Les sorties du 20 juillet 2016

1
511

BastilleDay

L’été 2016 aurait pu être une saison tranquille et modérément caniculaire. Avec un programme de cinéma digne de cette période de torpeur, où les blockbusters hollywoodiens ont la cote et où le cinéma français parfois plus exigeant marque une pause. Alors que les sorties de la semaine restent fidèles aux attentes, l’actualité hautement déplaisante – entre l’attentat de Nice et la tentative de coup d’état en Turquie, sans oublier l’adoubement outre-Atlantique du candidat improbable Donald Trump – nous plonge dans un état d’esprit alerte qui ne colle pas du tout avec la saison estivale. Aussi dérisoire que cela puisse paraître, les événements récents débordent dans les salles obscures, avec par exemple la déprogrammation de Bastille day, victime d’un timing qui se voulait encore opportuniste mercredi dernier, mais qui s’est avéré depuis horriblement macabre. Et même plus globalement, l’avalanche de violence, qui déferle dans bon nombre de films à l’affiche cette semaine, a plus que jamais tendance à nous écœurer, par le reflet laid qu’elle renvoie de notre civilisation à l’heure actuelle.

IndependenceDayResurgence

Assez des réflexions moroses, même si le programme de cette fin juillet ne fournit pas vraiment de quoi nous changer durablement les idées. Pour commencer, le cinéma français est presque entièrement aux abonnés absents, à l’exception d’une production indépendante, Parenthèse de Bernard Tanguy. Et son pendant américain décharge tous les films qui ont sérieusement peiné à enthousiasmer le public dans leur pays d’origine. Ainsi, le retour de Roland Emmerich dans l’univers de Independence Day sent autant le réchauffé que celui de Steven Spielberg dans celui des contes de fées pour enfants, qui nous fait penser – en mal – à Hook ou l’un des films les plus ennuyeux d’un réalisateur qui s’était pourtant engagé récemment sur la voie d’un classicisme de qualité. Les deux autres films américains font preuve d’une rage plus politisée du côté de American Nightmare 3 Elections de James DeMonaco et d’un humour ironique à la hauteur de l’événement qu’il évoque dans le cas de Elvis & Nixon de Liza Johnson. Enfin, parmi les films venus de contrées plus lointaines, c’est surtout Man on high heels de Jin Jang qui nous intrigue et qui devient du coup, sous réserve d’un style peut-être un peu trop appuyé, notre petit coup de cœur de la semaine.

EteDeKikujiro

Une fois de plus, les trois films qui ressortent ce mercredi valent tous les trois le détour. Exceptionnellement, c’est la décennie plutôt proche des années ’90 qui y est mise à l’honneur, à travers le très noir Fargo des frères Coen et le plus harmonieux L’Eté de Kikujiro de Takeshi Kitano. Quant à Little Big Man de Arthur Penn, il associe la splendeur visuelle du western à l’ancienne à une relecture plus critique, voire contestataire, du genre américain par excellence. Vous l’aurez compris, ces films ne séduisent pas par leur rareté ou la nostalgie qu’ils provoquent, mais par leur qualité intrinsèque, ainsi que celle de leurs restaurations respectives qu’il n’est effectivement jamais trop tôt d’entamer.


Absence de Chico Teixeira (Brésil, Drame, 1h27, distribué sur 10 copies) avec Matheus Fagundes, Irandhir Santos et Gilda Nomacce

American Nightmare 3 Elections de James DeMonaco (Etats-Unis, Anticipation, 1h49, distribué sur 217 copies) avec Frank Grillo, Elizabeth Mitchell et Mykelti Williamson

Le BGG Le Bon gros géant de Steven Spielberg (Etats-Unis, Fantastique, 1h55, distribué sur 758 copies) avec Rebecca Hall, Bill Hader et Jemaine Clement

Colonia de Florian Gallenberger (Allemagne, Drame, 1h50) avec Emma Watson, Daniel Brühl et Michael Nyqvist

D’une famille à l’autre de Anna Muylaert (Brésil, Drame, 1h22, distribué sur 36 copies) avec Naomi Nero, Daniel Botelho et Daniela Nefussi

Elvis & Nixon de Liza Johnson (Etats-Unis, Comédie, 1h26, distribué sur 98 copies) avec Michael Shannon, Kevin Spacey et Alex Pettyfer

Independence Day Resurgence de Roland Emmerich (Etats-Unis, Action, 1h59, distribué sur 606 copies) avec Maika Monroe, Liam Hemsworth et Joey King

Kabali de Pa Ranjith (Inde, Action, 2h31, distribué sur 4 copies) avec Rajinikanth, Winston Chao et Radhika Apte

Man on high heels de Jin Jang (Corée du Sud, Policier, 2h05, distribué sur 20 copies) avec Cha Seung-won, Oh Jeong-se et Huai Deesom

Parenthèse de Bernard Tanguy (France, Comédie dramatique, 1h36, distribué sur 11 copies) avec Vincent Winterhalter, Gilles Gaston-Dreyfuss et Eric Viellard

https://youtu.be/GmcxPhynvAk

Une nouvelle année de Oksana Bychkova (Russie, Comédie dramatique, 1h47, distribué sur 14 copies) avec Nadya Lumpova, Aleksey Filimonov et Natalya Tereshkova

Reprises

 

L’Eté de Kikujiro (1999) de Takeshi Kitano (Japon, Comédie dramatique, 1h56, distribué sur 7 copies) avec Takeshi Kitano, Yusuke Sekiguchi et Kayoko Kishimoto

Fargo (1996) de Joel Coen (Etats-Unis, Policier, 1h37, distribué sur 10 copies) avec William H. Macy, Steve Buscemi et Frances McDormand

Little Big Man (1970) de Arthur Penn (Etats-Unis, Western, 2h19, distribué sur 20 copies) avec Dustin Hoffman, Faye Dunaway et Chief Dan George

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici