Accueil Tags Braqueurs

Tag: Braqueurs

Bilan 2016 : TOP 10 des meilleurs films

0
Voilà, l’année 2016 s’achève, le temps des bilans est venu. Commençons avec nos coups de coeur d'une année une nouvelle fois riche en œuvres...

Test Blu-ray : Braqueurs

0
Depuis qu’ils existent, les films de gangster ont dû s’accommoder d’une prise de position plus ou moins trouble à l’égard du crime. Entre les extrêmes de l’apologie de ce dernier et d’une condamnation sans équivoque de toute activité illégale, chacun d’entre eux s’est positionné – qu’il le veuille ou non – sur le spectre des valeurs morales aux variations de gris illimitées. Il arrive même régulièrement qu’un film, initialement conçu comme une fiction au ton exacerbé, devient la référence culte de tout un microcosme sous l’emprise de la violence et de l’argent soi-disant facile. L’exemple parfait de ce détournement involontaire reste évidemment le Scarface de Brian De Palma qui a fait rêver plus d’un petit caïd de banlieue de régner sur le monde de la pègre. Le nouveau film de Julien Leclercq,

Les sorties du 4 mai 2016

2
C’est le calme avant la tempête. Dans moins d’une semaine, tous les yeux seront rivés sur le Festival de Cannes – où comme tous les ans plusieurs membres de la rédaction de Critique-film seront bien sûr présents – qui exercera son influence sur le reste du mois. Car en mai, le seul mercredi où les distributeurs peuvent faire ce qui leur plaît, c’est le premier, suivi de semaines plus légères, anoblies exclusivement par des « locomotives » montées directement de la Croisette.

Critique : Braqueurs

1
Depuis qu’ils existent, les films de gangster ont dû s’accommoder d’une prise de position plus ou moins trouble à l’égard du crime. Entre les extrêmes de l’apologie de ce dernier et d’une condamnation sans équivoque de toute activité illégale, chacun d’entre eux s’est positionné – qu’il le veuille ou non – sur le spectre des valeurs morales aux variations de gris illimitées.

Braqueurs

1
Un film d’action en direct-to-dvd avec 50 Cent et, comble du cameo, Bruce Willis ? Mais il fallait le dire tout de suite ! Quand les petites stars se prennent pour des grandes et quand les grandes tombent bien bas, cela donne Braqueurs, un thriller banal et sans prétention hélas bouffé par ses guests stars "prestigieuses".