News — 10 septembre 2019
Cycle « Amitiés » sur LaCinetek en septembre 2019
© Les Films du Losange Tous droits réservés

« Un ami, un bon ami, c’est la plus belle chose qui existe au monde », ces paroles d’une chanson phare d’un film allemand du début des années 1930, Le Chemin du paradis de Wilhelm Thiele, culte dans son pays d’origine mais largement inconnu en France, conviennent parfaitement au beau cycle que la plateforme de vidéo à la demande nous a concocté pour le mois de septembre sous le titre « Amitiés ». Vous aurez donc un mois entier, jusqu’au mercredi 9 octobre prochain, pour profiter pleinement des dix films sélectionnés. La formule, qui fête son premier anniversaire, reste la même : pour la modique somme de trois euros par mois ou trente euros par un an, vous aurez droit à un accès illimité pendant la durée du cycle aux films mis en avant. Quatre ans après sa création par les réalisateurs Pascale Ferran, Cédric Klapisch et Laurent Cantet, la Cinémathèque des réalisateurs semble avoir trouvé son public avec cette offre de découverte ciblée, puisque plus de dix mille cinéphiles adeptes des visionnages légaux en ligne y ont déjà souscrit. En guise d’avant-goût, les créateurs du site ont annoncé certains titres de films qui feront partie de l’offre au cours de l’année prochaine, dont le mythique Mulholland Drive de David Lynch, prix du Meilleur réalisateur au Festival de Cannes en 2001, L’Impossible Monsieur Bébé de Howard Hawks et Rois et reine de Arnaud Desplechin. Enfin du côté payant du site de LaCinetek, la rubrique « Trésors cachés » fait son retour, en proposant six films du catalogue de l’INA dont certains faisaient partie de la collection « Télévision de chambre » à laquelle ont participé entre autres Chantal Akerman, Jean-Claude Brisseau et André Téchiné, ainsi que deux restaurations de la Deutsche Kinemathek, présentées plus tôt cette année dans le cadre de la rétrospective du Festival de Berlin dédiée aux réalisatrices allemandes.

© Olga Films / MK2 Tous droits réservés

C’est une vision très franco-italienne de l’amitié que colporte ce cycle mensuel de LaCinetek. En effet, pour une fois, aucun film américain n’y figure et seules deux œuvres sont originaires de l’extrême orient par rapport à la future ligne à grande vitesse Lyon-Turin. Vous auriez cependant tort de faire la fine bouche face à ces grands classiques du cinéma national, signés Julien Duvivier, Claude Sautet, Bertrand Blier, Jacques Rivette et Claude Chabrol et aux personnages hauts en couleur interprétés par des monstres sacrés du cinéma français tels que Jean Gabin, Gérard Depardieu, Yves Montand, Isabelle Huppert et Sandrine Bonnaire. Il cinema italiano est également bien représenté, quoique de façon fort ponctuelle, puisque les deux films proposés ont été tournés au milieu des années ’70. Puis, on ne sait jamais trop si c’est un hasard de programmation ou si la synergie est volontaire, mais en tout cas de Yasujiro Ozu permettra de prolonger encore un peu le cycle du maître japonais, qui quitte doucement les salles de répertoire parisiennes, après un nouveau beau succès estival, tandis que de Bertrand Blier constitue un formidable complément aux trois films avec l’irremplaçable Patrick Dewaere, de retour en salles dès demain. Enfin, le film qui avait connu la plus grande reconnaissance internationale au moment de sa sortie, de Nikita Mikhalkov, Lion d’or au Festival de Venise tout de même de la part du jury du président de l’Académie du cinéma italien Gian Luigi Rondi, est quelque peu tombé dans l’oubli, près de trente ans plus tard. Grâce à LaCinetek, vous aurez amplement l’occasion de le redécouvrir !

© Les Acacias Tous droits réservés

La sélection « Amitiés » du mois de septembre 2019

(France / 1936) de Julien Duvivier, avec Jean Gabin et Charles Vanel

Bonjour (Japon / 1959) de Yasujiro Ozu, avec Keiji Sada et Yoshiko Kuga

Céline et Julie vont en bateau (France / 1974) de Jacques Rivette, avec Juliet Berto et Dominique Labourier

La Cérémonie (France / 1995) de Claude Chabrol, avec Isabelle Huppert et Sandrine Bonnaire, César de la Meilleure actrice à Isabelle Huppert en 1996

Mes chers amis (Italie / 1975) de Mario Monicelli, avec Ugo Tognazzi et Gastone Moschin

© Tamasa Distribution Tous droits réservés

Nous nous sommes tant aimés (Italie / 1974) de Ettore Scola, avec Nino Manfredi et Vittorio Gassman, César du Meilleur Film étranger en 1977

(France / 1997) de Noémie Lvovsky, avec Ingrid Molinier et Julie-Marie Parmentier

Urga (Union Soviétique / 1991) de Nikita Mikhalkov, avec Badema et Bayaertu, Lion d’or au Festival de Venise en 1991

Les Valseuses (France / 1974) de Bertand Blier, avec Gérard Depardieu et Patrick Dewaere

(France / 1974) de Claude Sautet, avec Yves Montand et Michel Piccoli

Les Valseuses © 2011 Kino Lorber Inc. Tous droits réservés

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles