Décès de l’acteur Louis Gossett Jr.

0
259

Un raisin au soleil © 1961 Columbia Pictures / Sony Pictures Releasing France Tous droits réservés

L’acteur américain Louis Gossett Jr. est décédé le matin du 29 mars à Santa Monica. Il était âgé de 87 ans. Connu surtout pour son rôle oscarisé du sergent instructeur dans Officier et gentleman de Taylor Hackford, Gossett avait eu une carrière longue de plus de soixante ans au cinéma, au théâtre et à la télévision.

Car c’est avant tout sur le petit écran qu’il avait impressionné, notamment dans la mini-série à succès « Racines », dans le téléfilm « Sadat », ainsi que plus récemment dans la série « Watchmen ».

Côté cinéma, il avait collaboré entre autres avec les réalisateurs Hal Ashby, George Cukor, Philip Kaufman, Peter Yates, Robert Aldrich, Taylor Hackford, Richard Lester, Wolfgang Petersen, J. Lee Thompson, Volker Schlöndorff, Bruce Beresford, William Friedkin, Arthur Penn et Tyler Perry.

Enemy © 1985 Karl-Heinz Vogelmann / Kings Road Entertainment / 20th Century Fox / Bavaria Film /
The Walt Disney Company France Tous droits réservés

Quand Louis Gossett Jr. faisait ses débuts au cinéma en 1961 dans Un raisin au soleil de Daniel Petrie, il avait déjà près de dix ans d’expérience sur scène à Broadway derrière lui. Il avait d’ailleurs passé l’essentiel des années ’60 soit au théâtre, soit à la télévision, puisque son prochain film majeur était Le Propriétaire de Hal Ashby en 1970.

Toujours aussi présent dans des séries et téléfilms au cours de la décennie suivante, il avait pu décrocher de temps en temps des rôles au cinéma, comme dans Skin Game de Paul Bogart, Voyages avec ma tante de George Cukor, Le Flic ricanant de Stuart Rosenberg, The White Dawn de Philip Kaufman, Vengeance d’outre-tombe de Arthur Marks, Les Grands fonds de Peter Yates et Bande de flics de Robert Aldrich.

Le second rôle, plus important que d’habitude, qu’il avait décroché dans la mini-série prestigieuse « Racines » lui avait valu un Emmy en 1977. Or, c’est encore et toujours à la télévision qu’il allait trouver du travail pendant les prochaines années.

Aigle de fer © 1986 Delphi Films / TriStar Pictures / Sony Pictures Releasing France Tous droits réservés

Après Deux affreux sur le sable de Nicolas Gessner, c’était donc son personnage le plus emblématique du sergent instructeur Emil Foley dans Officier et gentleman de Taylor Hackford qui allait lui apporter la consécration en 1982. Sauf que ses opportunités et ses choix après ce succès planétaire ne s’étaient pas avérés des plus probants.

Des films comme Les Dents de la mer 3 de Joe Alves, Cash-cash de Richard Lester, Enemy de Wolfgang Petersen, Aigle de fer et sa suite Aigle de fer II de Sidney J. Furie, Le Temple d’or de J. Lee Thompson, Colère en Louisiane de Volker Schlöndorff, Le Proviseur de Christopher Cain et Punisher de Mark Goldblatt sont là pour en témoigner, parfois tristement.

Le Temple d’or © 1986 Alfredo Ruvalcaba / Cannon Group / Golan-Globus Productions / UGC Tous droits réservés

Dès lors, les trente dernières années de la carrière de Louis Gossett Jr. étaient ponctuées d’innombrables apparitions dans des séries et des téléfilms, ainsi que de bon nombre de longs-métrages de cinéma trouvant de moins en moins leur public et pratiquement jamais une exposition conséquente à l’étranger. A l’exception peu remarquable de Envoyé spécial de Manny Coto, L’École des héros de Daniel Petrie, Aigle de fer III de John Glen, La Nuit du défi de Michael Ritchie, Un Anglais sous les tropiques de Bruce Beresford, Blue Chips de William Friedkin, Iron Eagle IV de Sidney J. Furie, Inside de Arthur Penn, Daddy’s Little Girls et Pourquoi je me suis marié aussi ? de Tyler Perry et Cover de Bill Duke.

Puis, contre toute attente, il avait tenu un rôle mineur dans La Couleur pourpre de Blitz Bazawule, sorti en début de cette année-ci.

Colère en Louisiane © 1987 Bob Greene / Bioskop Film / CBS / Consolidated Productions / Zenith Entertainment
Tous droits réservés

Louis Gossett Jr. a gagné l’Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle en 1983 pour Officier et gentleman. Il était alors le premier comédien afro-américain honoré de la sorte. Depuis, les autres lauréats afro-américains se sont faits plutôt rares dans cette catégorie. A ce jour, ils ne sont qu’au nombre de quatre : Denzel Washington dans Glory, Cuba Gooding Jr. dans Jerry Maguire, Morgan Freeman dans Million Dollar Baby et Mahershala Ali dans Moonlight et Green Book Sur les routes du sud, avec en prime l’acteur anglais Daniel Kaluuya dans Judas and the Black Messiah. A titre de comparaison, elles sont deux fois plus, c’est-à-dire dix, toutes origines confondues, chez les Meilleures actrices dans un second rôle (Hattie McDaniel, Whoopi Goldberg, Jennifer Hudson, Mo’Nique, Octavia Spencer, Lupita Nyong’o, Viola Davis, Regina King, Ariana DeBose et Da’Vine Joy Randolph).

Plus tôt cette année, Louis Gossett Jr. a été nommé au Screen Actors Guild Award du Meilleur ensemble pour La Couleur pourpre.

La Couleur pourpre © 2023 Amblin Entertainment / Harpo Films / Quincy Jones Productions / Warner Bros. Discovery France
Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici