Cannes 2024 : Meryl Streep Palme d’or d’honneur

0
487

Voyage au bout de l’enfer © 1978 EMI Films / Universal Pictures / Studiocanal / Carlotta Films Tous droits réservés

Ça y est, le Festival de Cannes semble enfin avoir cessé sa pratique faussement secrète d’attribuer des Palmes d’or d’honneur à la dernière minute à ses invités de marque. Depuis ce jour, les heureux lauréats de la 77ème édition de ce rendez-vous incontournable du cinéma mondial sont au nombre de trois. Ce qui laisse peu de marge pour un quatrième trophée, même si nous n’avons pas encore perdu tout espoir que Kevin Costner soit ce dernier élu, in extremis lors de la présentation hors compétition de sa nouvelle réalisation Horizon An American Saga.

Quoiqu’il en soit, sa consœur et compatriote Meryl Streep est sûre et certaine d’en recevoir une en tant qu’invitée d’honneur, lors de la cérémonie d’ouverture le mardi 14 mai. A cette occasion, elle recroisera Greta Gerwig, présidente du jury et la réalisatrice des Filles du Docteur March, le dernier film avec Meryl Streep à sortir au cinéma en France en 2020.

Or, elle ne sera que la première honorée de la sorte au cours d’un festival qui a décidé cette année de mettre les bouchées doubles en termes de Palmes honorifiques. Tandis que le réalisateur et producteur américain George Lucas (Star Wars Épisode III La Revanche des Sith) devra attendra jusqu’à l’autre extrémité des festivités, c’est-à-dire la cérémonie de clôture le samedi 25 mai, le studio légendaire de l’animation japonaise Studio Ghibli (Le Garçon et le héron de Hayao Miyazaki) recevra la première Palme d’or d’honneur collective en cours de festival.

Créée en 2002, mais seulement attribuée par la direction du festival au rythme annuel depuis 2021, la Palme d’or d’honneur a été donnée jusqu’à présent à deux personnalités du cinéma par an au maximum. Avec donc cette fausse surprise, les deux années passées, de profiter de la présence sur la Croisette de Tom Cruise et de Harrison Ford, respectivement pour la promotion de Top Gun Maverick de Joseph Kosinski et de Indiana Jones et le cadran de la destinée de James Mangold, afin de leur remettre ce prix prestigieux.

Un cri dans la nuit © 1988 Vivian Zink / Golan-Globus Productions / Cannon Entertainment /
Warner Bros. Discovery France Tous droits réservés

Alors que Meryl Streep (* 1949) est indubitablement une légende vivante du cinéma hollywoodien, elle foule assez rarement les tapis rouges des grands festivals mondiaux. Ainsi, il paraît que son dernier passage à Cannes remonte à 1989, l’année où elle avait gagné le Prix d’interprétation féminine pour Un cri dans la nuit de Fred Schepisi de la part du jury présidé alors par le réalisateur allemand Wim Wenders. Et s’il faut croire le communiqué de presse envoyé cet après-midi par le festival – et pourquoi on ne le croirait pas, après tout ? –, il s’agirait de la seule et unique présence de l’actrice américaine au Festival de Cannes jusqu’à présent. En 2016, elle avait toutefois accepté le poste de présidente du jury au Festival de Berlin, attribuant l’Ours d’or au documentaire italien Fuocoammare Par-delà Lampedusa de Gianfranco Rosi.

Comme tout le monde ou presque le sait, Meryl Streep est l’actrice la plus souvent nommée à l’Oscar, grâce à ses 21 citations à ce jour, depuis Voyage au bout de l’enfer de Michael Cimino en 1979 jusqu’à Pentagon Papers de Steven Spielberg en 2018. Elle l’a gagné à trois reprises, comme Meilleure actrice dans un second rôle pour Kramer contre Kramer de Robert Benton en 1980, puis comme Meilleure actrice pour Le Choix de Sophie de Alan J. Pakula en 1983 et pour La Dame de fer de Phyllida Lloyd en 2012. Elle n’en est pas du tout à son premier prix honorifique, puisqu’elle a déjà reçu ceux des César en 2003, de l’American Film Institute en 2004 et du Festival de Berlin en 2012.

En tant qu’actrice lauréate d’une Palme d’or d’honneur, elle succède à Jeanne Moreau, Catherine Deneuve, Jane Fonda et Jodie Foster. Une seule réalisatrice a reçu à ce jour l’une des récompenses suprêmes du Festival de Cannes. Ce fut Agnès Varda en 2015.

Only Murders in the Building © 2023 40 Share Productions / 20th Century Television / The Walt Disney Company France
Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici