Les sorties du 27 octobre 2021

0
707

The French Dispatch © 2021 Roger Do Minh / American Empirical Pictures / Indian Paintbrush / Searchlight Pictures /
The Walt Disney Company France Tous droits réservés

F comme Fracture ou F comme French Dispatch ? En ce dernier mercredi du mois d’octobre, ce sont ces deux films-là qui se disputent joyeusement nos faveurs pour le film de la semaine. Difficile de trancher entre ces deux favoris du dernier Festival de Cannes. S’il ne devait en rester qu’un, on balancerait du côté de l’avis de notre cher confrère Jean-Jacques, qui chante les louanges du conte social signé Catherine Corsini depuis qu’il l’a découvert sur la Croisette il y a trois mois. Or, même si l’on redoute un certain penchant pour la répétition dans l’univers de Wes Anderson, comment résister à cette nouvelle fantaisie à la française, au casting en or et visiblement aussi caustique et flamboyante que l’a été The Grand Budapest Hotel, sorti sur les écrans français en février 2014 ?

Notre troisième recommandation de la semaine adopte un ton encore plus corrosif. Car on peut aimer l’humour de Fabrice Eboué ou bien le trouver suspect, au moins le comique tente avec chaque nouveau film de coller tant soit peu à l’actualité française. Dans le cas de Barbaque – également avec Marina Foïs, décidément omniprésente dans les salles dès aujourd’hui –, il s’attaque à la pensée unique et politiquement correcte du véganisme. Que les choses soient claires, nous sommes plutôt en faveur d’un mode de nutrition sans viande ! Cela n’empêche qu’il n’y a rien de mal à tourner en dérision quelques excès propres à notre époque.

Pig © 2021 Scott Patrick Green / Altitude Film / Endeavor Content / Neon / Metropolitan Filmexport Tous droits réservés

De l’excès, on en trouve encore en abondance – quelle redondance ! – parmi les autres nouveautés qui pourraient bien valoir une petite escapade cinématographique pendant les vacances de la Toussaint. Le roi de la démesure crépusculaire, Nicolas Cage, nous revient avec un film pour une fois potable, voire digne d’intérêt grâce à son intrigue atypique sur un fétichiste de cochons. Le narcissisme plus ou moins larvé se manifeste autrement chez Guillaume Canet, dont le septième film en tant que réalisateur évoque le sort rocambolesque d’un compositeur parti s’isoler à la campagne pour mieux se retrouver face à ses propres contradictions.

Enfin, notons plusieurs belles perles du cinéma étranger, comme le grand gagnant de la dernière cérémonie des Goyas le drame d’adolescents espagnol Las Niñas de Pilar Palomero, une nouvelle tragédie sociale à l’iranienne sous forme de Le Pardon de Behtash Sanaeeha et Maryam Moghaddam, le drame conjugal turco-allemand Oray de Mehmet Akif Büyükatalay et la dernière fantaisie déroutante imaginée par Edgar Wright, Last Night in Soho.

Pandora © 1951 Dorkay Productions / Romulus Films / Metro-Goldwyn-Mayer / Carlotta Films Tous droits réservés

Nous ne sommes plus qu’à quelques jours d’Halloween. Curieusement, c’est surtout du côté des reprises que vous trouverez des films susceptibles de vous faire peur. Attention, l’horreur se conjugue d’une manière plus ou moins survoltée dans les cinq films du studio mythique de l’épouvante britannique Hammer, tout comme dans l’une des adaptations les plus réussies de Stephen King Christine de John Carpenter. A tous ces spectacles sanguinolents, on préfère néanmoins l’un des films les plus sublimes de l’Histoire du cinéma : Pandora de Albert Lewin avec Ava Gardner en état de grâce.

Après la double rétrospective des films de Maurice Pialat cet été, Van Gogh est le dixième film de l’enfant terrible du cinéma français à ressortir cette année. Une très belle occasion de vous replonger dans l’austérité magnifique avec laquelle le réalisateur et son acteur principal Jacques Dutronc abordent la vie tourmentée de l’artiste de génie.


Barbaque de Fabrice Eboué (France, Comédie macabre, 1h27, distribué sur 328 copies) avec Marina Foïs, Fabrice Eboué et Virginie Hocq

Compatible de Patrick Attali (France, Comédie dramatique, 1h25) avec Hicham Harrag, Samir Harrag et Laura Chabot

La Fracture de Catherine Corsini (France, Comédie dramatique, 1h38, distribué sur 347 copies) avec Valeria Bruni Tedeschi, Marina Foïs et Pio Marmaï (critique)

The French Dispatch de Wes Anderson (États-Unis, Comédie dramatique, 1h43) avec Bill Murray, Tilda Swinton et Frances McDormand

Lui de Guillaume Canet (France, Comédie, 1h28, distribué sur 382 copies) avec Guillaume Canet, Virginie Efira et Mathieu Kassovitz

Même les souris vont au paradis de Denisa Grimmova et Jan Bubenicek (République Tchèque, Animation, 1h15)

Last Night in Soho de Edgar Wright (Royaume-Uni, Thriller, 1h57) avec Thomasin McKenzie, Anya Taylor-Joy et Matt Smith

Las Niñas de Pilar Palomero (Espagne, Drame d’adolescents, 1h30) avec Andrea Fandos, Natalia De Molina et Zoe Arnao

Oray de Mehmet Akif Büyükatalay (Allemagne, Drame, 1h37, distribué sur 29 copies) avec Zejhun Demirov, Deniz Orta et Cem Goktas

Le Pardon de Behtash Sanaeeha et Maryam Moghaddam (Iran, Drame, 1h45, distribué sur 38 copies) avec Maryam Moghaddam, Alireza Sani Far et Pouria Rahimi Sam

Le Périmètre de Kamsé de Olivier Zuchuat (Burkina Faso, Documentaire, 1h30, distribué sur 10 copies)

Pig de Michael Sarnoski (États-Unis, Thriller, 1h31, distribué sur 42 copies) avec Nicolas Cage, Alex Wolff et Cassandra Violet

Reprises

Christine (1983) de John Carpenter (États-Unis, Fantastique, 1h51, distribué sur 10 copies) avec Keith Gordon, Alexandra Paul et John Stockwell

Hammer Rétrospective (1970-76) de Roy Ward Baker, Jimmy Sangster et Peter Sykes (Royaume-Uni, Horreur) : Les Cicatrices de Dracula, Les Horreurs de Frankenstein, Docteur Jekyll et Sister Hyde (critique), Sueur froide dans la nuit et Une fille pour le diable

Pandora (1951) de Albert Lewin (États-Unis, Drame fantastique, 2h04, distribué sur 10 copies) avec James Mason, Ava Gardner et Nigel Patrick

Van Gogh (1991) de Maurice Pialat (France, Biographie filmique, 2h38) avec Jacques Dutronc, Bernard Le Coq et Alexandra London

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici