Le box-office de la semaine du 13 juin 2018

0
396

Un vent de renouveau a soufflé sur le box-office français en cette semaine 24, allant du 13 au 19 juin. Sauf que – n’ayons pas peur des exagérations – ce vent avait un relent pestilentiel qui en dit hélas plus long sur la morosité de la fréquentation des salles obscures que sur l’attrait commercial des nouvelles sorties. Le cumul hebdomadaire perd donc environ 700 000 entrées, pour demeurer néanmoins au dessus des deux millions de spectateurs cinéphiles. Cela reste à peu près dans la moyenne de cette période de l’année, où les beaux jours, le bac et cette fois-ci le foot constituent autant d’offres d’activités concurrentielles. Aucune variation majeure n’est par conséquent à constater du côté des résultats en région parisienne ou en province, légèrement en hausse par rapport à ceux de 2017. Toutefois, la part de marché des productions françaises plonge encore un peu plus, n’atteignant désormais qu’un honteux 14 %, c’est-à-dire le niveau tout à fait dérisoire qui est traditionnellement le sien pendant les mois d’été, abandonnés par le cinéma local au profit d’une prépondérance des blockbusters américains, plébiscités par environ trois quarts des spectateurs.

Six nouveautés dans le Top 10, cela devrait être une source de réjouissance, face à tant de films tout frais qui ont trouvé leur public ! Vu de plus près, le changement de garde cette semaine démontre plutôt à quel point les films ont du mal à exister sur la durée, ne serait-ce qu’à un nombre d’entrées presque négligeable. Les dinosaures de Juan Antonio Bayona se maintiennent assez solidement en tête, grâce à deux fois plus de billets vendus que sa concurrence directe, le nouvel entrant Ocean’s 8 de Gary Ross, et malgré une baisse substantielle depuis son démarrage rugissant la semaine passée. Puis, maintenant qu’ils ont établi sans l’ombre d’un doute qui est le plus fort d’entre eux, Deadpool 2 de David Leitch et Solo A Star Wars Story de Ron Howard poursuivent en binôme leur déclin très progressif. Le hic, c’est que derrière eux se creuse une fois de plus le fossé qui les sépare des films n’ayant pas eu suffisamment de pouvoir de séduction auprès des spectateurs français pour franchir la barre des cent mille entrées. Rien ne nous garantit alors que nous reverrons les cinq autres nouveautés la semaine prochaine, tant leur démarrage reste à peu de choses près confidentiel. Elles sont donc prédestinées à être balayées par la prochaine petite vague, dès l’annonce du box-office de la semaine suivante, à l’image de Trois visages de Jafar Panahi, en mesure de se maintenir de justesse tout en bas du classement, mais sans le bonus d’une stabilité plus marquée que les films en continuation plus commerciaux que ce champion éphémère des salles art & essai.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 13 et le mardi 19 juin 2018 :


1. Jurassic World Fallen Kingdom – distribué par Universal Pictures France – 2ème semaine / – 52 % – 671 556 entrées / 2 068 467 cumul – 32 % part de marché
2. Ocean’s 8 – distribué par Warner Bros. – Nouveauté – 318 773 entrées cumulées – 15 % part de marché
3. Deadpool 2 – distribué par 20th Century Fox France – 5ème semaine / – 41 % – 123 324 entrées / 2 363 871 cumul – 6 % part de marché
4. Solo A Star Wars Story – distribué par Walt Disney Studios France – 4ème semaine / – 43 % – 115 994 entrées / 1 217 299 cumul – 5 % part de marché
5. Hérédité – distribué par Metropolitan Filmexport – Nouveauté – 89 652 entrées cumulées – 4 % part de marché


6. Comment tuer sa mère – distribué par SND – Nouveauté – 67 081 entrées cumulées – 3 % part de marché
7. Le Cercle littéraire de Guernesey – distribué par Studiocanal – Nouveauté – 61 610 entrées cumulées – 3 % part de marché
8. Midnight Sun – distribué par Paramount Pictures France – Nouveauté – 49 648 entrées cumulées – 2 % part de marché
9. Désobéissance – distribué par Mars Films – Nouveauté – 49 119 entrées cumulées – 2 % part de marché
10. Trois visages – distribué par Memento Films – 2ème semaine / – 41 % – 48 354 entrées / 130 941 cumul – 2 % part de marché


Aux États-Unis, le nouveau Pixar a fait un carton, puisque Les Indestructibles 2 de Brad Bird a explosé le box-office américain, s’accaparant par la même occasion les deux tiers, voire plus, de la fréquentation du week-end. Avec ses 182 millions de dollars, il détient le record du meilleur démarrage sur le sol américain d’un film d’animation, détrônant Le Monde de Dory de Andrew Stanton et ses 135 millions de dollars d’il y a deux ans, et se classe en huitième position des meilleurs démarrages de tous les temps, non ajustés, juste devant Captain America Civil War des frères Russo, sorti également en 2016. Sans oublier la moyenne par copie, elle aussi très confortable, de 41 mille dollars, qui le laisse par contre aux portes du Top 10 de tous les temps, juste après La Belle et la bête de Bill Condon qui en avait rapporté 80 dollars de plus, sur un nombre plus réduit de salles. Enfin, quatorze ans après Les Indestructibles du même réalisateur, sa suite fait sensiblement mieux, puisque l’original avait alors débuté avec un peu plus de 70 millions de dollars. Avec de tels résultats d’exception, les autres films ont dû se départager les miettes. Ces restes se sont finalement avérés insuffisants pour Un raccourci dans le temps de Ava DuVernay, censé passer la barre des cent millions de dollars en quinzième semaine d’exploitation selon les premières estimations, un fait historique pour un film réalisé par une femme afro-américaine. Cela avait d’ores et déjà été salué sur les réseaux sociaux, avant que les chiffre définitifs ne fassent état d’un manque de 95 mille dollars pour franchir le cap. Cette même politique de cosmétique des chiffres est actuellement à l’œuvre pour un autre film Disney, Black Panther de Ryan Coogler, qui se traîne vers la barre évidemment plus haute et prestigieuse des 700 millions de dollars.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 17 juin 2018 :


1. Les Indestructibles 2 – distribué par Buena Vista – Nouveauté – 182 687 905 $ cumulés, sortie française le 4 juillet
2. Ocean’s 8 – distribué par Warner Bros. – 2ème semaine / – 54 % – 18 968 184 $ / 78 588 354 $ cumul
3. Tag – distribué par Warner Bros. – Nouveauté – 14 947 396 $ cumulés, sans date de sortie en France
4. Solo A Star Wars Story – distribué par Buena Vista – 4ème semaine / – 36 % – 10 001 056 $ / 193 765 143 $ cumul
5. Deadpool 2 – distribué par 20th Century Fox – 5ème semaine / – 38 % – 8 681 501 $ / 294 562 309 $ cumul

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici