American Horror Story, Asylum Episode 9 – The Coat Hanger

Aujourd’hui, sœur Jude et Monseigneur Howard tombe dans un guet apens monté par Sœur Marie Eunice avec l’aide de notre patient tueur de noël. Lana apprend une très mauvaise nouvelle et Kit fait un deal avec Docteur Arden pour revoir sa femme Alma.

Sœur Jude est accusé du meurtre d’un surveillant et d’agression sur le patient (Ian Mcshane, Blanche Neige et le Chasseur), interné  pour avoir tué 18 personnes pendant les réveillons de noël. Elle se retrouve réduite au statut de patiente dans son propre asile. Monseigneur Howard croit dure comme fer que Jude est coupable et qu’Emerson veut la rédemption des ses péchés. Il libère le patient pour se retrouver  crucifié vivant ! Ce petit complot a été monté de toutes pièces par Sœur marie Eunice maintenant directrice de .

Cette dernière annonce à Lana qu’elle est enceinte. Lana tente de se débarrasser de l’enfant et en profite pour faire avouer ses crimes à Bloody Face. Ses aveux sont soigneusement enregistrés sur cassette par Kit. Celui-ci cache les cassettes dans Briarcliff avant d’être appelé par le Docteur Arden.

Le médecin  a vu le corps de Grace disparaitre dans une lumière aveuglante et retrouve des empreintes de petits hommes verts sur les lieux de l’enlèvement. Selon la théorie d’Arden, les extraterrestres protégeraient Walker , Il propose alors à Kit de les faire revenir en mettant sa vie en danger. Le jeune homme accepte, reçoit une substance mortelle et décède. Au même moment Grace, bien vivante et prête à accoucher, se retrouve, sous les yeux ébahie du médecin, dans les locaux de l’asile…

Nous faisons la connaissance, dans le cabinet d’une coach de vie, de (Dylan McDermott, 1), qui n’est autre que le fils du psychiatre Thredson et  accessoirement le Bloody face 2012. Il reproduit les mêmes exploits que son géniteur et ce depuis son plus jeune âge !

Cet épisode est plus attrayant que les derniers. Le retournement de situation pour Sœur Jude est juste horrible, elle joue son rôle à la perfection, on ressent vraiment l’angoisse et la peur du personnage d’habitude si droit et dur ! Chapeau bas à la performance de Jessica Lange sans qui la série ne serait pas la même. Le concept des petits hommes verts est un peu bateau mais on espère vraiment avoir un rebondissement final qui pourrait donner un peu de crédibilité à leurs présences. Quand à la situation de Lana, elle est juste abominable et nous savons dés le début de l’épisode qu’elle mettra au monde cet enfant qu’elle le veuille ou non. Encore une fois, l’idée est bien mise en place au niveau du scénario même si la grossesse paraissait évidente suite au viol ! Bref, beaucoup plus de positif pour cette semaine, la série reprendrait elle le mors aux dents ?

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Stéphanie

Cet article a été rédigé par Stéphanie Dumont, chroniqueuse séries TV de Critique Film.fr