Divergente 4 : pas de sortie ciné ?

2
723
Zoe Kravitz et Shailene Woodley

divergente 00

Après les scores décevants aux Etats-Unis, mais aussi dans le reste du monde, de Divergente 3 : au-delà du mur (critique), troisième volet des aventures de Tris & co, Variety annonce que la société de production Lionsgate prévoit d’abandonner la sortie en salles du quatrième et dernier épisode, preuve supplémentaire que découper l’épilogue en deux films était une erreur autant «artistique» qu’économique. Les deux premiers épisodes avaient plutôt bien marché : Divergente (critique) avait rapporté plus de 150 millions de dollars aux Etats-Unis et un total de plus de 288 millions avec les entrées à l’international, sa première suite (Divergente : l’insurrection, critique) n’atteignant plus que 130 sur le territoire américain mais se rattrapant dans le reste du monde avec un total final de près de 300 millions de dollars. Le dernier s’est contenté d’un petit 66 millions en Amérique pour un total global d’à peine 180, loin des résultats précédents donc.

Cet épisode, qui aurait du se tourner cet été pour une sortie en 2017, sera tourné plus tard et serait désormais un téléfilm qui pourrait être suivi d’un spin-off en version série télé située dans le même univers dystopien. Les négociations autour de l’avenir de l’adaptation de la saga créée par Veronica Roth n’en étant qu’à ses balbutiements, aucune information définitive pour le moment sur le retour ou non des acteurs rescapés. Il n’est ainsi plus certain que Shailene Woodley (Tris), Theo James (Quatre), Miles Teller (Peter), Ansel Elgort (Caleb), Zoë Kravitz (Christina) et le dernier méchant encore en piste (Jeff Daniels) reprennent leurs rôles. Ils pourraient être remplacés par un casting au rabais, ce qui ne ressemble pas à une bonne idée, l’absence du génial Teller notamment se ferait cruellement sentir… Lee Toland Krieger (Adaline avec Blake Lively et Harrison Ford) devait signer le quatrième épisode mais là encore il n’est pas certain qu’il reste impliqué dans le projet.

Miles Teller

Si cette nouvelle est confirmée, cela peut s’avérer rassurant sur l’avenir sur grand écran des adaptations de romans dits «jeunes adultes» qui ont pullulé au cinéma après le triomphe de Twilight et qui ont fini par lasser les plus patients, épuisés par cette mode grandissante de remplir les poches des producteurs en découpant artificiellement en deux parties le dernier opus d’une franchise destinée au public adolescent.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici