Cinémathèque Française : Rétrospective « Road Movie USA » jusqu’au 15 juillet 2024

0
351

Easy Rider © 1969 Peter Sorel / Pando Company / Raybert Productions / Columbia Pictures /
Sony Pictures Entertainment France Tous droits réservés

Il fut un temps où les cycles et autres rétrospectives de la Cinémathèque Française à Paris étaient accompagnés en parallèle d’une « Histoire permanente du cinéma ». C’était l’occasion rêvée de découvrir des curiosités ou bien de revisiter les grands classiques, venus des quatre coins de la planète et de toutes les périodes depuis la naissance du cinématographe. En remplacement certes partiel de ce formidable trésor inépuisable de la cinéphilie, les spectateurs de la rue de Bercy ont eu droit depuis la crise sanitaire à des cycles axés sur des genres, qui reviennent en une vingtaine de films sur l’essentiel de ce pan en particulier de l’Histoire du cinéma. Ainsi, rien qu’au cours de l’année écoulée, il était possible de découvrir entre autres les films indispensables de la comédie hollywoodienne classique, du cinéma d’horreur et de la comédie romantique.

Pour finir comme il se doit la saison 2023/24, les programmateurs de la Cinémathèque nous proposent pendant près de trois semaines, dès ce soir et jusqu’au lundi 15 juillet inclus, un condensé en vingt-cinq films du genre américain par excellence, le Road Movie. Parmi les temps forts du cycle, citons deux événements dimanche prochain, le 30 juin, à travers le dialogue avec l’historien du cinéma Jean-Baptiste Thoret animé par Bernard Benoliel à l’issue de la séance de L’Épouvantail de Jerry Schatzberg et la présentation d’Un monde parfait de Clint Eastwood par Benoliel.

Le seul léger bémol de cette invitation alléchante au voyage à travers les grands espaces de l’Amérique, c’est que bon nombre des films qui disposent pourtant d’une version numérique restaurée y sont projetés au format argentique. A moins que le site de la Cinémathèque ne procède à quelques mises à jour à ce niveau-là, d’ici les séances de New York Miami de Frank Capra, Le Magicien d’Oz de Victor Fleming, Les Raisins de la colère de John Ford, Paris Texas de Wim Wenders, My Own Private Idaho de Gus Van Sant et Thelma et Louise de Ridley Scott, pour ne citer qu’eux.

Voici sans plus tarder la liste des 25 indispensables du cycle « Road Movie USA » par ordre chronologique.

Les Raisins de la colère © 1940 Emmett Schoenbaum / 20th Century Fox / The Walt Disney Company France
Tous droits réservés

Wild Boys of the Road (1933) de William A. Wellman, avec Frankie Darro et Edwin Phillips [samedi 29 juin à 15h00]
New York Miami (1934) de Frank Capra, avec Clark Gable et Claudette Colbert – Oscars du Meilleur Film, Meilleur réalisateur, Meilleure actrice à Claudette Colbert, Meilleur acteur à Clark Gable et Meilleur scénario en 1935 [jeudi 27 juin à 18h00]
Le Magicien d’Oz (1939) de Victor Fleming, avec Judy Garland et Frank Morgan – Oscars de la Meilleure musique et de la Meilleure chanson en 1940 [jeudi 11 juillet à 15h00]
Les Raisins de la colère (1940) de John Ford, avec Henry Fonda et Jane Darwell – Oscars du Meilleur réalisateur et de la Meilleure actrice dans un second rôle à Jane Darwell en 1941 [jeudi 27 juin à 20h15]
Les Voyages de Sullivan (1941) de Preston Sturges, avec Joel McCrea et Veronica Lake [samedi 29 juin à 17h00 en DCP]

Wanda © 1970 Foundation for Filmmakers / MK2 Films Tous droits réservés

Easy Rider (1969) de Dennis Hopper, avec Peter Fonda et Dennis Hopper [lundi 15 juillet à 18h00 en DCP]
Les Gens de la pluie (1969) de Francis Ford Coppola, avec James Caan et Shirley Knight [vendredi 28 juin à 18h00 en DCP]
Wanda (1970) de Barbara Loden, avec Barbara Loden et Michael Higgins [mercredi 3 juillet à 18h30]
Macadam à deux voies (1971) de Monte Hellman, avec James Taylor et Warren Oates [dimanche 30 juin à 18h30 en DCP]
Point limite zéro (1971) de Richard C. Sarafian, avec Barry Newman et Cleavon Little [jeudi 11 juillet à 19h00 en DCP]
La Balade sauvage (1973) de Terrence Malick, avec Martin Sheen et Sissy Spacek [lundi 1er juillet à 20h00 en DCP]
Dillinger (1973) de John Milius, avec Warren Oates et Ben Johnson [samedi 6 juillet à 20h30]
L’Épouvantail (1973) de Jerry Schatzberg, avec Gene Hackman et Al Pacino – Palme d’or au Festival de Cannes en 1973 [dimanche 30 juin à 14h30 en DCP]
Alice n’est plus ici (1974) de Martin Scorsese, avec Ellen Burstyn et Kris Kristofferson – Oscar de la Meilleure actrice à Ellen Burstyn en 1975 [mercredi 3 juillet à 20h45]
Le Canardeur (1974) de Michael Cimino, avec Clint Eastwood et Jeff Bridges [samedi 13 juillet à 19h00]
En route pour la gloire (1976) de Hal Ashby, avec David Carradine et Ronny Cox – Oscars de la Meilleure photo et de la Meilleure musique adaptée en 1977 [mercredi 26 juin à 20h00]

My Own Private Idaho © 1991 New Line Cinema / Warner Bros. Discovery France Tous droits réservés

Paris Texas (1984) de Wim Wenders, avec Harry Dean Stanton et Nastassja Kinski – Palme d’or au Festival de Cannes en 1984 [jeudi 4 juillet à 20h45]
Stranger Than Paradise (1984) de Jim Jarmusch, avec John Lurie et Eszter Balint – Caméra d’or au Festival de Cannes en 1984 [jeudi 4 juillet à 18h30]
Route One USA (1989) de Robert Kramer [lundi 8 juillet à 18h00 en DCP]
My Own Private Idaho (1991) de Gus Van Sant, avec River Phoenix et Keanu Reeves – Coupe Volpi du Meilleur acteur à River Phoenix au Festival de Venise en 1991 [lundi 15 juillet à 16h00]
Thelma et Louise (1991) de Ridley Scott, avec Susan Sarandon et Geena Davis – Oscar du Meilleur scénario original en 1992 [lundi 15 juillet à 20h15]
Un monde parfait (1993) de Clint Eastwood, avec Kevin Costner et Clint Eastwood [dimanche 30 juin à 20h45]
Une histoire vraie (1999) de David Lynch, avec Richard Farnsworth et Sissy Spacek [jeudi 4 juillet à 16h00 en DCP]
The Brown Bunny (2003) de Vincent Gallo, avec Vincent Gallo et Chloë Sevigny [samedi 13 juillet à 14h30]
American Honey (2016) de Andrea Arnold, avec Sasha Lane et Shia LaBeouf – Prix du jury au Festival de Cannes en 2016 [samedi 6 juillet à 17h15 en DCP]

Une histoire vraie © 1999 Asymmetrical Productions / Channel 4 Films / CiBy 2000 / Les Films Alain Sarde /
Studiocanal / Walt Disney Pictures / Carlotta Films Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici