Le box-office de la semaine du 28 février 2018

0
680

On l’attendait au tournant, Dany Boon, le comédien préféré des Français – il a désormais le César du public pour le prouver –, qui devait insuffler un dernier coup de tonus au box-office national, avant que ce beau château de cartes ne s’écroule dès la semaine prochaine, qui rime avec la fin des vacances scolaires dans tout le pays ! Mission amplement remplie en cette semaine 9, allant du 28 février au 6 mars, puisque le sixième long-métrage réalisé par Boon se hisse tout en haut du classement ! Tout le monde ou presque en profite, puisque La Ch’tite famille est loin d’asphyxier ses concurrents, comme avait pu le faire il y a un mois Les Tuche 3, qui réclamait alors plus d’un spectateur sur deux au niveau de la fréquentation hebdomadaire des salles obscures françaises. La famille du Nord, en plein choc culturel à Paris, fait certes mieux que les nouveaux locataires de l’Élysée, mais cette embellie se répercute plus généralement sur les entrées, cumulant à plus de 6 300 000, c’est-à-dire plus d’un million de spectateurs supplémentaires par rapport à la semaine dernière, qui avait peut-être un peu précipitamment entamé la descente vers la fin des vacances. Celle-ci viendra, c’est sûr et certain, mais en attendant, tous les compteurs sont au beau fixe, en tête celui des spectateurs en province avec une hausse de près d’un tiers par rapport à la même semaine l’année dernière, ainsi que la part de marché du cinéma français, qui se porte évidemment aussi très bien, grâce à ses 57 % et ses trois mastodontes dans le Top 5 !

Il y a certes un effet indéniable de déjà-vu et les entrées provinciales en avant-première ont dû fausser quelque peu les chiffres, mais ce serait quand même mesquin de tergiverser afin de ne pas reconnaître la belle réussite commerciale de La Ch’tite famille ! Huitième meilleur démarrage d’un film français pour son premier jour d’exploitation, puis la dixième meilleure première semaine d’un film français : il n’y a vraiment pas de quoi bouder ce petit phénomène du box-office national. Et le mieux dans cette affaire, qui devrait cependant faire ses preuves sur la durée, c’est que seule la concurrence directe des Tuche 3 de Olivier Baroux en souffre, avec une perte de la moitié de ses spectateurs d’une semaine à l’autre, un exploit négatif seulement égalé par la dégringolade prévisible des troisième Cinquante nuances … L’offre complémentaire américaine tire en effet son épingle du jeu, avec des baisses raisonnables qui permettent à Black Panther de Ryan Coogler de rester encore pendant quelques séances devant le film de Dany Boon au classement des meilleures entrées 2018, à Le Labyrinthe Le Remède mortel de Wes Ball de jouer de même temporairement dans la cour des grands grâce à sa stabilité bluffante, ainsi qu’à La Forme de l’eau de Guillermo Del Toro, fraîchement oscarisé à quatre reprises, de bénéficier de ce léger coup de pouce venu de Hollywood. Car face à ces films en continuation, les nouveautés qui ne sont pas une comédie populaire très franchouillarde se font très difficilement remarquer. Le gagnant surprenant du duel pour l’avant-dernière place du classement est le film catastrophe série B, voire pire, Hurricane de Rob Cohen, tandis que le plus exigeant Lady Bird de Greta Gerwig risque de repartir aussi bredouille des multiplexes français qu’il ne l’a fait du Dolby Theatre dimanche soir !

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 28 février et le mardi 6 mars 2018 :


1. La Ch’tite famille – distribué par Pathé – Nouveauté – 2 429 906 entrées cumulées – 38 % part de marché
2. Black Panther – distribué par Walt Disney Studios France – 3ème semaine / – 26 % – 625 682 entrées / 2 534 000 cumulées – 10 % part de marché
3. Le Labyrinthe Le Remède mortel – distribué par 20th Century Fox France – 4ème semaine / – 37 % – 393 093 entrées / 2 411 001 cumul – 6 % part de marché
4. Les Tuche 3 – distribué par Pathé – 5ème semaine / – 49 % – 323 122 entrées / 5 326 019 cumul – 5 % part de marché
5. Belle et Sébastien 3 Le Dernier chapitre – distribué par Gaumont – 3ème semaine / – 33 % – 300 008 entrées / 1 301 456 cumul – 5 % part de marché


6. La Forme de l’eau – distribué par 20th Century Fox France – 2ème semaine / – 23 % – 258 270 entrées / 593 202 cumul – 4 % part de marché
7. Cinquante nuances plus claires – distribué par Universal – 4ème semaine / – 50 % – 192 743 entrées / 2 595 956 cumul – 3 % part de marché
8. Cro Man – distribué par Studiocanal – 4ème semaine / – 18 % – 159 225 entrées / 734 286 cumul – 3 % part de marché
9. Hurricane – distribué par SND – Nouveauté – 138 886 entrées cumulées – 2 % part de marché
10. Lady Bird – distribué par Universal – Nouveauté – 133 169 entrées cumulées – 2 % part de marché


On a tendance à se plaindre que le box-office américain ne bouge pas assez, que ce soient toujours les mêmes films qui trustent les meilleures places, semaine après semaine. On n’aurait qu’à moitié raison cette fois-ci, puisque si la première place revient encore et toujours à Black Panther, un véritable phénomène sur la durée aux États-Unis, on peut percevoir du mouvement dans les rangs inférieurs du tableau. Mais revenons d’abord sur la belle carrière du premier super-héros black, qui a désormais dépassé le champion Disney de l’année dernière, La Belle et la bête de Bill Condon, pour figurer à la neuvième place du box-office américain de tous les temps ! En recettes ajustées pour l’inflation, vu que les studios américains comptent l’argent récolté par film et non pas le nombre d’entrées comme en France, il n’est certes « que » à la 80ème place, quoique entouré de classiques intemporels comme Rocky de John G. Avildsen et Lawrence d’Arabie de David Lean, avec le Top 50 à plus de 600 millions de dollars en ligne de mire. Il pourrait bien y arriver, puisque son troisième week-end à l’affiche est à trois millions de dollars près comparable à celui de Avatar de James Cameron. Les nouveautés de la semaine ne peuvent que rêver de ces sommets, puisque les films de genre portés respectivement par la jeune (Jennifer Lawrence) et par l’ancienne garde (Bruce Willis), que nous pourrons découvrir en France dans les mois à venir, démarrent plus modestement, comme le veut cette saison traditionnellement avare en gros blockbusters, à l’exception des épopées de super-héros qui rythment désormais l’agenda des sorties américaines. Enfin, puisque la saison des Oscars est derrière nous, il faut admettre que l’attrait commercial des films dans la course cette année a été plutôt faible, puisque la plupart d’entre eux cumulent autour de 50 millions de dollars, comme Lady Bird, 3 Billboards Les Panneaux de la vengeance de Martin McDonagh, Les Heures sombres de Joe Wright et le finalement victorieux La Forme de l’eau.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 4 mars 2018 :


1. Black Panther – distribué par Buena Vista – 3ème semaine / – 40 % – 66 306 935 $ / 501 706 972 $ cumul
2. Red Sparrow – distribué par 20th Century Fox – Nouveauté – 16 853 422 $ cumulés, sortie française le 4 avril
3. Death Wish – distribué par MGM – Nouveauté – 13 010 267 $ cumulés, sortie française le 8 mai
4. Game Night – distribué par Warner Bros. – 2ème semaine / – 38 % – 10 412 496 $ / 33 240 262 $ cumul, sortie française le 18 avril
5. Pierre Lapin – distribué par Sony – 4ème semaine / – 21 % – 10 005 177 $ / 84 065 553 $ cumul, sortie française le 4 avril

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici