Les sorties du 20 mars 2024

0
482

Smoke Sauna Sisterhood © 2023 Alexandra Film / Ursus Parvus / Kepler 22 Productions / Les Alchimistes Films
Tous droits réservés

Il fut un temps où la semaine des offres promotionnelles inspirées de la Fête du cinéma rimait avec un programme de sorties fort en nombre et faible en qualité. Alors que le Printemps du cinéma couvrira à partir du dimanche 24 mars la moitié de cette semaine cinéma, on ne peut que se réjouir du fait que l’édition 2024 brille par son éclectisme et son intérêt global. Certes, parmi les rares films à éviter plutôt, il y a une grosse comédie populaire qui pousse la chansonnette et un drame soi-disant spirituel qui célèbre à outrance le volontarisme bien-pensant. Mais sinon, vous aurez amplement de quoi vous faire une toile, au tarif préférentiel de cinq euros la séance du dimanche 24 au mardi 26 mars donc ou bien selon vos moyens habituels d’ici là.

Cet embarras du choix nous permet même de constituer une sélection de trois coups de cœur prioritaires constituée exclusivement de documentaires. Et encore, le bel exemple d’une éducation qui a du sens montré dans Le Monde est à eux de Jérémie Fontanieu n’y trouve pas sa place. On lui préfère de peu la quête douloureuse de son passé familial entreprise par la romancière Christine Angot dans Une famille. Tout comme l’autre récit au féminin retranscrit entre les deux extrêmes thermiques du chaud et du froid dans Smoke Sauna Sisterhood de Anna Hints. Et enfin, la poursuite de l’incursion de Nicolas Philibert dans le milieu fermé des institutions psychiatriques, après son Ours d’or remporté par Sur l’Adamant au Festival de Berlin l’année dernière, avec Averroès et Rosa Parks.

Hors-saison © 2023 Michaël Crotto / Caneo Films / France 3 Cinéma / Gaumont Tous droits réservés

Cet engouement pour le documentaire ne signifie nullement qu’il n’y a pas aussi de (très) belles fictions à découvrir sur grand écran cette semaine. Bien au contraire, puisque le coup de cœur de notre cher confrère Jean-Jacques Hors-saison de Stéphane Brizé nous fait également de l’œil. Que l’immense Jeanne Balibar paraît enfin avoir retrouvé un rôle à la mesure de ses talents sensuels dans Laissez-moi de Maxime Rappaz. Et que le genre abusivement usé du film de vampires a droit à une réinterprétation prodigieuse dans le film canadien de Ariane Louis-Seize au titre singulier Vampire humaniste cherche suicidaire consentant.

Si vous avez prévu de vous lancer dès dimanche matin dans un marathon de séances, comme on le faisait jadis, au temps du carnet dans lequel on accrochait soigneusement nos tickets de cinéma, on ne pourra pas non plus sincèrement vous déconseiller la comédie scolaire Bis repetita de Emilie Noblet – l’anti-Salle des profs en quelque sorte –, le film d’animation La Jeune fille et les paysans de Dorota Kobiela et Hugh Welchman qui ressemble à s’y méprendre à un film en prises de vue réelles et le film d’horreur qui a l’enfer du monastère comme cadre Immaculée de Michael Mohan avec l’actrice Sydney Sweeney qui frôle très sérieusement la surexposition.

Le Printemps du cinéma 2024 © 2024 La Fédération Nationale des Cinémas Français / La Construction par le CCCA-BTP
Tous droits réservés

Averroès et Rosa Parks de Nicolas Philibert (France, Documentaire, 2h24)

Bis repetita de Emilie Noblet (France, Comédie scolaire, 1h26) avec Louise Bourgoin, Xavier Lacaille et Noémie Lvovsky

Blue Summer de Zihan Geng (Chine, Drame, 1h32) avec Kay Huang, Jing Liang et Long Liang

Cabrini de Alejandro Monteverde (États-Unis, Drame religieux, 2h22, distribué sur 150 copies) avec Cristiana Dell’Anna, David Morse et John Lithgow

Hors-saison de Stéphane Brizé (France, Drame, 1h55, distribué sur 320 copies) avec Guillaume Canet, Alba Rohrwacher et Sharif Andoura (critique)

Immaculée de Michael Mohan (États-Unis, Horreur, 1h29, distribué sur 302 copies) avec Sydney Sweeney, Simona Tabasco et Alvaro Morte

La Jeune fille et les paysans de Dorota Kobiela et Hugh Welchman (Pologne, Animation, 1h54)

Karaoké de Stéphane Ben Lahcene (France, Comédie, 1h29) avec Claudia Tagbo, Michèle Laroque et Louis-David Morasse

Laissez-moi de Maxime Rappaz (Suisse, Drame, 1h32, distribué sur 100 copies) avec Jeanne Balibar, Thomas Sarbacher et Pierre-Antoine Dubey

Le Monde est à eux de Jérémie Fontanieu (France, Documentaire, 1h15) (critique)

Les Poussières de Jean-Claude Taki (France, Drame, 1h09) avec Marc Barbé, Ania Svetovaya et Cédric Kahn

Smoke Sauna Sisterhood de Anna Hints (Estonie, Documentaire, 1h29, distribué sur 25 copies)

Une famille de Christine Angot (France, Documentaire, 1h22)

Vampire humaniste cherche suicidaire consentant de Ariane Louis-Seize (Canada, Comédie, 1h30) avec Sara Monpetit, Félix-Antoine Bénard et Steve Laplante

Reprise

Rouge comme le ciel (2004) de Cristiano Bortone (Italie, Drame d’enfance, 1h30, distribué sur 15 copies) avec Paolo Sassanelli, Simone Colombari et Luca Capriotti

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici