Dinard 2018 : jury, invités et sélection

0
68

Depuis plus de vingt-cinq ans, la ville de Dinard accueille le cinéma britannique dans toutes ses composantes. Cinéma grand public, d’auteur, fictions et documentaires, animation parfois et courts-métrages depuis l’an dernier. En attendant d’éventuelles célébrations pour le trentième anniversaire en 2019, la 29ème édition, qui s’est ouverte ce mercredi et s’achève ce dimanche, invite en présidente du jury des longs-métrages la comédienne italienne qui succède à Nicole Garcia qui avait primé Seule la terre dont la distribution accueillait notamment , invité d’honneur cette année et lui aussi membre du jury. Ils seront accompagnés des comédiens, scénaristes et acteurs Emmanuelle Bercot et Alex Lutz ; de Thierry Lacaze, irecteur de distribution Studiocanal ; des comédiens Sabrina Ouazani, (alias Ron Weasley dans les Harry Potter) et . Le jury des courts-métrages est présidé par le réalisateur anglais (le film I, Anna, avec Charlotte Rampling), soutenu par le journaliste Cédric Delelée et des acteurs Karim Leklou et Louise Grinberg.

Le festival proposera également un gros plan sur Agatha Christie avec une sélection de films dont l’inédit La maison biscornue réalisé par et quatre classiques en copies restaurées dont le magistral Mort sur le Nil ; des Masterclass sur la série Peaky Blinders, les Working Class Heroes du Cinema Social Britannique, les Teen Series (Skins, Misfits…), le métier de traducteur de Films et sur la musique de films. Rencontre enfin autour du Brexit, avec une programmation de courts sur le sujet et un débat, ainsi qu’une table ronde modérée par Sarah Dessaint, auteure d’une étude sur la place des femmes dans la programmation du Dinard Film Festival comme reflet du sexisme du cinéma britannique et international.

Parmi les courts-métrages en lice, signalons la présence d’un nouveau court-métrage de Mark Jenkin qui nous avait particulièrement séduit l’an dernier (voir ici).

Longs-métrages en compétition

  • Funny Cow de Adrian Shergold, avec Maxine Peake, Paddy Considine et Stephen Graham

Funny cow est humoriste. Puisant dans son passé difficile pour écrire ses spectacles, elle utilise les scènes des clubs ouvriers du nord de l’Angleterre comme tremplin vers la gloire.

  • The Happy Prince de et avec Rupert Everett, et avec Colin Morgan, Colin Firth, Emily Watson et Béatrice Dalle

À la fin du XIXe siècle, le dandy Oscar Wilde, intelligent, plein d’humour et scandaleux brille au sein de la société londonienne. Son homosexualité est toutefois trop affichée pour son époque et il est envoyé en prison. Ruiné et malade lorsqu’il en sort, il part s’exiler à Paris. Après avoir tenté tant bien que mal de se réconcilier avec sa femme, il reprend sa désastreuse relation avec le jeune Lord Douglas. Tout ce qui lui reste ce sont ses histoires, dont il se sert pour conquérir l’affection de deux garçons des rues. Soutenu par ses fidèles amis qui essaient de le protéger contre ses propres excès, il conservera son charme et son humour jusqu’à la fin : « Soit c’est le papier peint qui disparaît, soit c’est moi… »

  • Jellyfish de James Gardner, avec Liv Hill

La vie n’est pas facile tous les jours pour Sarah Taylor – en plus de s’occuper de ses petits frère et sœur et de leur mère dépressive, elle se fait chahuter à l’école et exploiter par son patron. Quand un professeur de théâtre lui permet de canaliser ses frustrations et son énergie dans un spectacle comique, Sarah se découvre un talent caché.

  • Old Boys de Toby MacDonald, avec Alex Lawther, Pauline Etienne et Denis Menochet

Amberson, un élève brillant mais maladroit aide son camarade Winchester – beau mais pas très futé – à séduire la fougueuse Agnès, la fille de leur professeur de français.

  • Pin Cushion de Deborah Haywood, avec Lily Newmark et Joanna Scanlan

Mère et fille, Lyn et Iona emménagent dans une nouvelle ville. Déterminée à s’intégrer, Iona devient amie avec Keely, Stacey et Chelsea. Lyn, qui était jusqu’alors la « meilleure amie » de sa fille, se sent délaissée. Chacune de leur côté, elles s’inventent un monde fait de fantasmes et de mensonges.

  • Winterlong de David Jackson, avec Francis Magee et Harper Jackson

Quand son ex vient déposer Julien, son fils adolescent, devant la porte de sa caravane, Francis, un braconnier solitaire (mais charmant), doit changer son mode de vie, prendre de nouvelles responsabilités et s’ouvrir au monde extérieur. Alors qu’une relation commence à naître entre le père et le fils, un incident attire sur eux l’attention de la police…

Les avant-premières

  • de Isabel Coixet, avec Emily Mortimer, Bill Nighy et Patricia Clarkson

  • Breathe de , avec Andrew Garfield et Claire Foy

  • The Bromley Boys de Steve Kelly, avec Brenock O’Connor

  • Dead in a Week (Or Your Money Back) de Tom Edmunds, avec Aenurin Barnard, Tom Wilkinson et Freya Mavor

  • The Drummer and The Keeper de N. Kelly, avec Dermott Murphy

  • Eaten By Lions de Jason Wingard, avec Antonio Aakeel et Jack Carroll

  • The Forgiven de Roland Joffé, avec Forest Whitaker et Eric Bana

  • Irene’s Ghost de Iain Cunningham, documentaire

  • Journeyman de et avec Paddy Considine, et avec Jodie Whittaker

  • Lucid de Adam Morse, avec Laurie Calvert, Sophie Kennedy Clark, Billy Zane et Sadie Frost

  • La Maison biscornue de Giles Paquet-Brenner, avec Max Irons, Stefanie Martini, Glenn Close, Gillian Anderson et Terence Stamp

  • Men of honor de Saul Dibb, avec Sam Clafflin, Asa Butterfield, Toby Jones, Toby Sturridge, Stephen Graham et Paul Bettany

  • Nothing Like a Dame, documentaire de Roger Mitchell, avec , Maggie Smith, Joan Plowright et Eileen Atkins

  • Obey de Jamie Jones, avec Marcus Rutherford et Sophie Kennedy Clark

https://youtu.be/Fcy_hXagl3E

  • Outfall de Suzi Ewing, avec Kelly Reilly et Luke Evans

  • de Barnaby Southcombe, avec Jessica Barden, Jordan Bolger, Edward Hogg et Jodhi May

Shortcuts, compétition courts-métrages

  • Bridge de Iain Robertson

Deux personnes ordinaires se retrouvent dans une situation… peu ordinaire

  • Cabin Pressure de Matthew Lee (animation)

Un passager très à cheval sur la sécurité doit revoir ses priorités quand il traverse une zone de turbulences.

Perdues au milieu de nulle part, deux femmes réfléchissent à la meilleure manière de mourir.

  • Call me Alvy d’Alexei Slater

Le jeune Brian Silver doit bientôt faire sa Bar Mitzvah. Mais son obsession pour Woody Allen va conduire sa mère à prendre des mesures drastiques pour s’assurer que le grand jour se déroule sans accrocs.

  • The Entertainer de Jonathan Schey, avec Toby Jones

Paul Limp, une ancienne star de la télé sans le sou, arpente le pays dans sa tenue de soirée élimée pour animer des fêtes de famille.

  • I Don’t Want to Call it Home de Léa Luiz de Oliveira et Nisan Yetkin (animation)

Une jeune artiste turque confrontée à ses craintes pour le futur de son pays échange avec ses proches. Elle doit décider si elle reste ou quitte tout ce qui lui est cher.

  • The Overcoat de Patrick Myles

Christopher Cobbler est un correcteur excentrique et solitaire. Il économise pour pouvoir s’acheter un nouveau manteau.

  • Robot and Scarecrow de Kibwe Tavares

Quand une humanoïde star de la pop échappe à son technicien lors d’un festival de musique, elle tombe dans les bras d’un épouvantail en quête d’aventure.

  • Sasha and Jo are Getting Married de Pier Wilkie

Pendant un essayage de robe de mariée, Sarah, couturière de son état, se retrouve confrontée à son passé.

  • Two Strangers who meet 5 times de Marcus Markou

Alistair et Samir se rencontrent cinq fois au cours de leur vie…

  • Vertical Shapes in a Horizontal Landscape de Mark Jenkin

Un pèlerinage sur les traces de Andrew Kötting et Derek Jarman, le long de la côte sud d’une l’Angleterre post-Brexit déchirée entre espoir et désespoir.

Une Nation en Pièces (courts-métrages)

  • Burn d’Amy Hodge, avec Joanna Scanlan

« Je suis un agent… du chaos ». En beau milieu des débats précédant le référendum sur le Brexit, Carol, une Twitter troll, possède l’art de lancer les débats. C’est très drôle tant que ça se passe en ligne, jusqu’à ce que le conflit devienne réel.

  • The End d’Amy Hodge, avec Dean Fagan

« Je pensais qu’on était plus forts ensemble ». Le mari d’Helen la quitte de manière tout à fait inattendue après quarante-trois ans de mariage. Que va-t-elle faire maintenant que son couple a été détruit et quelles seront les conséquences ?

  • Go home d’Amy Hodge, avec Dean Fagan

Reese, un jeune homme de vingt ans, tente d’aider un camarade d’université, très perturbé par le résultat du référendum sur le Brexit, et de composer avec la joie manifeste de sa famille. Déçu par l’étroitesse d’esprit de ses camarades, il les met au défi d’aller à la rencontre des gens pour essayer de comprendre pourquoi ils ont voté pour le Brexit.

  • Just a t-Shirt de Jeremy Herrin, avec Meera Syal

À qui est ce pays ? Priti, une immigrante de deuxième génération, peine à établir des parallèles entre le vécu de son voisin polonais et le sien.

  • Permanent Sunshine d’Amy Hodge, avec Scott Reid

La première impression que donne Chummy, un jeune Écossais, n’est pas géniale. Mais il ne faut pas se fier aux apparences. Désillusionné par les promesses non tenues des politiques et les coupes budgétaires importantes qui affectent sa famille, il laisse entrevoir un avenir peu réjouissant.

  • The Pines d’Ellen Bowman, avec Steffan Rhodri

Pour les politiques à Westminster, le prix du lait n’est qu’un chiffre mais pour cet agriculteur gallois, c’est toute sa vie. Face à un dilemme compliqué, il doit protéger les siens.

  • Shattered de Maxine Peake, avec Nasser Memarzia

À Manchester, Karendeep, un avocat spécialisé dans les affaires d’immigration croule sous les dossiers qui résultent du Brexit. Il devra choisir son combat.

Eleanor n’est pas assez naïve pour croire tout ce que disent les militants pro-Brexit, mais elle vote en faveur du changement. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que rien ne change même si elle a voté comme la majorité ?

  • Your Ma’s a Hard Brexit d’Amy Hodge, avec Bronagh Gallagher

« On sait ce que signifie la division ». Une mère d’Irlande du Nord envisage l’avenir de sa famille dans un pays dont l’identité nationale est en péril. Une perspective unique sur l’impact des frontières.

Le Retour D’Agatha

  • La maison biscornue de Gilles Paquet-Brenner
  • Le crime de l’Orient Express de Sidney Lumet
  • Mort sur le Nil de John Guillermin
  • Le Miroir se brisa de Guy Hamilton
  • Meurtre au soleil de Guy Hamilton

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici