Le box-office de la semaine du 16 septembre 2020

0
221

© 2020 Julien Pani / Chapka Films / La Filmerie / France 3 Cinéma / Diaphana Distribution
Tous droits réservés

Le marché français

Le box-office français est en hausse en cette semaine 38, allant du 16 au 22 septembre. Une hausse mesurée, certes, d’environ 120 000 entrées par rapport à la semaine précédente. Mais par les temps moroses qui courent, on ne va surtout pas chipoter ! Et si c’étaient les débuts très timides d’une embellie durable ? Les chiffres sanitaires toujours aussi alarmants ont beau raconter une autre histoire, il doit être permis de croire apercevoir au loin le bout du tunnel. Un bout qui sera éventuellement atteint d’ici quelques semaines, voire quelques mois, non pas grâce au retour mille fois repoussé des grosses locomotives américaines, mais parce que le public se sera habitué à apprécier de nouveau les productions nationales.

Celles-ci s’offrent une incroyable part de marché de 63 % cette semaine, soutenue par pas moins de sept films dans le classement des dix œuvres les plus populaires. C’est du jamais vu ou en tout cas du pas vu depuis très, très longtemps ! De quoi grapiller encore un point sur l’année, où le taux de fréquentation du cinéma français s’établit désormais à 39 %. Ces chiffres encourageants ne doivent toutefois pas faire oublier que l’heure est grave, avec ces entrées réduites de moitié en comparaison avec la même semaine en 2019. Toujours la même rengaine, quoi, avec de faibles rayons de soleil auxquels on s’accroche presque contre toute raison …

Les nouveautés

La plus belle réussite commerciale de la semaine, c’est celle de Antoinette dans les Cévennes de Caroline Vignal. La comédie avec Laure Calamy qui pousse un âne ou l’inverse démarre très solidement à la deuxième place, en y faisant mieux que de Jean-Paul Salomé la semaine passée. Face à cette performance plus vigoureuse que prévu, Les Choses qu’on dit les choses qu’on fait de Emmanuel Mouret remplit déjà plus convenablement son contrat à la quatrième place. Il y a deux ans, le film précédent du réalisateur, Mademoiselle De Joncquières, avait démarré avec deux fois plus de spectateurs. Puisque l’on vous dit que le marché est profondément déprimé … !

Enfin, ces deux nouveautés-là font toujours plus le boulot que J’irai mourir dans les Carpates, le deuxième film de Antoine De Maximy, douze ans après J’irai dormir à Hollywood. Comme quoi, la traduction au cinéma d’un succès long de quinze ans à la télévision est toujours une affaire périlleuse. D’autant plus que la prémisse de ce film de fiction paraît plutôt tirée par les cheveux.

Les films en continuation

persiste et signe. Cela fait un mois qu’il domine le classement français, sans signe notable d’essoufflement. Il s’agit même de l’une des baisses les plus modérées de la semaine, après celle toujours aussi impressionnante de . Cette longévité exceptionnelle sera a priori réservée aux films de Christopher Nolan et de Eric Barbier. Puisque tous les autres se conforment docilement au renouvellement accéléré de l’offre, semaine après semaine.

Car faute d’un engouement réellement populaire des spectateurs pour le cinéma en période de crise sanitaire, on cherchera encore longtemps en vain les films millionnaires et même semi-millionnaires. En dehors de Tenet, l’exception qui confirme la règle et qui devra pourtant se contenter en toute probabilité d’un résultat final de deux millions et demi de spectateurs au maximum, seul Effacer l’historique de Benoît Delépine et Gustave Kervern pourra prétendre à franchir la barre des 500 000 billets vendus parmi les sorties de fin août, début septembre. C’est décidément trop peu pour redynamiser l’industrie de l’exploitation, dont les acteurs sont réunis en ce moment à Deauville pour leur rendez-vous annuel, placé plus que jamais sous le signe du gémissement, pour une fois justifié !

Le classement français

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 16 et le mardi 22 septembre 2020 :

  1. Tenet – distribué par Warner Bros. France – 4ème semaine / – 17 % – 210 615 entrées / 1 825 086 cumul – 18 % part de marché
  2. Antoinette dans les Cévennes – distribué par Diaphana Distribution – Nouveauté – 173 550 entrées cumulées – 15 % part de marché
  3. La Daronne – distribué par Le Pacte – 2ème semaine / – 29 % – 92 952 entrées / 223 512 cumul – 8 % part de marché
  4. Les Choses qu’on dit les choses qu’on fait – distribué par Pyramide Distribution – Nouveauté – 77 092 entrées cumulées – 7 % part de marché
  5. – distribué par SND – 2ème semaine / – 26 % – 70 841 entrées / 165 952 cumul – 6 % part de marché

6. – distribué par Metropolitan Filmexport – 2ème semaine / – 27 % – 62 552 entrées / 147 765 cumul – 5 % part de marché

7. J’irai mourir dans les Carpates – distribué par Apollo Films – Nouveauté – 50 838 entrées cumulées – 4 % part de marché

8. Effacer l’historique – distribué par Ad Vitam Distribution – 4ème semaine / – 34 % – 43 660 entrées / 481 640 cumul – 4 % part de marché

9. Petit pays – distribué par Pathé – 4ème semaine / – 8 % – 43 394 entrées / 263 535 cumul – 4 % part de marché

10. – distribué par The Walt Disney Company France – 4ème semaine / – 18 % – 35 215 entrées / 315 027 cumul – 3 % part de marché

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici