Cycle « Voix » sur LaCinetek en novembre 2022

0
431

Ascenseur pour l’échafaud © 1958 Nouvelles Éditions de Films / Lux Compagnie Cinématographique de France / Gaumont /
Malavida Films Tous droits réservés

Plutôt que « Voix », le nouveau cycle de LaCinetek aurait aussi bien pu s’intituler « Au téléphone ». En effet, dans la plupart des dix films, en ligne depuis une semaine et encore jusqu’au vendredi 9 décembre inclus, la vie ou au moins le bonheur des personnages dépend de ce qu’ils peuvent entendre, accrochés au combiné. Comme toujours avec LaCinetek, la sélection mensuelle va cependant plus loin qu’un simple inventaire d’affrontements téléphoniques. Elle fait passer la voix humaine par bon nombre de dispositifs techniques et de genres cinématographiques, pour le plus grand bonheur de ses abonnés.

Depuis le début du mois, ces derniers peuvent emporter le catalogue de la plateforme fondée par Pascale Ferran, Laurent Cantet et Cédric Klapisch partout avec eux, grâce à la nouvelle application de LaCinetek. Même si le paiement par ce biais n’est pas encore disponible, ce nouveau service vous permettra de voir et revoir à volonté et où que vous soyez les films de la sélection du mois. Pour rappel, la formule d’abonnement fonctionne encore et toujours de la même façon : pour moins de trois euros par mois ou bien trente euros par an, vous pourrez profiter d’un accès illimité aux dix films de la sélection du mois sur le site de LaCinetek et donc désormais sur vos smartphones et autres tablettes et téléviseurs connectés.

Une fois de plus, il existe ce mois-ci une légère différence entre l’offre en France et celle réservée à la Belgique et au Luxembourg. Tandis que les spectateurs français pourront se replonger dans l’univers poisseux et esthétiquement magnifique de Sin City, nos voisins du nord et du nord-est devront se contenter d’un court-métrage de Alain Cavalier, Lettre d’Alain Cavalier de 1982.

Écoute voir © 1978 Juan Quirno / Prospectacle / Gaumont / Tamasa Distribution Tous droits réservés

Des voix langoureuses, des voix inquiètes, des voix terrifiantes et des voix pleines de douceur et de réconfort : ouvrez grand les oreilles pour vous laisser porter par cette dizaine de bandes-son à l’approche largement éclectique ! Festin auditif, mais aussi un festin des yeux, puisque quelques-uns des plus grands cinéastes du siècle dernier ont été conviés par LaCinetek, tels que Roberto Rossellini, Louis Malle, Francis Ford Coppola et Pedro Almodovar. Sans oublier des objets filmiques plus rares, comme le dialogue très durassien du Camion ou un documentaire porté par la voix de Denis Lavant.

Est-ce un hasard que ce sont souvent des femmes qui sont malmenées par ces voix venues d’ailleurs ? Nulle intention de notre part de supposer une préméditation en ce sens chez les sélectionneurs, toujours aussi érudits, de la plateforme. Il n’empêche que les personnages interprétés par Anna Magnani, Jeanne Moreau, Carol Kane – dans l’original d’un film d’horreur refait en 2006 par Simon West –, Carmen Maura et Emmanuelle Devos doivent batailler dur pour ne pas sombrer dans la folie ou pire encore.

Femmes au bord de la crise de nerfs © 1988 Macusa Cores / El Deseo / Laurenfilm / Pathé / Tamasa Distribution
Tous droits réservés

La sélection « Voix » du mois de novembre 2022

Amore (Italie / 1948) de Roberto Rossellini, avec Anna Magnani
Ascenseur pour l’échafaud (France / 1958) de Louis Malle, avec Jeanne Moreau et Maurice Ronet – Prix Louis Delluc en 1957
Le Camion (France / 1977) de Marguerite Duras, avec Marguerite Duras et Gérard Depardieu
Conversation secrète (États-Unis / 1974) de Francis Ford Coppola, avec Gene Hackman et John Cazale – Palme d’or au Festival de Cannes en 1974
Écoute voir (France / 1978) de Hugo Santiago, avec Catherine Deneuve et Sami Frey

Sur mes lèvres © 2001 Jean-Marie Leroy / Ciné B / Société d’Exploitation et de Distribution des Films / France 2 Cinéma /
F comme Film / Pathé Tous droits réservés

Femmes au bord de la crise de nerfs (Espagne / 1988) de Pedro Almodovar, avec Carmen Maura et Antonio Banderas
La Langue ne ment pas (France / 2004) de Stan Neumann
Sin City (États-Unis / 2005) de Robert Rodriguez et Frank Miller, avec Benicio Del Toro et Bruce Willis – Grand prix technique au Festival de Cannes en 2005
Sur mes lèvres (France / 2001) de Jacques Audiard, avec Vincent Cassel et Emmanuelle Devos – César de la Meilleure actrice à Emmanuelle Devos, du Meilleur scénario et du Meilleur son en 2002
Terreur sur la ligne (États-Unis / 1979) de Fred Walton, avec Carol Kane et Rutanya Alda

Terreur sur la ligne © 1979 Carol McCullough / Melvin Simon Productions / Columbia Pictures /
Sony Pictures Releasing France Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici