Les sorties du 16 juin 2021

0
696

La Nuée © 2020 Capricci Production / The Jokers Films / arte France Cinéma / Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma /
Les Bookmakers Tous droits réservés

En ce début d’été, le cinéma est plus que jamais de retour. Sans trop risquer de tomber dans l’hyperbole, nous sommes même prêts à parier que le programme des sorties de cette semaine-ci comptera parmi les meilleurs de cette année, certes tronquée ! Car il y en a pour tous les goûts, à profusion, des films français et américains, des documentaires et des films en reprise. En somme, tout ce que notre cœur de cinéphile désire depuis tant de mois de confinement. Et la cerise sur le gâteau, c’est qu’à première vue, l’immense majorité de ces films valent le détour. Un dilemme de l’offre écrasante qui se soldera, on le craint, par une indécision chronique chez nous, menant à ce qu’on en voie très peu et en tout cas pas assez.

Au moins cinq films français majeurs se disputeront donc cette semaine le temps que vous allouez habituellement aux sorties cinéma. Nous avons particulièrement apprécié la comédie décapante de Bruno Podalydès. Mais il y a également de nombreuses autres propositions de cinéma qui nous font de l’œil. Dont les rescapés du dernier Festival de Cannes, de Elie Wajeman, le pendant extrêmement sombre de Docteur ? de Tristan Seguela, en sélection officielle et à la Semaine de la Critique une preuve supplémentaire de la (très) bonne santé du cinéma de genre en France La Nuée de Just Philippot.

Si, après toutes les émotions de Roland Garros, vous avez toujours envie de tennis, le vaillant combat pour une reconnaissance tardive du personnage de Alex Lutz dans de Quentin Reynaud est fait pour vous. Et dans son premier film , lui aussi passé par la case du Festival de Cannes empêché, la jeune Suzanne Lindon tient compte tout en douceur des troubles affectifs qu’on traverse plus ou moins indemne à cet âge à la fois si délicat et si obscur.

© 2019 Caviar / Flat 7 Productions / Ward Four / Amazon Studios / Stage 6 Films / Tandem Films
Tous droits réservés

La grande nouveauté de ce cinquième mercredi depuis la réouverture des salles de cinéma en France, c’est qu’Hollywood participe enfin pleinement au jeu des sorties se bousculant de semaine en semaine. Des cinq films américains à l’affiche dès aujourd’hui, vous pourriez au mieux voir quatre, puisque la filiale française de Universal continue sa politique des sorties techniques avec Land, le premier long-métrage réalisé par l’actrice Robin Wright. Une stratégie d’autant plus incompréhensible que ce film-là a bénéficié d’une bande-annonce en version originale, tandis que l’autre sortie Universal de la semaine, L’Un des nôtres de Thomas Bezucha, a dû se contenter d’un film annonce doublé. Va comprendre …

Le film anglophone de la semaine, voire du mois, est toutefois de Darius Marder. Récompensé de deux Oscars techniques, meilleurs montage et son, ce drame touchant sur la surdité a donné à Riz Ahmed son deuxième rôle en or de suite. Précipitez-vous donc de le découvrir en batteur perdant progressivement l’audition et cela d’autant plus que son autre tour de force récent, dans Mogul Mowgli de Bassam Tariq, nous a tout l’air de sortir hélas directement sur les plateformes de vidéo à la demande !

Puis, un autre film qui joue abondamment sur le son est bien sûr Sans un bruit 2 de John Krasinski, la suite du film d’horreur à succès de l’été 2018. En termes de films de genre survitaminés, il est plus que convenablement accompagné de Un homme en colère de Guy Ritchie dans lequel Jason Statham excelle une fois de plus dans son stéréotype de l’homme violent et pince-sans-rire.

© 2019 Elzévir Films / De Deux Choses Lune / jour2fête Distribution Tous droits réservés

En règle générale, on essaie de faire glisser discrètement les documentaires exceptionnels dans les deux ou trois paragraphes de notre chronique hebdomadaire. Or, ce mercredi-ci, l’offre est si abondante dans le domaine qu’il serait impardonnable de ne pas s’y attarder un peu plus longuement.

Là aussi, quatre et même cinq champs des possibles s’offrent à vous, toujours avec le même souci d’une complémentarité impressionnante. En effet, ne nous demandez pas quel est le point commun entre l’action citoyenne en région parisienne pour empêcher la construction d’un énième centre commercial, la relecture de l’enregistrement de pilotes d’hélicoptère en temps de guerre, la vie tranquille de la patronne d’une buvette en plein désert, l’existence au contraire très mouvementée d’un chanteur irlandais et le lien à tisser entre la nature et notre stress numérique.

Ah si, on peut sereinement affirmer que tous ces merveilleux documentaires font preuve du même courage créatif, à savoir de capter et éventuellement de transformer la réalité pour mieux nous la rendre accessible. Ce qui est l’essence même du documentaire dans toute sa richesse et sa variété !

Le Ballon d’or © 1994 Bako Productions / Chrysalide Films / Studiocanal / France 2 Cinéma / Tamasa Distribution
Tous droits réservés

Notre texte est d’ores et déjà beaucoup trop long. Excusez-nous donc de ne pas revenir sur les deux films asiatiques aussi de sortie dès aujourd’hui : un anime et un conte mongol, trois semaines après le tibétain Balloon de Pema Tseden.

Car l’offre en termes de films de patrimoine s’avère cette semaine d’un éclectisme à toute épreuve. En quatre films, vous pourriez ainsi faire le tour du monde, des genres et des époques, grâce à deux formidables films policiers signés Otto Preminger et Paul Verhoeven, à un drame italien dans lequel le bouffon Alberto Sordi est pour une fois plus tragique que comique et, enfin, une histoire d’enfants africains qui tourne autour du ballon rond, à voir dans un double programme sportif avec le suédois Tom Foot de Bo Widerberg, sorti la semaine dernière.


de Bruno Podalydès (France, Comédie, 1h36) avec Denis Podalydès, Sandrine Kiberlain et Bruno Podalydès (critique)

de Quentin Reynaud (France, Drame sportif, 1h53, distribué sur 226 copies) avec Alex Lutz, Ana Girardot et Kristin Scott Thomas

de Hassen Ferhani (Algérie, Documentaire, 1h40)

de Julien Temple (Royaume-Uni, Documentaire, 2h04)

de Geoffrey Couanon (France, Documentaire, 1h35, distribué sur 31 copies) (critique)

Le Grand secret du lien de Frédéric Plenard (France, Documentaire, 1h25)

Il n’y aura plus de nuit de Eléonore Weber (France, Documentaire, 1h15) (critique)

Josée le tigre et les poissons de Kotaro Tamura (Japon, Animation, 1h38)

Land de Robin Wright (États-Unis, Drame, 1h29) avec Robin Wright, Demian Bichir et Sarah Dawn Pledge

de Elie Wajeman (France, Drame, 1h22, distribué sur 199 copies) avec Vincent Macaigne, Sara Giraudeau et Pio Marmaï

La Nuée de Just Philippot (France, Drame, 1h41) avec Suliane Brahim, Sofian Khammes et Marie Narbonne

de Byambasuren Davaa (Mongolie, Drame, 1h36, distribué sur 65 copies) avec Bat-Ireedui Batmunkhw et Enerei Tumen

Sans un bruit 2 de John Krasinski (États-Unis, Fantastique, 1h50) avec Emily Blunt, Millicent Simmonds et Cillian Murphy

de Suzanne Lindon (France, Drame d’adolescents, 1h14) avec Suzanne Lindon, Arnaud Valois et Frédéric Pierrot

de Darius Marder (États-Unis, Drame, 2h10) avec Riz Ahmed, Olivia Cooke et Paul Raci

L’Un des nôtres de Thomas Bezucha (États-Unis, Drame, 1h55) avec Diane Lane, Kevin Costner et Lesley Manville

Un homme en colère de Guy Ritchie (États-Unis, Action, 1h58, distribué sur 395 copies) avec Jason Statham, Josh Hartnett et Holt McCallany

de Eric Lavaine (France, Comédie familiale, 1h31, distribué sur 623 copies) avec Josiane Balasko, Mathilde Seigner et Jérôme Commandeur

Reprises

Le Ballon d’or (1993) de Cheik Doukouré (Guinée, Comédie sportive, 1h30) avec Aboubacar Sidiki Sumah, Agnès Soral et Habib Hammoud

Basic Instinct (1991) de Paul Verhoeven (États-Unis, Thriller érotique, 2h10, distribué sur 15 copies) avec Michael Douglas, Sharon Stone et George Dzundza

(1950) de Otto Preminger (États-Unis, Policier, 1h35, distribué sur 6 copies) avec Gene Tierney, Dana Andrews et Gary Merrill

Une vie difficile (1961) de Dino Risi (Italie, Drame, 1h59) avec Alberto Sordi, Léa Massari et Franco Fabrizi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici