Décès de l’actrice Magali Noël

0
180

RazziaSurLaChnouf

L’actrice française est décédée ce matin dans une maison de retraite à Chateauneuff-Grasse dans les Alpes-Maritimes. Elle aurait eu 83 ans dans quatre jours. Alors qu’elle avait défrayé la chronique de la France pudibonde du milieu des années 1950, par le biais de son interprétation de la chanson sulfureuse « Fais-moi mal Johnny » écrite par Boris Vian, elle avait joué au cinéma dans quelques classiques de cette époque-là comme et , ainsi que plus tard dans trois films emblématiques de l’œuvre de .

Amarcord

Tout en produisant des étincelles en tant que chanteuse, Magali Noël avait interprété ses premiers rôles au cinéma dès le début des années ’50 dans des films comme Seul dans Paris de Hervé Bromberger, Le Fils de Caroline chérie de Jean Devaivre, Razzia sur la chnouf de Henri Decoin, Du rififi chez les hommes de Jules Dassin, Elena et les hommes de Jean Renoir qui sera projeté à la Cinémathèque Française ce vendredi, Les Grandes manœuvres de René Clair, Assassins et voleurs de Sacha Guitry, OSS 117 n’est pas mort de Jean Sacha, L’Île du bout du monde de Edmond T. Gréville, Des femmes disparaissent de Edouard Molinaro et Oh ! que mambo de John Berry.

Satyricon

Sa participation au mythique de Federico Fellini en ’59 allait donner un second souffle à sa carrière d’actrice. Pendant les années ’60, elle était ainsi à l’affiche de nombreux films, parmi lesquels on peut citer Boulevard de Julien Duvivier, L’Accident de Edmond T. Gréville, Dernier tiercé de Richard Pottier et Z de Costa-Gavras. Dix ans après que leurs chemins s’étaient croisés une première fois, Magali Noël refaisait équipe avec Fellini pour . Le maître italien allait lui donner un dernier beau rôle important dans son conte autobiographique en ’73.

QuEstCeQuiFaitCourirDavid

Entre-temps et plus tard, Magali Noël avait aussi participé à Tropique du cancer de Joseph Strick, Les Rendez-vous d’Anna de Chantal Akerman, Qu’est-ce qui fait courir David ? de Elie Chouraqui, La Mort de Mario Ricci de Claude Goretta, Diesel de Robert Kramer, Vertiges de Christine Laurent, Pentimento de Tonie Marshall, La Fidélité de Andrzej Zulawski et La Vérité sur Charlie de Jonathan Demme.

VeriteSurCharlie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici