Impardonnables

0
138
Impardonnables de André Téchiné, photos du film

Impardonnables de André Téchiné, l'affiche du film

France : 2011
Titre original : Impardonnables
Réalisateur :
Scénario : André Téchiné
Acteurs : , ,
Distribution : UGC Distribution
Durée : 1h51
Genre : Drame
Date de sortie : 17 août 2011

Globale : [rating:4.5][five-star-rating]

Impardonnable, André Téchiné l’aurait été de ne pas nous offrir ce nouveau film.

Synopsis : Francis arrive à Venise pour écrire son prochain roman. Il cherche à louer un endroit pour travailler. Il rencontre Judith, un agent immobilier. Elle insiste pour qu’il visite une maison isolée dans l’Ile de Sant Erasmo. Francis lui propose comme on se jette a l’eau : « Si on habite ici tous les deux … je signe tout de suite… ». Ils se lancent alors dans une vie de couple. Mais quand Francis est amoureux, il ne parvient pas à écrire. L’été suivant, sa fille Alice débarque dans sa retraite pour passer des vacances. Et puis brusquement elle disparaît … A partir de là Francis est mis en danger …

Impardonnables de André Téchiné, photos du film

Il nous parle merveilleusement d’amour, de tous les amours : entre 2 adultes à la maturité pas forcément apaisée, entre père et fille, entre mère et fils, entre ce fils et son chien, entre une jeune femme et un amant voyou…. Et on pourrait en décliner encore beaucoup tant tous les personnages même secondaires vivent, cherchent l’amour, amour du cœur, amour du corps.

André Téchiné traite tout cela avec grâce, alliant légèreté et profondeur sans une once de mélo convenu – ce qui aurait été facile surtout en choisissant de placer l’action à Venise, ville emblématique du romantisme !

Venise est bien là certes, cela aurait été impardonnable aussi de ne pas nous faire ressentir ce que cette ville a de magique Mais elle n’est pas là telle que touriste nous la connaissons, elle est là, discrète, prégnante, une brume qui nous pénètre, une lumière qui nous éclaire. On est à Venise et on la voit à peine et pourtant est ce que ces histoires auraient pu être vécues ailleurs ?

Impardonnables de André Téchiné, photo du film

Carole Bouquet est éclatante en femme qui, elle le dit, souhaiterait ne plus être bousculée par les sentiments. André Dussolier impeccable en homme qui la bouscule et qui va à la dérive, tellement perdu dans ses rapports complexes avec sa fille, qu’il finit par douter de sa femme.

Adriana Asti est sobrement émouvante dans la fêlure de son amour pour un fils qu’elle n’a peut-être jamais compris, Mélanie Thierry se perd dans un amour toxique comme pour livrer une dernière bataille contre son père.

Résumé

Il n’y a pas d’amour heureux, c’est peut-être récurrent au cinéma cet été mais avec Téchiné il n’y a pas d’amour qui ne vaut d’être vécu, même imparfait, même maladroit, il n’y a pas d’amour qui se donne, d’amour qui se prend sans son lot d’erreur ou de culpabilité mais tout est pardonnable.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=JeUoQOdPBjU[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici