Defiance

Difficile de passer à côté  des campagnes de pub pour la nouvelle série dans la rue ou à la télé : «  » débarque sur les écrans français le 16 avril. Mais qu’est-ce que ça vaut ? Nous avions eu la chance de découvrir le pilote de la série il y a quelque temps, voilà notre avis.

Synopsis : Une civilisation extraterrestre s’est invitée sur Terre. Leurs vaisseaux, contenant toutes espèces animales et végétales de leur monde, se sont écrasés sur Terre et ont terraformé une nouvelle planète. Après 30 ans de guerre, notre monde a changé, extraterrestres et humains y vivent côte à côte. Parcourant ces vastes étendues désolées où chacun  lutte pour sa survie, l’énigmatique Nolan () s’établit dans la ville de St Louis (Missouri), rebaptisée Defiance, qui est un melting pot d’humains et de toutes sortes d’extraterrestres.  Apprenant à cohabiter, les habitants reconstruisent leur ville, non seulement pour survivre, mais pour vivre pleinement dans ce monde. Cette histoire parle de bravoure, de survie et d’espoir. C’est une sorte de nouveau Far West. Des thèmes comme la cohabitation, la rencontre d’autres cultures et l’immigration sont au cœur de l’histoire.

« Defiance » il faut le dire, c’est avant tout deux acteurs de séries excellents : Grant Bowler (Ugly Betty, Lost) et la belle (Buffy, Dexter). De passage à Paris, ils étaient venus défendre cette série dans laquelle ils croient. Et nous aussi on y croit pour les raisons suivantes.

grant bowler julie benz

Même si comme beaucoup de productions Syfy, le budget est clairement dérisoire et que quelques effets spéciaux passent mal, l’univers instauré dans cette nouvelle série est plutôt appréciable. Clairement inspiré de et surfant sur les références de , Défiance évolue dans un monde futuriste où les « aliens » côtoient les humains. Résultat, on croise au fil des épisodes un bestiaire de petits hommes verts assez bien fichu. Bien entendu l’animosité règne cependant entre certaines espèces, créant l’intrigue principale de la série.

Le pilote a beau manquer un peu de rythme à certains moments, il n’y a aucune difficulté à rentrer dans l’histoire et l’envie de voir la suite est bien présente. Mais surtout, ce sont les amateurs de jeux-vidéos qui risquent d’être conquis par la série. En effet, en parallèle des épisodes, un jeu Defiance existe (développé par Trion Worlds) et il vous faudra regarder les épisodes pour avancer dans le jeu (et le jeu vous donnera des indications sur la série). Les deux sont donc liés et risquent de rendre accros les premiers fans…

defiance Jeu Video

Mais la grande nouveauté appréciable (et elle est de taille !) avec « Defiance » c’est que pour la première fois, la diffusion française se fera en même temps que la diffusion américaine. Mieux encore, la série commence le 15 avril outre-Atlantique et dès le 16, vous aurez l’épisode disponible en français (ou vost) sur Syfy France. Une initiative à saluer pour cet effort que l’on attend tous depuis longtemps et qui serait une bonne façon de lutter contre le téléchargement illégal…avis aux autres chaînes, prenez exemple sur Syfy et ce premier projet transmedia. Quant aux fans de science-fiction, foncez regarder Defiance!

La bande-annonce ici et la page facebook ici

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Anais

Cet article a été rédigé par Anaïs Berno, Rédactrice et responsable des relations presse de Critique Film.fr @AnaBerno