European Film Awards 2020 : les premiers lauréats & une nouvelle présidente pour l’Académie

0
1044

© 2020 Getty Images / European Film Academy e. V. Tous droits réservés

Dis donc, il s’en passe des choses en Europe cette semaine ! Et on ne veut même pas parler ici des ultimes tractations paniquées, moins de trois semaines avant la date effective du Brexit. Non, avant que les festivités virtuelles ne culminent ce soir avec l’annonce des lauréats dans les principales catégories, l’Académie du cinéma européen n’a certainement pas chômé ces derniers jours. Contrainte d’annuler la 33ème cérémonie des European Film Awards, prévue initialement en Islande, à cause du contexte sanitaire très tendu en Europe et ailleurs dans le monde, elle a opté pour une série d’événements en ligne, afin d’honorer comme il se doit le meilleur de la production cinématographique à travers le continent.

Après une masterclass mardi dernier, les choses sérieuses ont commencé dès le lendemain avec l’annonce des huit prix techniques par le duo dirigeant sortant de l’Académie, la directrice Marion Döring et le président Wim Wenders. Comme ce fut le cas les années passées, ces premiers lauréats ont été choisis par un jury de huit professionnels du cinéma européen, dont la chef costumière belge Catherine Marchand (Vivarium de Lorcan Finnegan). Jeudi, c’était le tour au court-métrage, puis hier au film d’animation et à la comédie. Et donc dès ce soir à 20h00, la véritable cérémonie des prix majeurs aura lieu, avec les catégories des Meilleurs Film, réalisation, actrice, acteur, scénario, documentaire, découverte et narration innovante.

Qui pour succéder à La Favorite de Yorgos Lanthimos, le grand gagnant de l’année dernière ? On le saura dans quelques heures … Pour rappel, vous pourrez retrouver toutes les nominations ici, dans notre article de fin novembre.

© 2020 Getty Images / European Film Academy e. V. Tous droits réservés

Meilleure photo : Je voulais me cacher (Italie) – Matteo Cocco

Meilleur montage : Il varco (Italie) – Maria Fantastica Valmori

Meilleurs décors : The Personal History of David Cooperfield (Royaume-Uni) – Cristina Casali

Meilleurs costumes : Je voulais me cacher (Italie) – Ursula Patzak

Meilleure musique originale : Berlin Alexanderplatz (Allemagne) – Dascha Dauenhauer

Meilleur son : Petite fille (France) – Yolande Decarsin

Meilleurs effets visuels : La Plateforme (Espagne) – Iñaki Madariaga

Meilleurs coiffure / maquillage : Une vie secrète (Espagne) – Yolanda Piña, Félix Terrero et Nacho Diaz

© 2020 Getty Images / European Film Academy e. V. Tous droits réservés

Meilleur Film d’animation : Josep (France) de Aurel

Meilleur court-métrage : Nachts sind alle Katzen grau (Suisse) de Lasse Linder

Meilleure comédie : Un triomphe (France) de Emmanuel Courcol


© 2020 European Film Academy e. V. Tous droits réservés

Puis, comme si l’actualité de l’Académie du cinéma européen n’était pas déjà assez chargée en ce moment, ses plus de 3 800 membres ont procédé le mercredi 9 décembre au renouvellement de ses structures dirigeantes. Un scrutin qui s’est soldé par le départ du président presque historique de l’institution, le réalisateur allemand Wim Wenders (Le Pape François Un homme de parole). Celui-ci avait occupé ce poste prestigieux depuis près d’un quart de siècle. Il avait succédé en 1996 au membre fondateur et premier président Ingmar Bergman. Le troisième président de l’Académie, d’une certaine façon le plus haut dignitaire du cinéma européen, est pour la première fois une femme, en l’occurrence la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland (L’Ombre de Staline).

Née en 1948 et donc la cadette de seulement trois ans du président sortant, Holland est déjà très familière de l’organisation qu’elle dirigera dès à présent. Ces cinq dernières années, elle a été la présidente de son conseil d’administration, un poste occupé depuis 2019 par le producteur irlandais Mark Downey. Cet organe décisif dans le travail de l’institution basée à Berlin a de même été largement renouvelé. Parmi ses six nouveaux membres figurent l’actrice allemande Nina Hoss (L’Audition de Ina Weisse), la productrice italienne Marta Donzelli (Maternal de Maura Delpero) et la réalisatrice hongroise Ildiko Enyedi (Corps et âme). Pour la France, c’est le secrétaire général de la Quinzaine des réalisateurs Christophe Leparc qui y siège. Il vient d’être réélu, tout comme le représentant du cinéma irlandais et britannique, le réalisateur Jim Sheridan (Dream House).

Enfin, comme déjà annoncé au mois de mai, c’est l’ancien directeur du Marché du Film Européen au Festival de Berlin, le Néerlandais Matthijs Wouter Knol, qui sera le nouveau directeur de l’Académie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici