Le box-office de la semaine du 13 décembre 2017

0
207

Le nouveau Star Wars bat tous les records ! On pourrait presque s’arrêter là pour tenir compte de l’avant-dernière semaine cinéma de l’année, le numéro 50 allant du 13 au 19 décembre 2017. Car comme prévu – et sans doute anticipé par un nombre important d’exploitants – l’épisode VIII s’impose avec aplomb en tête du box-office français. Une position qu’il devrait abandonner au plus tôt à la fin des vacances scolaires dans deux semaines. D’ici là, il dominera souverainement la concurrence, comme ce fut le cas dès son démarrage, puis lors de son premier week-end et en fait à chaque étape de son parcours commercial, qui l’a vu pulvériser au moins les records de l’année écoulée. Sans surprise, cette locomotive soigneusement calibrée a donné un coup de fouet des plus salutaires à la tenue globale du box-office, qui affiche près de cinq millions et demi de spectateurs au compteur, ce qui représente somme toute un très bon résultat pour cette période-ci de l’année. Face au rouleau-compresseur hollywoodien, le cinéma français résiste à peu près avec une part de marché pas complètement déshonorante d’environ un quart des spectateurs.

Près d’un spectateur sur deux qui a fréquenté les salles françaises la semaine passée a donc vu , un taux de domination du marché qui n’a rien d’étonnant, au vu du battage médiatique qui accompagnait l’événement cinématographique de l’année et de sa diffusion sur plus de mille écrans. C’est sa tenue sur la durée qui décidera de sa place au panthéon des champions du box-office, d’ores et déjà peuplé de nombreux films issus du même univers. En tout cas, il ne fera probablement pas aussi bien du point de vue de ses baisses de fréquentation, semaine après semaine, que deux récents succès indéniables du cinéma familial, à savoir , qui perd moins d’un spectateur sur sept en deuxième semaine, et surtout cet Icare incroyable qu’est le film d’animation L’Étoile de Noël. La seule explication pour son retour inopiné dans le classement français nous paraît être une politique coordonnée de sorties de classes de catéchisme ou d’autres groupes du même genre, qui savent parfois soutenir en masse des films dont le caractère religieux a plutôt tendance à déplacer les foules outre-Atlantique. A côté de cette fausse nouveauté, les vraies ne subissent pas un naufrage complet face au mastodonte de Disney. Même si le sort commercial du Crime de l’Orient Express de Kenneth Branagh et de de Lucien Jean-Baptiste dépendra incomparablement plus de leur capacité à générer un bouche-à-oreille favorable que celui du film que tout le monde va voir d’office, ne serait-ce que pour pouvoir participer aux inévitables discussions autour de la machine à café ou, sous peu, de la bûche de Noël.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 13 et le mardi 19 décembre 2017 :


1. – distribué par Walt Disney Studios France – Nouveauté – 2 510 462 entrées cumulées – 46 % part de marché
2. – distribué par Walt Disney Studios France – 3ème semaine / – 15 % – 529 168 entrées / 2 097 303 cumul – 10 % part de marché
3. Le Crime de l’Orient Express – distribué par 20th Century Fox France – Nouveauté – 351 400 entrées cumulées – 6 % part de marché
4. – distribué par Gaumont – 2ème semaine / – 41 % – 339 569 entrées / 917 702 cumul – 6 % part de marché
5. – distribué par Studiocanal – 2ème semaine / – 33 % – 280 378 entrées / 700 722 cumul – 5 % part de marché


6. – distribué par Mars Films – Nouveauté – 161 366 entrées cumulées – 3 % part de marché
7. L’Étoile de Noël – distribué par Sony Pictures Releasing – 5ème semaine / + 91 % – 101 925 entrées / 408 281 cumul – 2 % part de marché
8. – distribué par Pathé – 4ème semaine / – 40 % – 99 672 entrées / 952 730 cumul – 2 % part de marché
9. – distribué par Pathé – 2ème semaine / – 28 % – 96 773 entrées / 231 846 cumul – 2 % part de marché
10. C’est tout pour moi – distribué par UGC – 3ème semaine / – 40 % – 89 690 entrées / 489 867 cumul – 2 % part de marché


Si l’on considère que le box-office français est submergé par Star Wars, que dire alors de celui des États-Unis, où la sortie simultanée à travers la planète s’octroie carrément près de 80 % des dollars récoltés par les 80 films distribués le week-end passé entre New York et Los Angeles ? C’est dans un tel contexte d’hégémonie absolue que la fort timide concurrence doit se partager les miettes. La seule autre sortie d’envergure de la semaine, le film d’animation du studio Blue Sky, également de sortie en France depuis ce mercredi, s’empare d’une faible deuxième place, d’autant plus misérable quand on compare les moyennes par copie, bien sûr en faveur de , dans un rapport hallucinant de dix-sept contre un. Pas beaucoup de mouvement dans le reste du Top 10 américain, qui voit les scores des faux jumeaux désormais vieux de six semaines Daddy’s home 2 et Le Crime de l’Orient Express se rapprocher l’un de l’autre et flirter enfin avec la barre des cent millions de dollars. Celle-là, vient de la franchir et tant mieux pour lui, puisque son démarrage en France n’a rien d’exceptionnel. Enfin, c’est au fin fond du Top 20 que l’on trouvera les rares rescapés de la déferlante Star Wars, comme le veut la tradition en cette saison des prix de cinéma sous forme de films oscarisables, comme La Forme de l’eau de Guillermo Del Toro, Les Heures sombres de Joe Wright, Call Me By Your Name de Luca Guadagnino et dans une moindre mesure Wheel de Woody Allen, qui élargissent petit à petit le parc des salles où ils sont à l’affiche.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 17 décembre 2017 :


1. – distribué par Buena Vista – Nouveauté – 220 009 584 $ cumulés
2. – distribué par Fox – Nouveauté – 13 401 586 $ cumulés
3. – distribué par Buena Vista – 4ème semaine / – 46 % – 9 949 471 $ / 150 735 367 $ cumul
4. – distribué par Lionsgate – 5ème semaine / – 38 % – 5 226 277 $ / 109 083 015 $ cumul
5. – distribué par Warner Bros. – 5ème semaine / – 55 % – 4 309 225 $ / 219 595 572 $ cumul

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici