Cate Blanchett sera Lucille Ball pour Aaron Sorkin

0
314

Ce n’est pas la première fois que la comédienne australienne, oscar de la meilleure actrice pour Blue Jasmine de Woody Allen en 2014 interprétera une personnalité ayant réellement existé. Cate Blanchett est révélée en interprétant la reine Élisabeth Ière d’Angleterre dans Elizabeth, de Shekhar Kapur qui la dirigera dix ans plus tard dans le deuxième volet de ce biopic, Elizabeth – L’âge d’or, deux films qui lui permettront d’être nommée déjà à l’Oscar. En 2003, elle est Veronica Guerin, une journaliste irlandaise assassinée alors qu’elle écrivait des articles contre les trafiquants de drogue, pour Joel Schumacher. L’année suivante elle devient Katharine Hepburn dans Aviator de Martin Scorsese, devenant la première lauréate d’un Oscar (du second rôle) pour avoir interprété le rôle d’une personnalité ayant elle-même reçu un Oscar, un exploit qu’elle a failli réitérer en «jouant» l’un des visages de Bob Dylan dans I’m Not There de Todd Haynes en 2007.

woody allen cate blanchett blue jasmine

Le site The Wrap vient d’annoncer que Cate Blanchett sera Lucille Ball, icône de la comédie américaine décédée en 1989 à l’âge de 77 ans, au cinéma mais surtout à la télévision, sa série «I love Lucy» étant devenue le symbole d’une certaine insouciance des années 50, au moins pour ceux qui ont oublié le Maccarthysme. Elle fut d’ailleurs elle-même «soupçonnée» d’être communiste. Le choix de Blanchett pour donner vie à cette actrice réputée pour son humour débridé est surprenant même si les deux comédiennes partagent l’insigne honneur d’être rousses !

lucille ball I love Lucy

Moins étonnant, Aaron Sorkin devrait écrire le scénario. L’auteur de la série À la Maison Blanche et des films The Social Network, La Guerre selon Charlie Wilson ou bientôt Steve Jobs sur le fondateur d’Apple avec Michael Fassbender dans le rôle-titre, semble le choix idéal pour retrouver l’abattage verbal de Lucille Ball, héritière du débit mitraillette des comédies de l’âge d’or d’Hollywood, ses scripts étant souvent traversés par des joutes verbales impressionnantes, le plus célèbre exemple étant la scène de rupture entre Jesse Eisenberg et Rooney Mara dans The Social Network.

Aaron Sorkin (photo : Kevin Winter / Getty images)
Aaron Sorkin (photo : Kevin Winter / Getty images)

Le biopic sera produit par les enfants de Lucille Ball, Desi Arnaz Jr et Lucie, pour Escape Artists au sein de Sony et se focalisera sur la période de son mariage avec Desi Arnaz avec qui elle sera partage la vedette de sa série fétiche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici