News — 07 octobre 2018
Le box-office de la semaine du 26 septembre 2018

Après une année de chroniques chiffrées, on commence à comprendre au moins partiellement comment fonctionne le box-office français. La semaine 39, allant du 26 septembre au 2 octobre, constitue en effet le cas d’école du départ des nouveautés en ordre dispersé, qui se solde par un maintien mollasson du statu quo de la semaine précédente. En gros, après quinze jours de hausse, les chiffres de la fréquentation globale des salles obscures françaises baissent une nouvelle fois de plus de 400 000 spectateurs, pour plafonner tout juste au dessus des 2 300 000 tickets vendus. C’est une fois de plus assez moyen, à un moment de l’année où la stabilité à un niveau modeste aurait dû être de mise. Il n’y a rien d’autre à signaler, si ce n’est que la part de marché des productions françaises reste à un taux élevé de 41 %.

Pourtant, ce n’est guère le cinéma français qui tire son épingle du jeu des films fraîchement débarqués sur les écrans. La grande épopée historique, jadis un genre de prédilection du public qui ne fait plus recette depuis le début du siècle, de Pierre Schoeller, avait encore dominé les premières séances parisiennes. Son règne a par contre été de courte durée, puisque la comédie sociale assez loufoque de Benoît Delépine et Gustave Kervern lui avait volé la vedette, à défaut de la tête, dès l’annonce des chiffres du premier jour d’exploitation. Cette courte avance n’a en fin de compte pas été suffisante pour empêcher le vainqueur en demi-teinte, La Prophétie de l’horloge, de s’imposer tant soit peu à la deuxième place. Un démarrage encore plus décevant donc que celui une semaine plus tôt sur le marché américain pour l’aventure familiale signée Eli Roth, qui n’arrive même pas à déloger de sa première place. Avec une perte de près d’un spectateur sur deux par rapport à ses débuts nullement exceptionnels, le film d’horreur de Corin Hardy fait figure de roi malade, en attente de se faire usurper sa place de leader par la déferlante Kev Adams dès la semaine prochaine. Parmi les films en continuation, nous avons le regret d’annoncer l’effondrement des chiffres de de Spike Lee, qu’on retrouve en toute probabilité pour la dernière fois ici, après un parcours commercial tout de même des plus honorables. La baisse des autres films est étrangement uniforme, puisque elle se situe dans une fourchette serrée entre 34 et 37 %.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 26 septembre et le mardi 2 octobre 2018 :


1. La Nonne – distribué par Warner Bros. France – 2ème semaine / – 49 % – 321 379 entrées / 955 092 cumul – 14 % part de marché
2. La Prophétie de l’horloge – distribué par Universal Pictures France – Nouveauté – 243 245 entrées cumulées – 11 % part de marché
3. I feel good – distribué par Ad Vitam – Nouveauté – 204 931 entrées cumulées – 9 % part de marché
4. – distribué par UGC – 2ème semaine / – 37 % – 188 777 entrées / 487 559 cumul – 8 % part de marché
5. – distribué par Le Pacte – 3ème semaine / – 34 % – 171 400 entrées / 773 933 cumul – 7 % part de marché

6. Un peuple et son roi – distribué par Studiocanal – Nouveauté – 133 296 entrées cumulées – 6 % part de marché
7. L’Ombre d’Emily – distribué par Metropolitan Filmexport – Nouveauté – 103 377 entrées cumulées – 4 % part de marché
8. – distribué par Pyramide – 3ème semaine / – 35 % – 88 328 entrées / 375 107 cumul – 4 % part de marché
9. – distribué par Apollo Films – 3ème semaine / – 36 % – 79 322 entrées / 403 317 cumul – 3 % part de marché
10. Blackkklansman – distribué par Universal Pictures France – 6ème semaine / – 41 % – 74 006 entrées / 1 195 819 cumul – 3 % part de marché


Ça va un peu mieux dans les multiplexes américains, après la semaine précédente particulièrement moribonde. Le box-office outre-Atlantique ne reprendra certes sa vitesse de croisière que cette semaine-ci, où deux démarrages tonitruants se profilent d’ores et déjà, mais dans l’ensemble, le week-end dernier n’a pas vu des déconvenues majeures. La vedette afro-américaine Kevin Hart, le chouchou du public américain depuis environ cinq ans, fait équipe avec la découverte comique plus récente Tiffany Haddish dans un film qui n’est même pas encore sûr de sortir sur les écrans français. Night School de Malcolm D. Lee démarre légèrement en dessous des frasques filmiques précédentes du comédien, dont la moyenne plutôt stable dépasse les trente millions de dollars. Un succès sans commune mesure avec son attrait commercial à l’international, puisque son seul film millionnaire en France, Jumanji Bienvenue dans la jungle de Jake Kasdan, ne doit certainement pas ses entrées à la présence de Hart. L’animation estampillée Warner peine toujours a atteindre les mêmes hauteurs que la concurrence de Disney, Universal ou la Fox, même si le démarrage de fait légèrement mieux que les dernières aventures Lego et Cigognes et compagnie. Les seuls films à réussir leur schéma de sortie progressif cette semaine sont les bonnes surprises de la période hebdomadaire précédente : Les Frères Sisters de Jacques Audiard et surtout Colette de Wash Westmoreland avec Keira Knightley. Or, le véritable phénomène se situe cette fois-ci du côté des documentaires, où Free Solo de Jimmy Chin et Elizabeth Chai Vasarhelyi sur le grimpeur Alex Honnold obtient sur seulement quatre écrans une moyenne incroyable de plus de 73 000 dollars, qui le place pas très loin de films récents aussi chaudement attendus que Call Me By Your Name de Luca Guadagnino et 3 Billboards Les Panneaux de la vengeance de Martin McDonagh. Le pauvre Michael Moore ne peut que rêver d’un tel plébiscite, puisque son pamphlet Fahrenheit 11/9 perd près des deux tiers de ses spectateurs, après une première semaine décevante.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 30 septembre 2018 :


1. Night School – distribué par Universal – Nouveauté – 27 257 615 $ cumulés, sans date de sortie en France
2. Yéti & compagnie – distribué par Warner Bros. – Nouveauté – 23 045 635 $ cumulés, sortie française le 17 octobre
3. La Prophétie de l’horloge – distribué par Universal – 2ème semaine / – 52 % – 12 605 120 $ / 44 858 345 $ cumul
4. L’Ombre d’Emily – distribué par Lions Gate – 3ème semaine / – 36 % – 6 540 666 $ / 43 007 474 $ cumul
5. La Nonne – distribué par Warner Bros. – 4ème semaine / – 45 % – 5 428 875 $ / 109 011 923 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles