News — 31 octobre 2019
Le box-office de la semaine du 23 octobre 2019
© Universal Pictures International France Tous droits réservés

Comme ce fut le cas les trois semaines précédentes, le box-office français attire une fois de plus un bon million de spectateurs supplémentaires en cette semaine 43, allant du 23 au 29 octobre ! Cette trajectoire directe vers les étoiles devrait certes connaître une baisse (considérable), dès que les vacances de la Toussaint seront terminées. En attendant, les exploitants profitent pleinement de cette manne temporaire, qui se chiffre à près de six millions de spectateurs hebdomadaires. Ce qui est légèrement en dessous du cumul record pour cette semaine-ci de l’année atteint en 2015, quoique toujours largement au dessus de la moyenne observée depuis le début du siècle. Puisque les plus grosses locomotives de la semaine sont hollywoodiennes, la part de marché du cinéma français se rétracte légèrement à de toujours solides 30 %. C’est plutôt à l’étranger que le bilan des productions locales est plus ambigu, puisque le bon démarrage de Les Invincibles de Louis-Julien Petit outre-Rhin ne compense guère les calculs détaillés publiés par Unifrance cette semaine par rapport à la fréquentation des films français à l’international sur l’année 2018. Après une forte année 2017 à plus de 82 millions de spectateurs étrangers, les chiffres de l’export s’écroulent de plus de 47 %, pour n’atteindre plus que près de 44 millions d’entrées l’année dernière.

de Todd Phillips reste tranquillement indétrônable pendant sa troisième semaine dans les salles françaises. Mieux encore, parmi les quatre films hollywoodiens qui ont su défendre à deux reprises leur première place cette année – Captain Marvel de Anna Boden et Ryan Fleck, Avengers Endgame des frères Russo et Le Roi lion de Jon Favreau – , il affiche de loin la plus faible baisse, sa concurrence indirecte ayant perdu près de la moitié de leur public à ce stade de leur exploitation en salles ! Avec quasiment un million de spectateurs supplémentaires au compteur cette semaine, il est plutôt probable qu’il aille même récidiver la semaine prochaine, afin de rejoindre Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon dieu ? de Philippe De Chauveron dans le club très exclusif des films en tête du classement pendant un mois ou plus. A titre de comparaison, parmi les films sortis en 2018, un seul avait tenu quatre semaines au sommet de la faveur du public français : Jurassic World Fallen Kingdom de Juan Antonio Bayona. Avec quatre nouveautés dans un Top 10 une fois de plus largement remanié, il fallait en effet faire preuve de stabilité afin de s’y maintenir. Les deux films d’animation sortis la semaine dernière ont visiblement décidé de faire parfaitement match égal, puisque leur écart s’est encore resserré, tandis que le dernier champion français, de Édouard Bergeon, fait a priori sa dernière apparition dans cette chronique, la faveur provincial lui permettant dans le meilleur des cas d’atteindre le cap des 1 750 000 amateurs d’agriculture en fin de carrière.

Quatre nouveautés donc, comme souvent en ordre dispersé. Après un succès mitigé au box-office américain, où il est à peine au dessus de cinquante millions de dollars après un mois à l’affiche, le film d’animation Abominable de Jill Culton et Todd Wilderman a plutôt tendance à séduire le jeune public français. Toutefois, son démarrage est à peu près conforme à celui du film d’animation sorti plus tôt cette année chez Universal, Comme des bêtes 2 de Chris Renaud, qui avait profité de la période estivale afin de terminer à deux millions de spectateurs. A voir si le gentil monstre des neiges pourra faire pareil d’ici les vacances de Noël … Le duo de réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache ne renouvelle point l’exploit de Intouchables, sorti il y a quasiment huit ans, et même pas celui de Le Sens de la fête, qui avait démarré au dessus des 800 000 d’entrées en octobre 2017. Malgré le prestige d’une sélection cannoise, vend près de 200 000 tickets en moins, ce qui suffit tout juste à renforcer la part de marché du cinéma français. Là aussi, notre pronostic est assez pessimiste, puisque l’aventure associative portée par Vincent Cassel et Reda Kateb ne fera certainement pas aussi bien que les près de trois millions de convives cumulés sur deux mois par l’organisateur de fêtes contrarié, interprété par Jean-Pierre Bacri. Enfin, Terminator est de retour et tout le monde a l’air de s’en foutre un peu. Dans l’interminable rivalité entre les dieux de l’action musclée des années 1980 et ’90, Arnold Schwarzenegger et Sylvester Stallone, le premier fait certes mieux avec de Tim Miller que le deuxième et son Rambo Last Blood de Adrian Grunberg, sorti fin septembre. Ce manque persistent de renouvellement de part et d’autre nous inspire toutefois une certaine tristesse nostalgique.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 23 et le mardi 29 octobre 2019 :

  1. Joker – distribué par Warner Bros. France – 3ème semaine / – 19 % – 999 523 entrées / 3 834 888 cumul – 17 % part de marché
  2. Abominable – distribué par Universal Pictures France – Nouveauté – 790 413 entrées cumulées – 13 % part de marché
  3. – distribué par Walt Disney Studios France – 2ème semaine / – 2 % – 767 189 entrées / 1 553 674 cumul – 13 % part de marché
  4. Hors normes – distribué par Gaumont – Nouveauté – 618 775 entrées cumulées – 10 % part de marché
  5. Terminator Dark Fate – distribué par 20th Century Fox France – Nouveauté – 449 453 entrées cumulées – 8 % part de marché

6. – distribué par SND – 3ème semaine / – 8 % – 289 600 entrées / 918 192 cumul – 5 % part de marché

7. – distribué par Studio Canal – 2ème semaine / – 12 % – 230 629 entrées / 492 327 cumul – 4 % part de marché

8. – distribué par Sony Pictures Releasing – 2ème semaine / – 11 % – 228 418 entrées / 485 285 cumul – 4 % part de marché

9. Au nom de la terre – distribué par Diaphana Distribution – 5ème semaine / – 32 % – 189 368 entrées / 1 576 628 cumul – 3 % part de marché

10. – distribué par Le Pacte – Nouveauté – 146 366 entrées cumulées – 2 % part de marché


© Metropolitan Filmexport Tous droits réservés

Les rangs du box-office américain étaient fiévreusement disputés le week-end dernier, puisque les différences entre la première et la deuxième place, la troisième et la quatrième, voire la cinquième et la sixième se jouaient chaque fois à quelques centaines de milliers de dollars près. Une fois que les résultats définitifs étaient publiés, c’était donc Maléfique Le Pouvoir du mal de Joachim Rønning qui a su préserver sa place de leader, d’une très courte tête devant Joker, à l’affiche dans plus de salles mais avec une moyenne par copie légèrement plus faible que celle du trio féminin formé par Angelina Jolie, Elle Fanning et Michelle Pfeiffer. L’écart était guère plus important entre les deux films suivants, de Greg Tiernan et Conrad Vernon se maintenant deux fois mieux que de Ruben Fleischer, dont la baisse de plus de 55 % par rapport à son week-end de démarrage le place en mauvaise posture en comparaison avec Bienvenue à Zombieland, qui n’avait décliné que de 40 % en deuxième semaine en octobre 2009. Enfin, deux nouveautés se sont battues pour entrer dans le Top 5. C’est finalement le film d’horreur Countdown de Justin Dec qui a remporté de justesse la mise, malgré une plus mauvaise moyenne par copie que sa concurrence directe, le policier Black and Blue de Deon Taylor avec Naomie Harris et Tyrese Gibson.

On les avait déjà mentionnés ici la semaine dernière, mais ce sont toujours les mêmes trois films qui créent le buzz sur un parc de salles plus limité. En deuxième semaine, c’est The Lighthouse de Robert Eggers qui réussit le plus brillamment son expansion, puisqu’il grimpe de sept places, de la 15ème à la 8ème, et qu’il gagne de spectaculaires 600 % en termes de chiffre d’affaire, grâce à son ajout de près de six cents écrans, après seulement huit le week-end précédent. Parasite de Bong Joon-ho y va plus doucement, ce qui nous paraît assez sage et logique pour un film de genre en langue étrangère. Il recule d’une place, mais gagne une centaine d’écrans tout en préservant une très solide moyenne par copie de plus de 14 000 dollars, près de trois fois plus que Maléfique Le Pouvoir du mal et The Lighthouse. Quant à Jojo Rabbit de Taika Waititi, il garde la meilleure moyenne par copie du Top 40, en rapportant un million de dollars sur une cinquantaine d’écrans. Bien plus confidentiels, signalons la sortie américaine de deux films ayant été remarqués dans les grands festivals européens plus tôt cette année. L’Ours d’or du dernier Festival de Berlin, Synonymes de Nadav Lapid, et Frankie de Ira Sachs, présenté en compétition au dernier Festival de Cannes, démarrent côte à côte à une très modeste 47ème et 48ème place respective.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 27 octobre 2019 :

  1. Maléfique Le Pouvoir du mal – distribué par Walt Disney Studios – 2ème semaine / – 47 % – 19 369 877 $ / 66 245 035 $ cumul
  2. Joker – distribué par Warner Bros. – 4ème semaine / – 34 % – 19 248 035 $ / 277 931 557 $ cumul
  3. La Famille Addams – distribué par United Artists Releasing – 3ème semaine / – 26 % – 12 006 007 $ / 73 101 705 $ cumul, sortie française le 4 décembre
  4. Retour à Zombieland – distribué par Sony Pictures Releasing – 2ème semaine / – 55 % – 11 817 487 $ / 47 217 760 $ cumul
  5. Countdown – distribué par STX Entertainment – Nouveauté – 8 865 082 $ cumulés, sortie française le 13 novembre

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles