Capitaine Phillips

0
259

capitaine phillips_affiche

États-Unis : 2012
Titre original :
Réalisateur :
Scénario : Billy Ray d’après Richard Phillips et Stephan Talty
Acteurs : , ,
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Durée : 2h14
Genre : Drame, Thriller
Date de sortie : 20 novembre 2013

Globale : [rating:3.5][five-star-rating]

aime filmer l’Amérique dans ses aspects les plus sombres que ce soit avec Jason Bourne ou Green Zone. Dans pourtant il va montrer comment cette même Amérique va devoir déployer ses ressources pour sauver un homme. À moins qu’il ne s’agisse de politique ?

Synopsis :  retrace l’histoire vraie de la prise d’otages du navire de marine marchande américain Maersk Alabama, menée en 2009 par des pirates somaliens. La relation qui s’instaure entre le capitaine Richard Phillips, commandant du bateau, et Muse, le chef des pirates somaliens qui le prend en otage, est au cœur du récit. Les deux hommes sont inévitablement amenés à s’affronter lorsque Muse et son équipe s’attaquent au navire désarmé de Phillips. À plus de 230 kilomètres des côtes somaliennes, les deux camps vont se retrouver à la merci de forces qui les dépassent…

capitaine phillips_tom hanks

Seul en mer (ou presque)

Adapté d’une histoire vraie,  ne s’embarrasse pas de préliminaires. dit au revoir à sa femme et prend la mer, avec en fond déjà la menace sous-jacente de naviguer dans les eaux somaliennes où règnent les pirates. Ces derniers sont présentés assez schématiquement pour comprendre leurs motivations, mais d’un autre côté ils ne sont ni les héros de l’histoire, ni excusable pour ce qu’ils font. Là où Greengrass développe une histoire intéressante c’est que le spectateur va ressentir une certaine empathie pour deux des pirates (le chef et le jeune) qui va aller en se développant tout au long de l’histoire, sorte de syndrome de Stockholm du spectateur.

Le film n’est pas à proprement parler spectaculaire mais s’intéresse à l’humain qui vit ce drame. ou l’histoire de l’homme, ses décisions pour sauver la vie de son équipe, ses choix dans une situation extrême. Comment réagirions-nous en pareille circonstance ?

capitaine phillips_bateau

Pourtant le film est un poil manichéen, et surtout politique. La première partie est sans fausse note pour le réalisateur. La tension est latente, l’intrigue déroule son fil de manière nette et précise, il y a une vraie maestria dans les scènes d’abordage et les réactions du capitaine. S’en suit un creux assez long où le personnage est pris en otage avec finalement assez peu de questionnements sur cette partie : il y a des méchants et des gentils. Dans le dernier tiers du film intervient l’armée américaine et il prend un virage intéressant car politique. On se dit que les forces déployées sont démesurées pour la vie d’un seul homme, pragmatisme de base mais cohérent. Et l’aspect politique de cette affaire émerge : plus qu’autre chose il s’agit de montrer la suprématie des États-Unis et un symbole de la lutte farouche contre toute forme de terrorisme. Au final cela peut sembler un peu de la propagande pour le pays, mais cet aspect est rapidement relégué au second plan devant la dextérité du réalisateur dans les vingt dernières minutes. Une tension palpable, renforçant l’aspect thriller, et pourtant le jeu de vient rappeler combien est un drame puissant. L’acteur livre une performance digne de ses plus grands rôles. Le spectateur en sort lessivé, comme pris en otage pendant 2h14 dans ce petit canot de sauvetage. Et ça, on aime ! Syndrome de Stockholm comme on vous l’a dit.

capitaine phillips_Barkhad Abdi

 

Résumé

 est un peu longuet on l’admet. Mais les instants creux sont compensés par de vrais moments de tension avec aussi incroyable et habité que dans ses plus grands rôles. Un drame saisissant et un thriller tendu.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=FXkfSedLvBk[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici