News — 14 août 2012
Et si le RoboCop 2012 s’entraînait chez Al Quaïda ?

Jose Padilha et le RoboCop 2013

Un journaliste de HitFix a eu entre ses mains le scénario du remake de que prépare . Attention, spoilers.

 

En 1987, le RoboCop de s’attaquait à l’obsession sécuritaire des États-Unis, virant à la paranoïa via la critique de la propagande politique et l’ère des nouvelles technologies. Dans le remake version 2012 de Jose Padilha, RoboCop aura une toute autre allure. Le nouveau blockbuster pourrait se poser comme un brûlot contre le modèle économique chinois en totale opposition avec celui des américains, et traiter de la lutte contre le en envoyant sa machine en Irak.

 

Pas franchement tendre avec le scénario de RoboCop, Drew McWeeny, journaliste à HitFix, s’est trouvé pendant un week-end en possession du scénario du futur film dont il a livré quelques éléments sur la toile. Il évoque ainsi ce à quoi ressemblera le héros campé par (« un jouet des années 80 »). La seconde mouture de l’armure d’Alex Murphy sera quant à elle sous-traitée en Chine, à l’ère du développement facile. Il ressemblerait à « un flic sous stéroïdes peint en bleu métallisé » qui tend plutôt à verser du côté d’un Transformer.

Après que le scénario se soit « longuement » attelé à la description du Robocop, la machine propose enfin un peu d’action. Elle irait ainsi du côté de l’Irak pour empêcher des terroristes de se faire sauter, et s’infiltrerait dans un camp de terroristes pour voir les dégâts qu’elle pourrait causer. Charmant.

 

Prévu pour août 2013, le RoboCop nouvelle version sera porté par Joel Kinnaman autour de l’indémodable , , , la pulpeuse et les derniers nouveaux, et .

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Christopher

Cet article a été rédigé par Christopher Ramone, Rédacteur de Critique Film.