubrick (Etats-Unis, Drame historique, 3h16, distribué sur 1 copie) avec Kirk Douglas, Laurence Olivier et Jean Simmons

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici