News — 03 mai 2018
Le box-office de la semaine du 25 avril 2018

Moins un rouleau compresseur qu’une formidable locomotive, la dernière épopée Marvel tire le box-office français de cette semaine 17, allant du 25 avril au 1er mai, vers des sommets vertigineux ! En effet, ce n’est pas depuis la sortie du dernier Dany Boon il y a deux mois que les chiffres de fréquentation étaient aussi excellents, cumulant à environ 6 175 000 de tickets vendus, soit un chouia en dessous du record hebdomadaire de l’année fin février. Tout le monde ou presque profite de ce regain de vigueur spectaculaire, sans doute dû à une combinaison de circonstances favorables, comme les vacances de printemps dans plusieurs académies du pays, le jour férié pour tous, ainsi qu’une météo qui ne donnait pas toujours envie de mettre le nez dehors pour une activité en plein air. Il s’agit donc de la meilleure semaine 17 depuis le début du siècle, avec notamment des hausses comparatives à un niveau hélas très rare, de plus de 40 % dans les salles franciliennes et de plus de 30 % en province. Même la part de marché du cinéma français ne s’est pas complètement effondrée, puisque elle reste à un fort respectable 36 %. L’optimisme est de rigueur, au moins pour quelques jours, voire semaines, en attendant les retombées médiatiques du festival de Cannes. Qu’il existe néanmoins des sources d’inquiétude à long terme nous est rappelé par un article paru ce jour dans le magazine professionnel américain Variety, qui revient longuement sur le morcellement du secteur de la distribution en France, ainsi que sur les recettes moyennes par film en constante baisse.

des frères Russo n’a nullement déçu cette semaine dans sa tâche de dynamiser le marché français du cinéma. Grâce à ses plus de deux millions et demi de spectateurs, qui attendront avec impatience la suite, il accomplit le meilleur démarrage de l’année, dépassant La Ch’tite famille de Dany Boon de plus de 130 000 entrées. Un exploit qui ne s’était confirmé qu’au fil des jours, après un pointage en deuxième position des records 2018 lors du premier jour d’exploitation et carrément une médaille de bronze à l’issue du premier week-end. Parions que le pont du 1er mai et la météo exécrable de lundi ont fourni le coup de pouce nécessaire afin de finir in extremis en tête. Avec une part de marché de sensiblement moins de 50 %, le troisième film des Avengers a même laissé plus que des miettes à la concurrence, qui a visiblement l’air de s’en réjouir. A commencer par la remontée inouïe de de Will Gluck, un véritable lapin Duracell qui attire encore et encore un public familial, de près de 80 % plus nombreux cette semaine que les sept jours précédents ! Dans un tel élan collectif à la hausse, la seule baisse du Top 10 français dénote forcément, aussi minime soit-elle, puisque de Steven Spielberg franchit certes la barre des deux millions de spectateurs, mais en en perdant un sur vingt.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 25 avril et le mardi 1er mai 2018 :


1. Avengers Infinity War – distribué par Walt Disney Studios France – Nouveauté – 2 565 953 entrées cumulées – 42 % part de marché
2. – distribué par EuropaCorp & ARP Sélection – 3ème semaine / + 10 % – 706 440 entrées / 2 871 531 cumul – 11 % part de marché
3. Pierre Lapin – distribué par Sony Pictures Releasing – 4ème semaine / + 77 % – 343 951 entrées / 1 411 659 cumul – 6 % part de marché
4. – distribué par Pathé – 2ème semaine / + 21 % – 260 620 entrées / 476 484 cumul – 4 % part de marché
5. – distribué par Metropolitan Filmexport – 2ème semaine / + 2 % – 253 374 entrées / 501 398 cumul – 4 % part de marché


6. – distribué par Apollo Films – Nouveauté – 247 241 entrées cumulées – 4 % part de marché
7. Ready Player One – distribué par Warner Bros. – 5ème semaine / – 5 % – 196 043 entrées / 2 121 730 cumul – 3 % part de marché
8. – distribué par Le Pacte – 2ème semaine / + 6 % – 193 620 entrées / 376 078 cumul – 3 % part de marché
9. – distribué par Sony Pictures Releasing – Nouveauté – 185 552 entrées cumulées – 3 % part de marché
10. – distribué par SND – 2ème semaine / + 10 % – 154 950 entrées / 296 218 cumul – 3 % part de marché


Même mastodonte en tête sur le marché américain, mais guère avec les mêmes effets ! Avengers Infinity War y anéantit en fait la concurrence, par le biais d’un démarrage record, qui lui permet de détrôner Star Wars Le Réveil de la force de J.J. Abrams et ses 248 millions de dollars amassés fin 2015. A l’international, le film des frères Russo remplit de même amplement son contrat, avec plus de 380 millions de dollars de recettes sur les marchés étrangers, pour un grand total au bout de seulement un week-end à l’affiche de 640 millions de dollars ! A ce niveau-là, il fait mieux que Fast & furious 8 de F. Gary Gray l’année dernière, même si le film d’action garde son titre du meilleur démarrage à l’étranger, puisque le champion de cette semaine-ci devra attendre encore sa sortie sur le marché chinois, forcément très porteur. Juste à côté, en Corée du Sud, Avengers Infinity War a de même fait parler de lui, à cause du nombre exponentiel d’écrans qu’il s’était accaparé pour sa sortie, avec une position de monopole de 85 % des salles coréennes contre laquelle le gouvernement entend intervenir prochainement. De l’autre côté du Pacifique, le film s’impose sans peine, notamment avec une moyenne par copie mirobolante de près de soixante mille dollars, dix-huit fois supérieure à celle de son poursuivant direct, de John Krasinski qui résiste plutôt bien à l’assaut de Thanos. Quant à son confrère plus ou moins direct de Ryan Coogler, il réintègre le Top 5 avec une baisse de fréquentation ridicule, surtout après près de trois mois à l’affiche. Enfin, la seule autre sortie notable de la semaine aux États-Unis, Désobéissance de Sebastian Lelio, réussit son coup de contre-programmation avec une moyenne elle aussi assez impressionnante de plus de 47 000 dollars, quoique sur près de neuf-cents fois moins d’écrans que le nouveau recordman.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 29 avril 2018 :


1. Avengers Infinity War – distribué par Buena Vista – Nouveauté – 257 698 183 $ cumulés
2. Sans un bruit – distribué par Paramount – 4ème semaine / – 47 % – 11 004 977 $ / 148 528 278 $ cumul, sortie française le 20 juin
3. I feel pretty – distribué par STX Entertainment – 2ème semaine / – 49 % – 8 176 757 $ / 29 620 318 $ cumul, sans date de sortie en France
4. – distribué par Warner Bros. – 3ème semaine / – 64 % – 7 205 315 $ / 78 030 872 $ cumul
5. Black Panther – distribué par Buena Vista – 11ème semaine / – 4 % – 4 736 428 $ / 688 364 917 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles