Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

0
412

vieux qui ne voulait pas fêter son anniv

Suède : 2014
Titre original : Hundraåringen som klev ut genom fönstret och försvann
Réalisateur :
Scénario : , Hans Ingemansson, d’après Jonas Jonasson
Acteurs : (doublé par ), ,
Distribution : Studio Canal
Durée : 1h54
Genre : Comédie
Date de sortie : 28 mai 2014

Note : 3/5

Cette comédie  burlesque est l’adaptation d’un best-seller suédois et nous fait voyager dans le temps avec un héros centenaire qui repense à son riche passé alors qu’il vit de nouvelles folles aventures.

Synopsis : Le jour de son centième anniversaire, Allan Karlsson s’évade de sa maison de retraite en passant par la fenêtre. Il va vivre de nouvelles (et dernières?) aventures et repenser aux anciennes. En prenant un train, il s’empare par accident d’un sac contenant un joli magot qui appartient à un dealer.

vieux qui ne voulait pas fêter 00

Les drôles d’aventures d’Alan

Sa fugue va l’amener à être poursuivi par des trafiquants pas très malins (dirigés de loin par , papy flingueur de zombies dans Cockneys vs Zombies et gangster culte dans , ) et un policier peu motivé. Il sera aidé dans ses vacances buissonnières par un criminel retraité, un vendeur de hot-dogs qui multiplie les études sans jamais en achever aucune et une jolie rousse accompagnée d’un éléphant de compagnie. En parallèle, il repense aux grands moments de sa vie jalonnée par ses rencontres avec des figures marquantes du Xxème siècle. Ces retours dans le passé sont comme des respirations dans le récit des dernières aventures de ce héros comme extérieur à sa propre vie.

C’est grâce à sa passion pour les explosions que ce passionné des explosifs va voyager dans le monde entier et côtoyer Franco au temps de la guerre civile espagnole, le président américain Truman puis Staline pendant la Guerre froide. Son implication dans la création de la bombe atomique fait d’autant plus froid dans le dos qu’il ne comprend que rarement la portée des moments historiques auxquels il contribue directement. Sa personnalité affable et la chance le placent au cœur de la grande histoire avec une innocence surprenante.

vieux qui ne voulait pas fêter 03

Un humour à l’anglaise

Ce long-métrage burlesque est adapté d’un roman du suédois Jonas Jonasson qui fut un best-seller en 2011. Le jeu de , doublé en français par , évoque l’air absent de Tom Hanks dans Forrest Gump, son cousin d’Amérique encore plus candide. L’humour est souligné par cette retenue de comportement propre à la Scandinavie qui souligne encore plus fortement le haut degré d’improbabilité des situations dans lesquelles des héros tous aussi dérangés les uns que les autres se fourvoient. On n’est pas loin de l’humour britannique avec un même sens de la folie digne.

 

vieux qui ne voulait pas fêter 01

 

Résumé

réalise une comédie un peu trop riche même si ce fourre-tout inégal est au final assez amusant. Les quelques longueurs sont rattrapées par des excès réjouissants à l’image du frère neurasthénique d’Albert Einstein pas aussi malin que son aîné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici