Festivals — 07 novembre 2012
Festival de Gardanne : suite et fin

populaireJours 9, 10 et 11

Dimanche 4 novembre : Le Festival propose 2 avant-premières. Tout d’abord, la 2ème partie du film indien Gangs of Wasseypur. Curieusement, les distributeurs de ce film si difficile à suivre de par le nombre très important de personnages ont choisi de laisser s’écouler 5 mois entre la sortie nationale de la première partie, le 25 juillet, et celle de la 2ème partie qui aura lieu le 26 décembre. A Gardanne, il n’y avait que 24 heures entre les 2 parties, ce qui a facilité grandement le travail de mémoire des spectateurs. Cette 2ème partie s’avère plus violente encore que la première mais on peut toujours la résumer par une évidence : dans ce film de Anuraq Kashyap, c’est Scorcese qui rencontre Bollywood. Tout autre cinéma avec , premier long métrage de Régis Roinsard. Populaire est une comédie romantique qui sortira le 28 novembre et qui réunit , Deborah François  et . Certes, on ne peut pas parler à son sujet de film du siècle mais Populaire est largement au niveau de comédies françaises ayant « fait » dans un passé récent des nombres d’entrées époustouflants.  Vous tenez absolument à avoir des titres ? Eh bien citons Tout ce qui brille, L’arnacœur et Intouchables. Ça vous va ?

Lundi 5 novembre : aucune avant-première.

Mardi 6 novembre : Dernier jour du festival, 2 films en avant-première. Tout d’abord, le nouveau film du roumain Cristian Munqiu, Palme d’Or 2007 avec 4 mois, 3 semaines, 2 jours. Cette année, Munqiu était de retour dans la compétition cannoise avec Au delà des collines qui sortira le 21 novembre. Ce film de 150 minutes s’est vu décerné 2 prix, celui du scénario et un double prix d’interprétation féminine pour Cosmina Stratan et Cristina Flutur. On a le droit de penser que le jury de Cannes a quelque peu perdu les pédales en couronnant par 2 fois un film qui, certes, n’est pas inintéressant par son sujet (les excès d’une religion qui fait beaucoup de mal en croyant faire le bien) mais s’avère beaucoup trop long et frise l’ennui pendant de très longues minutes. Question ennui, rien à voir pourtant avec le calamiteux Mon père va me tuer qui clôturait le Festival. Malgré un ou deux plans qui prouvent une certaine qualité de la part du réalisateur, on se demande vraiment comment ce film italien de Daniele Cipri a pu être sélectionné à la récente Mostra de Venise tellement le jeu des acteurs est outré et l’histoire qu’on nous raconte sans réel intérêt.

En préambule de ce dernier film, nous avions appris que le Prix décerné par les votes des spectateurs à la sortie de chaque séance était allé à Foxfire, Confessions d’un gang de filles, le dernier film de , tourné en anglais au Canada et qui sortira le 2 janvier 2013. Malgré toutes les qualités de ce film, relevées dans le billet  : Jour 1, l’issue de ce vote apparaît un peu surprenante dans la mesure où la plupart des spectateurs semblait marquer leur préférence pour , le film de qui va sortir le 14 novembre.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Jean-Jacques

Cet article a été rédigé par Jean-Jacques Corrio, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles