Le box-office de la semaine du 15 novembre 2017

0
367

Le box-office français est loin d’avoir retrouvé son tonus en cette semaine 46, allant du 15 au 21 novembre 2017 ! Les entrées cumulées des sept jours passés perdent en effet environ cent mille spectateurs par rapport à la semaine précédente. Elles demeurent donc à un niveau à peine satisfaisant, à un peu moins de 3 300 000 entrées en tout et pour tout. Le principal coupable de cette embellie qui se fait de plus en plus attendre est bien sûr Justice league ou le film de trop de super-héros ce mois-ci, qui ramasse à travers la planète les miettes de son prédécesseur dans l’agenda des sorties mondiales Thor Ragnarok, toujours à l’affiche, mais en proie à une dégringolade plus ou moins sévère en fonction des territoires. Rien de trop anormal à ce tassement des chiffres en cette période-ci de l’année, qui continue de profiter amplement au cinéma français. Celui-ci poursuit la mobilisation de ses fidèles spectateurs, culminant toujours à plus de 40 % de part de marché et faisant du coup progresser sa part du gâteau sur l’année écoulée à de très honorables 36 %. Il y aurait de quoi être fier, si la fréquentation des productions françaises hors de nos frontières faisait preuve de la même santé encourageante. Or, les chiffres définitifs sont tombés cette semaine-ci : ce ne sont qu’un peu plus de quarante millions de spectateurs, qui ont vu des films français en salle à l’étranger en 2016, soit le plus mauvais résultat depuis dix ans !

Le cinéma américain ne doit pas encore se faire de souci de ce côté-là, puisque ses productions occupent une place convoitée d’hégémonie dans la plupart des pays. Ce qui risque de ne pas durer éternellement, si Hollywood continue de nous soumettre des films comme Justice league de Zack Snyder, un film attendu depuis si longtemps que ses résultats commerciaux ne pouvaient que décevoir. C’est désormais chose faite avec une première semaine sensiblement en dessous du million d’entrées et une part de marché d’un quart des spectateurs français. De quoi fuir honteusement la comparaison avec la concurrence Marvel, sollicitée par 300 000 fans d’action fantastique supplémentaires, lors d’une semaine bénéficiant certes d’un coup de pouce non négligeable des dernières vacances de la Toussaint. Heureusement que les films en continuation sauvent les meubles, face à cette sélection de nouveautés guère folichonne, avec seulement deux entrées dans le Top 10 : le démarrage en demi-teintes de Happy Birthdead qui avait davantage su séduire le public américain et l’apparition anecdotique tout en bas du classement du film d’animation L’Étoile de Noël. Le roi de la stabilité et éternel dauphin est encore Albert Dupontel et son Au revoir là-haut, la success-story française de cet automne, aux côtés du Sens de la fête et, dans une moindre mesure, de L’Ecole Buissonnière. Enfin, il est à noter que parmi les trois films actuellement dans le Top 10 et crédités de plus de deux millions de spectateurs cumulés – Epouse-moi mon pote, Thor Ragnarok et Le Sens de la fête –, seule la comédie de Toledano et Nakache franchira avec une certaine certitude le cap suivant des trois millions. Ce qui reste, au risque de nous répéter, le minimum syndical pour ce genre de production populaire.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 15 et le mardi 21 novembre 2017 :

1. Justice league – distribué par Warner Bros. – Nouveauté – 834 493 entrées cumulées – 25 % part de marché
2. Au revoir là-haut – distribué par Gaumont – 4ème semaine / – 29 % – 239 561 entrées / 1 568 296 cumul – 7 % part de marché
3. Happy Birthdead – distribué par Universal Pictures France – Nouveauté – 230 654 entrées cumulées – 7 % part de marché
4. Epouse-moi mon pote – distribué par Studiocanal – 4ème semaine / – 38 % – 211 787 entrées / 2 166 843 cumul – 6 % part de marché
5. Jalouse – distribué par Studiocanal – 2ème semaine / – 37 % – 199 303 entrées / 515 251 cumul – 6 % part de marché


6. Thor Ragnarok – distribué par Walt Disney Studios France – 4ème semaine / – 54 % – 142 974 entrées / 2 303 049 cumul – 4 % part de marché
7. Le Sens de la fête – distribué par Gaumont – 7ème semaine / – 35 % – 118 146 entrées / 2 804 955 cumul – 4 % part de marché
8. Carbone – distribué par EuropaCorp – 3ème semaine / – 40 % – 102 545 entrées / 607 010 cumul – 3 % part de marché
9. L’Ecole Buissonnière – distribué par StudioCanal – 6ème semaine / – 45 % – 98 411 entrées / 1 698 952 cumul – 3 % part de marché
10. L’Étoile de Noël – distribué par Sony Pictures Releasing – Nouveauté – 94 568 entrées cumulées – 3 % part de marché


Si les résultats de Justice league en France laissent à désirer, que dire de la somme nullement mirobolante de dollars qu’il a engrangée outre-Atlantique ?! Les prévisions ont en effet été régulièrement revues à la baisse au cours du week-end, jusqu’à plafonner en chiffres réels loin du cap magique des cent millions de dollars. Ce qui fait naturellement toujours beaucoup d’argent pour le commun des mortels, mais devrait laisser la Warner craindre pour l’avenir de son écurie de super-héros. Disney n’a pas ce genre de problèmes, puisque le prochain Star Wars, sur les écrans américains le 15 décembre, c’est-à-dire deux jours après la sortie française, est d’ores et déjà projeté de rapporter près de deux cent millions de dollars pendant son premier week-end d’exploitation et que le nouveau Pixar Coco devrait régner sur le box-office américain de la semaine prochaine, sans pour autant battre les records avec la même vigueur que sur le marché mexicain. Restons toutefois encore un moment sur les chiffres de cette semaine-ci, par exemple riches en enseignements quant au parcours commercial en parallèle de Daddy’s Home 2 et du Crime de l’Orient Express. Sortis le même jour et figurant invariablement dans le même ordre au box-office du week-end, l’un d’entre eux a pourtant généré un million et demi de dollars de plus que son compagnon de fortune : le policier prestigieux signé Kenneth Branagh attire en effet davantage de spectateurs en semaine. Cet indicateur d’un bouche-à-oreille favorable lui réservera sans doute un avenir respectable, voire une sorte de suite détournée sous forme de l’adaptation d’un autre roman à succès de Agatha Christie, Mort sur le Nil. Enfin, les candidats sérieux aux Oscars inversent la tendance habituelle, en grimpant sans complexe dans le classement, avec cette semaine Lady Bird de Greta Gerwig et 3 Billboards Les Panneaux de la vengeance de Martin McDonagh en (très) bonne posture.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 19 novembre 2017 :

1. Justice league – distribué par Warner Bros. – Nouveauté – 93 842 239 $ cumul
2. Wonder – distribué par Lionsgate – Nouveauté – 27 547 866 $ cumul – sortie française le 20 décembre
3. Thor Ragnarok – distribué par Buena Vista – 3ème semaine / – 62 % – 21 669 600 $ / 247 265 770 $ cumul
4. Daddy’s Home 2 – distribué par Paramount – 2ème semaine / – 51 % – 14 435 710 $ / 50 212 157 $ cumul – sans date de sortie en France
5. Le Crime de l’Orient Express – distribué par 20th Century Fox – 2ème semaine / – 51 % – 13 807 562 $ / 51 735 924 $ cumul – sortie française le 13 décembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici