Sorties de la semaine — 12 juin 2019
Les sorties du 12 juin 2019
© Les Valseurs Tous droits réservés

La sensation plutôt désagréable de n’être qu’un vilain imposteur, de devoir évaluer un programme de sorties de films dont on n’a pas vu grand-chose, ne nous a peut-être jamais saisi plus violemment qu’en ce mercredi d’une mi-juin à l’offre assez médiocre. Car parmi la quantité abordable de nouveaux films à l’affiche cette semaine, il n’y en a pas vraiment un qui nous a l’air de sortir du lot. Pire encore, il n’y en a pas non plus de déchet cinématographique indiscutable, ce qui nous plonge dans le dilemme de naviguer à l’aveuglette, en nous en voulant plus que jamais de ne pas avoir saisi l’opportunité d’en découvrir au moins six en projection de presse !

Faisons donc confiance à notre cher confrère Jean-Jacques, plus studieux que nous, qui est visiblement aussi un peu en panne de coup de cœur, mais qui nous fournit au moins un film de la semaine tant soit peu respectable sous forme de l’israélien de Yona Rozenkier. Trois ou quatre histoires au féminin nous font également de l’œil, à savoir le conte d’une adolescence débridée en noir et blanc venu du Canada Charlotte a 17 ans de Sophie Lorain, le voyage de noces en Pologne joliment grotesque de Elise Otzenberger et l’apparemment plus problématique de Bertrand Bonello. Ainsi que, pour le facteur trash sans doute pas complètement assumé, de Neil Jordan ou comment l’immense Isabelle Huppert monnaie sur le marché anglophone sa nomination à l’Oscar pour Elle en 2017.

© Aléa Films Tous droits réservés

Du côté des documentaires, on se sent déjà plus sûr de nos recommandations, avec pas moins de quatre films qui vous emmènent au loin à travers la traversée de l’Atlantique dans Sillages de Léa Rinaldi et le tour du monde des pratiques agricoles pas trop nocives pour l’environnement dans Permaculture La Voie de l’autonomie de Carinne Coisman et Julien Lenoir. A moins que vous préfériez la visée sociale de de Marie Frapin sur un atelier de théâtre destiné aux hommes et femmes sans domicile fixe ou le périple du pèlerinage formellement métissé de 11 fois Fatima de João Canijo. Autant de propositions à l’ouverture d’horizons qui risquent de valoir plus que les films commerciaux de la semaine : une quatrième aventure des Men in black pour le cinéma hollywoodien et une comédie au charme bucolique teintée de revendications sociales pour les productions nationales avec de Mélanie Auffret. Comme quoi le grand classique de la littérature française Cyrano De Bergerac n’en est pas arrivé au bout de ses peines filmiques cette année, cinq mois après Edmond de Alexis Michalik …

© Tamasa Distribution Tous droits réservés

Enfin, nous ne prenons aucun risque à vous conseiller chaudement les trois reprises de la semaine, tellement il s’agit de pépites des années 1970 et ’80 qu’il serait impardonnable de rater. A commencer par un avant-goût de la grande rétrospective dédiée à Pedro Almodovar qui sortira mercredi prochain par le biais de Matador, l’un de nos films préférés du maître espagnol. Puis, James Caan et Alain Delon brillent respectivement dans de Karel Reisz et de Valerio Zurlini, deux drames au ton mélancolique comme on n’en fait hélas plus tellement de nos jours, le démontage en règle de la représentation de la virilité au cinéma étant passé par là.


11 fois Fatima de João Canijo (Portugal, Documentaire, 2h33, distribué sur 21 copies) (critique)

Charlotte a 17 ans de Sophie Lorain (Canada, Comédie dramatique, 1h29) avec Marguerite Bouchard, Romane Denis et Rose Adams

Cyrano et la petite valise de Marie Frapin (France, Documentaire, 1h34)

Greta de Neil Jordan (Irlande, Thriller, 1h39, distribué sur 233 copies) avec Isabelle Huppert, Chloé Grace Moretz et Maika Monroe

Lune de miel de Elise Otzenberger (France, Comédie dramatique, 1h28) avec Judith Chemla, Arthur Igual et Brigitte Rouan

de F. Gary Gray (États-Unis, Science-fiction, 1h55) avec Chris Hemsworth, Tessa Thompson et Emma Thompson

Permaculture La Voie de l’autonomie de Carinne Coisman et Julien Lenoir (France, Documentaire, 1h08, distribué sur 50 copies)

Roxanne de Mélanie Auffret (France, Comédie, 1h25) avec Guillaume De Tonquédec, Léa Drucker et Lionel Abelanski

Sillages de Léa Rinaldi (France, Documentaire, 1h30, distribué sur 50 copies)

Un havre de paix de Yona Rozenkier (Israël, Drame, 1h31, distribué sur 40 copies) avec Yoël Rozenkier, Micha Rozenkier et Yona Rozenkier (critique)

Zombi child de Bertrand Bonello (France, Drame, 1h43) avec Louise Labeque, Wislanda Louimat et Katiana Milfort (critique)

Reprises

Le Flambeur (1974) de Karel Reisz (États-Unis, Drame, 1h51) avec James Caan, Lauren Hutton et Paul Sorvino

Matador (1988) de Pedro Almodovar (Espagne, Drame, 1h47) avec Antonio Banderas, Assumpta Sema et Nacho Martinez

Le Professeur (1972) de Valerio Zurlini (France, Drame, 2h02) avec Alain Delon, Sonia Petrova et Léa Massari

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles