Le box-office de la semaine du 8 juillet 2020

0
231

© 2020 Warner Bros. Entertainment Inc. / Warner Bros. France Tous droits réservés

Le box-office français est en hausse. Oui, mais les chiffres de cette semaine 28, allant du 8 au 14 juillet, ne nous incitent nullement à l’euphorie. Bien au contraire, ils confirment tristement à quel point la reprise sera longue et lente, avant d’atteindre à nouveau le degré de fréquentation élevé qui rendait la France si cinéphile avant le confinement dû au coronavirus. Par rapport à la semaine dernière, le cumul hebdomadaire gagne ainsi un peu plus de cent mille spectateurs. Ce qui le fait toujours caler en dessous du million d’entrées, une misérable constante depuis la réouverture des salles fin juin. En comparaison avec l’année dernière, les indicateurs sont de même toujours au rouge écarlate, enregistrant une baisse sensible d’au moins 63 %. Le seul vague gagnant dans cette sinistre affaire demeure la part de marché du cinéma français – logique au vu de l’absence de concurrence américaine d’envergure – qui stagne à de très confortables 48 %.

Trois nouveautés arrivent tant soit peu à revigorer le Top 10 cette semaine. Ce sont surtout les deux premières d’entre elles qui comblent à peu près les espoirs placés en elles par les distributeurs et les exploitants. Dès les premières séances, a été un champion en herbe solide. Une tendance qui ne s’est guère démentie au fil des jours. Mais de là à couronner cette comédie bien dans l’air du temps en tant que sauveur de la saison, ce serait sans doute aller un peu trop vite en besogne. Car un démarrage à un quart de million de spectateurs laisse une marge de manœuvre plutôt réduite au film de Jean-Pascal Zadi et John Wax, peut-être en route pour le million en fin de carrière, mais guère davantage.

Le sort du film d’animation Scooby ! de Tony Cervone pourrait être plus stable sur la durée. A moins qu’un nouveau concurrent ciblé sur le même public familial ne lui inflige le même revers que celui de de Dan Scanlon, le Pixar qui a dû enfin céder quelques parts de marché cette semaine. Enfin, de Kim Yong-hoon confirme en quelque sorte la popularité de moins en moins marginale du cinéma coréen. Sauf que la référence Parasite de Bong Joon-ho avait démarré avec dix fois plus de spectateurs en juin 2019 !

Pas grand-chose n’est à signaler du côté des films en continuation. Les comédies françaises de Martin Provost et de Grégory Magne paient le tribut le plus lourd à l’arrivée de Tout simplement noir, qui s’adresse pourtant à un public plus jeune. Les deux drames historiques de Gabriel Le Bomin et L’Ombre de Staline de Agnieszka Holland continuent de descendre dans le classement collés l’un à l’autre, cette semaine même avec une différence négligeable de 109 spectateurs. Les deux films d’horreur de Leigh Whannell et de Pearry Reginald Teo font de même, alors qu’il est plus que probable qu’on ne les reverra plus ici la semaine prochaine.

Parmi les nouveautés toutes fraîches de hier et d’avant-hier justement, Été 85 de François Ozon prend une confortable longueur d’avance. Ce qui risque toutefois de ne pas être assez pour déloger le faux président Jean-Pascal Zadi de son piédestal d’ici mercredi prochain …

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 8 et le mardi 14 juillet 2020 :

  1. Tout simplement noir – distribué par Gaumont – Nouveauté – 255 537 entrées cumulées – 27 % part de marché
  2. Scooby ! – distribué par Warner Bros. France – Nouveauté – 191 223 entrées cumulées – 20 % part de marché
  3. La Bonne épouse – distribué par Memento Films – 18ème semaine / – 52 % – 61 248 entrées / 568 472 cumul – 6 % part de marché
  4. Les Parfums – distribué par Pyramide Distribution – 2ème semaine / – 50 % – 60 429 entrées / 181 447 cumul – 6 % part de marché
  5. En avant – distribué par The Walt Disney Company France – 19ème semaine / – 38 % – 53 354 entrées / 822 739 cumul – 6 % part de marché

6. Lucky Strike – distribué par Wild Bunch Distribution – Nouveauté – 34 808 entrées cumulées – 4 % part de marché

7. De Gaulle – distribué par SND – 19ème semaine / – 55 % – 33 681 entrées / 825 504 cumul – 4 % part de marché

8. L’Ombre de Staline – distribué par Condor Distribution – 3ème semaine / – 40 % – 33 572 entrées / 174 104 cumul – 4 % part de marché

9. Invisible Man – distribué par Universal Pictures France – 20ème semaine / – 38 % – 26 742 entrées / 742 476 cumul – 3 % part de marché

10. The Demon Inside – distribué par Alba Films – 3ème semaine / – 42 % – 19 076 entrées / 102 126 cumul – 2 % part de marché

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici