Décès du compositeur Francis Lai

0
576

Le compositeur français Francis Lai est décédé le 7 novembre à Nice. Il était âgé de 86 ans. Un collaborateur très fidèle de Claude Lelouch, pour lequel il avait créé plus de trente bandes originales, Lai était également connu pour la musique mythique de Love Story de Arthur Hiller. Oscarisé pour ce film-là en 1971, il est l’un des seulement six compositeurs français honorés de la sorte, les autres étant, par ordre chronologique, Maurice Jarre, Michel Legrand, Georges Delerue, Ludovic Bource et Alexandre Desplat. En parallèle de son travail pour le cinéma, Lai était également un mélodiste très recherché par des artistes populaires de la chanson française, tels que Edith Piaf, Dalida, Mireille Mathieu, qui avait repris le thème de Love Story en « Une histoire d’amour », et Yves Montand. Enfin, côté télévision, on lui doit la musique du générique de l’émission culte « Cinéma de minuit », diffusé sur France 3 depuis 1976.


Lai et Lelouch ont débuté ensemble au cinéma avec Un homme et une femme, Palme d’or au Festival de Cannes en 1966, Oscar et Golden Globe du Meilleur Film étranger l’année suivante. Dès la mélodie entêtante de ce mélodrame avec Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant, leur sort artistique était en quelque sorte scellé, puisque le compositeur et le réalisateur allaient faire équipe pendant plus d’un demi-siècle. Ce sont donc plus de trente œuvres de Claude Lelouch que Francis Lai a mis en musique : Vivre pour vivre, 13 jours en France, La vie l’amour la mort, Un homme qui me plaît, Le Voyou, Smic Smac Smoc, L’Aventure c’est l’aventure, La Bonne année, Toute une vie, Mariage, Le Chat et la souris, Le Bon et les méchants, Si c’était à refaire, Un autre homme une autre chance, Robert et Robert, A nous deux, Les Uns et les autres, Edith et Marcel, Un homme et une femme 20 ans déjà, Attention bandits, Itinéraire d’un enfant gâté, Il y a des jours et des lunes, La Belle histoire, Tout ça pour ça, Les Misérables, Hommes femmes mode d’emploi, Hasards ou coïncidences, Une pour toutes, Le Genre humain 1ère partie Les Parisiens, Le Courage d’aimer, Ces amours-là, D’un film à l’autre, Salaud on t’aime, Un + une, Chacun sa vie, ainsi que Les Plus belles années, actuellement en post-production.


La cadence soutenue de ce tandem privilégié lui a néanmoins laissé le temps de travailler ponctuellement pour d’autres réalisateurs majeurs français, tels que Jean Delannoy (Le Soleil des voyous, Bernadette et La Passion de Bernadette), René Clément (Le Passager de la pluie, La Course du lièvre à travers les champs et La Baby sitter), Christian-Jaque (Les Pétroleuses), Jean-Claude Brialy (Un amour de pluie), Henri Verneuil (Le Corps de mon ennemi), Yves Boisset (Canicule), Claude Zidi (Les Ripoux, Association de malfaiteurs, Ripoux contre ripoux et Ripoux 3), Philippe De Broca (Les Clés du paradis) et Georges Lautner (L’Inconnu dans la maison). Face à ces innombrables partitions françaises, les compositions étrangères de Francis Lai sont presque anecdotiques, puisque elles se résument à Qu’arrivera-t-il après ?, L’Extraordinaire évasion et Le Défi de Michael Winner, Mayerling de Terence Young, Un cri dans l’ombre de John Guillermin, Love Story de Arthur Hiller, Âmes perdues et Valse d’amour de Dino Risi, Bilitis de David Hamilton, Sarah de Bryan Forbes, Marie de Roger Donaldson et Les Yeux noirs de Nikita Mikhalkov.

Francis Lai a donc gagné l’Oscar de la Meilleure musique originale en 1971 pour Love Story. Pour le même film, il avait également gagné le Golden Globe de la Meilleure musique, après quatre nominations antérieures de la part de la presse étrangère à Hollywood, respectivement pour la musique et pour la chanson de Un homme et une femme et Vivre pour vivre. Aux César français, il a été nommé à quatre reprises, pour Bilitis, Les Uns et les autres, Itinéraire d’un enfant gâté et Hasards ou coïncidences, ainsi que deux fois aux BAFTAs britanniques pour Vivre pour vivre et La Bonne année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici